Cambodge

Visiter Kep la ville au superbe crabe bleu du Cambodge

Kep est une ville côtière du sud du Cambodge qu’il faut absolument visiter ! Petite ville pleine de charme elle va vous séduire à coup sûr . D’accord mais que faire à Kep ? où manger ? où dormir ? Pour le découvrir je vous invite à lire la suite.

Un peu de géographie et d’histoire

Kep est une station balnéaire située à 25 km de Kampot et à quelques kilomètres de Ha Tien, la frontière avec le Vietnam.

Kep a été créé par les Français en 1908 sous le nom de Kep-Sur-Mer et accueillait l’élite de la société coloniale française jusque dans les années 1960. On l’appelait le « Saint Tropez de l’Asie du Sud Est ». La ville a ensuite été détruite par les khmers rouges, de nombreuses villas coloniales ont été saccagées et abandonnées.

N’ayez pas d’inquiétude la ville n’est pas complètement détruite et elle a encore tout son charme, vous trouverez quelques villas et une offre en hébergements pour vous loger en utilisant le comparateur HundredRooms

Si vous avez le temps, vous pouvez aller à la rencontre de ces anciennes villas détruites et abandonnées pour vous donner une idée du Kep-sur-mer d’autrefois. Sinon, voici une liste des activités que j’ai pu faire à Kep et aux alentours.

Visiter Kep et explorer les îles

ile-du-lapin

Avez-vous entendu de l’île du lapin ? Egalement connue sous le nom de Koh Tonsay, on lui a donné ce nom car on dit qu’elle a la forme d’un lapin.
J avais réservé mon billet pour me rendre sur Koh Tonsay.  6 dollars US un aller-retour avec un départ à 9h.
En saison des pluies au Cambodge, aller sur une île… On espère toujours qu’il ne fera pas un temps pluvieux ni venteux pour profiter de l’île au maximum.
Cette matinée là, il y avait un léger vent et quelques gouttes tombaient mais rien d’affolant. Je suis habituée à vivre sous la pluie, il pleut souvent dans le nord de la France 🙂
Deux autres voyageurs nous rejoignent dans le tuk tuk et nous allons ensemble à l’embarcadère. Aucun autre voyageur au port, nous attendons après une personne pour nous emmener sur Koh Tonsay. Je me réjouis à l avance de découvrir l’île mais cette joie n’a pas duré puisque aucun d’entre nous n’a embarqué. Pour des raisons justifiées nous avons abandonné l’idée de visiter Koh Tonsay: il n’y a pas assez de voyageurs et pour des raisons de sécurité, le vent soufflait un peu trop fort même pour 20 minutes de trajet.
Quelle triste nouvelle je voulais tellement visiter cette île dont tout le monde me parlait tant. Il ne me reste plus que cette image en tête ou les bateaux restent à quai vides et immobiles.
embarcadere-kep-ou
Mais ce n est que partie remise, la prochaine fois sur Koh Tonsay, je ferai le tour de l’île à pieds,  je m’aventurerai dans les mangroves, je me baignerai sur la plage et peut être même que j’y séjournerai une nuit sans oublier de profiter d’un petit massage khmer. Ca ne vous fait pas rêver tout ça ? Et si vous aimez vraiment les îles sachez qu’il est également possible de visiter Kos Pos  (l’île aux serpents) et Koh Svai (l’île aux mangues), rapprochez-vous de l’agence de tourisme situé en face de la station de bus pour de plus amples informations.
Si vous avez peur de ne pouvoir visiter une île, ne vous inquiétez pas, visiter Kep ne s’arrête pas qu’à ses îles, il y a bien d’autres choses à y découvrir.

Visiter les grottes aux alentours de Kep

grotte-kompong-trachIl y a de nombreuses grottes aux alentours de Kep et Kampot. Comme je n’étais restée que peu de temps sur Kep, j’ai choisi d’aller visiter celle de Kompong Trach situées à 30 km de Kep.

Certains voyageurs vous diront qu’il n’y a pas grand chose à voir dans la grotte de Kompong Trach. Que signifie « pas grand-chose à voir » ? J’ai été étonnée par le nombre d’enfants à l’entrée de la grotte prêts à vous accueillir avec le sourire et se disputaient pour devenir notre guide. Je pensais n’avoir qu’un seul guide mais tous nous ont accompagnés !

J’étais impressionnée de voir ces enfants se débrouillaient mieux que moi en anglais et vous faire la conversation tout le long de la visite.

En ce qui concerne les grottes de Kompong Trach, vous découvrirez de hautes falaises rocheuses couvertes d’une végétation luxuriante. A l’intérieur, plusieurs autels y sont installés ainsi qu’un bouddha couché. Selon les dires des enfants, le bouddha couché a été décapité par les khmers rouges, les villageois lui ont ensuite recollé sa tête.

bouddha-couche-kompong-trach

Je ne vous raconte pas l’histoire que ces enfants m’ont conté concernant cette grotte et vous invite à aller la visiter pour partager ce moment avec eux ! Si je peux vous donner un conseil, équipez-vous de bonnes chaussures de marche car je n’ai pu accéder à certaines parties de la grotte en saison des pluies, le sol est assez glissant.

Visiter une plantation de poivre

poivrier-kep

Tout, tout vous saurez tout sur le poivre de Kampot !

Amateur de cuisine ? Peut-être en avez-vous entendu parler de ce fameux poivre du Cambodge, un des meilleurs au monde.

C’est mon père qui m’a fait découvrir le poivre de Kampot, après chaque voyage il en ramenait afin de l’ajouter dans nos recettes. J’ai dû attendre un voyage en 2012 au Cambodge pour le découvrir dans les marchés et un voyage en juillet 2014 pour le voir pousser dans une plantation.

Je ne pourrai vous décrire ce poivre, le mieux serait pour vous de le gouter et le sentir pour vous faire une impression. Dans mon cas, j’adore !poivre-kampot

Pour devenir incollable sur le poivre de Kampot, j’ai visité la ferme de Sothy à Kep.

Vous trouverez des plantations de poivre un

Logo officiel du poivre de Kampot
Logo officiel du poivre de Kampot

peu partout au Cambodge, mais tous ne sont de pas de « vrais poivres » de Kampot. Le poivre de la ferme de Sothy bénéficie d’une indication géographique protége, appelée IGP ce qui signifie que son poivre est reconnue par Association pour la Promotion du Poivre de Kampot (KPPA), regroupant les producteurs de poivre de kampot, les sociétés de raffinage, et les metteurs en marché.

 

Dans cette plantation de poivre, vous aurez la possibilité de découvrir les différents types de poivre et la culture des arbres fruitiers de durian, ramboutan et mangues.

En outre, la visite est encore plus intéressante lorsque vous apprenez que la ferme de Sothy fait usage des panneaux solaires et d’une éolienne pour produire l’électricité et qu’elle n’utilise aucun engrais chimique, ni d’insecticides.

Avec la visite gratuite guidée (en khmer, français, anglais, espagnol, allemand ou japonais) et tous les conseils pour reconnaître le vrai poivre de Kampot et non pas des contrefaçons sur les marchés, cette activité a été un de mes coups de cœur sur Kep. Satisfaite, j’ai fini par acheter 160g de poivre noir pour 7 dollars US ! Quand on aime on ne compte pas !

COMMENT SE RENDRE A LA FERME DE SOTHY ?

Demandez simplement à un tuk tuk de vous y emmener :
Sothy’s pepper farm
Kampot Pepper
Phnom Voar
Kep

Parc national de Kep


plan-parc-national-kep

 

panneau-parc-kepvue-depuis-le-parc-de-kep

Vous aimez la nature et marcher tout en contemplant les beaux paysages ? Pourquoi ne pas faire un tour au parc national de Kep, vous y découvrirez une végétation luxuriante ainsi que quelques habitants animaux du coin. Pour une entrée à 4000 riels (1 dollar US), vous profiterez d’un parcours d’environ 8 à 9 km. Pour les aventuriers, vous pouvez même aller dans les sentiers « hors-pistes », chose que je n’ai pas faite.

 

Le parc est bien entretenu avec des panneaux qui vous guident dans votre randonnée et pour indiquer les différents points d’attraction à partir de votre situation.

A chaque panneau, vous trouverez également la distance restante à parcourir entre chaque point d’intérêt et l’altitude car ce que j’ai oublié de vous dire, c’est que le parc national de Kep n’est pas tout plat.

Je suis allée dans le parc à pieds, mais je n’ai pas eu le temps d’en faire le tour entier car j’y suis allée tard mais comptez environ 2h30 pour en faire le tour. Vous pouvez y parvenir en utilisant d’autres moyen tels que le scooter ou le vélo moyennant un supplément.

Farniente

se-reposer-faire-la-sieste-a-kep

Ce n’est pas dans mes habitudes de pratiquer le farniente mais quand il fait très chaud au Cambodge, on apprécie de faire une petite sieste à l’ombre. Prenez place dans le hamac de votre choix et abritez vous sous la paillote le temps de quelques minutes voire des heures pour une sieste en tranquillité. Lors de mon passage en décembre 2012, j’ai pu me rendre compte que ce lieu est fréquenté uniquement par les locaux, cela n’a pas changé en 2014, je n’ai pas croisé de touristes. Et c’est ce’ qui est génial dans cette ville, vous pouvez visiter Kep dans le calme et même vous retrouver seul sur un site ou sur la route tout en sécurité.
Si vous êtes intéressé rendez-vous à côté de la statue du crabe bleu, prenez la direction opposée au marché aux crabes, tout en longeant la côte.

Marché de crabes

Terminez votre journée par une visite du marché aux crabes Phsar Kdam en khmer. C est un lieu qu’il ne faut surtout pas manquer de visiter lors de votre séjour à Kep. On y prépare des spécialités aux fruits de mer dont le fameux crabe au poivre vert de Kampot.

Faites un tour au marché pour grignoter quelques fruits de mer au barbecue ou vous procurer un peu de poivre mais attention aux poivres bon marché et de mauvaise qualité.
Ensuite rendez vous dans l’un des restaurants longeant la côté pour y déguster le crabe de Kep cuisiné au poivre vert de Kampot accompagné de riz un délice !
crabe-poivre-vert-kimly
Je recommande le Kimly restaurant pour la qualité de ses plats. situé en front de mer . Prix du crabe de. Kep au poivre vert de Kampot 7 dollars Us
Il existe d’autres activités dont je n’ai pas traitées ici car je ne les ai pas testés telles que la Plage d’Angkol (Angkol Beach) et les marais salants, le sanctuaire des oiseaux de Kompong Trach, une balade à cheval au Jasmin Valley, le lac secret. Voilà de bonnes raisons pour moi de retourner à Kep lors d’un futur voyage au Cambodge.
PAS ENVIE DE TOUT PLANIFIER PAR VOUS-MEME ?
Pour un voyage personnalisé et authentique au Cambodge, prenez contact avec Laurent, l’expert local de TraceDirecte. Faites une demande de devis gratuit, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Indonésie avec un numéro gratuit !
Les + de Trace Directe :
– Une ligne directe gratuite pour préparer votre voyage
– La garantie et la sécurité d’une agence française
– Un service client en France

Où dormir à Kep ?

brise-de-kep

Je vous recommande le Brise de Kep Restaurant and Guesthouse  pour:
– Les petits budgets 10 dollars la nuit (petit-déjeuner non inclus)
– La propriétaire cambodgienne est très accueillante et souriante
– Serviable et parle très bien français
– Restaurant donne vue sur la plage et le centre ville
– La nourriture est correcte
– Situé au centre-ville, à proximité des agences et de la station de bus.
– On peut louer des motos pour se rendre à Kampot et se documenter
Sinon si vous souhaitez une guest-house un peu plus cher avec vue sur la mer ou une piscine, vous pouvez utiliser le comparateur d’offres en hébergements.
TROUVEZ LE MEILLEUR RAPPORT QUALITE-PRIX POUR VOTRE HOTEL ?
Si vous cherchez le meilleur rapport qualité-prix je vous suggère ces hôtels à Kep car ce moteur de recherche compare les hôtels des sites Booking, Agoda, Expedia…

POUR VISITER KEP COMMENT S Y RENDRE ?

De Sihanoukville à Kep, j’ai pris un ticket à 8 dollars US pour un trajet de 3 heures en minibus (saison de pluies et escale à Kampot) départ le matin à 11h30.
Sinon vous pouvez aussi rejoindre facilement Kep depuis d’autres villes
> De Kampot: Trajet de 30-45 minutes. Bus 2 $. Pour une moto-taxi (2 $ – 3 $) ou en tuk-tuk (environ 6 $)
> De Phnom Penh: Environ 4 heures de bus le trajet est desservi par plusieurs compagnies de bus
> De Ha Tien, Vietnam: les taxis moto mettent 45 minutes et pour un coût d\’environ 5 dollars US.

welcome-to-kep
Ce n’est qu’un au revoir, à bientôt sur Kep !
Quelles sont les activités qui vous attirent ou qui vous ont plu pour visiter Kep ?
Visiter Kep la ville au superbe crabe bleu du Cambodge
5 (100%) 3 votes

Photos

    Abonnez-vous à la Newsletter pour ne pas manquer les derniers articles et l'actualité du blog

    Rattana

    Rattana

    Bonjour,Je suis Rattana. Je pars à la découverte de mes origines lao et khmère depuis 2012. Paysages, temples, culture, langue et cuisine locale, il y a toujours quelque chose à découvrir en Asie du Sud Est. Avec mes voyages, j'espère vous donner l'envie de découvrir cette partie du monde accueillante et souriante -

    Vous avez récemment vu ...

    20 Commentaires

    1. claudine

      merci Rattana detonblog
      nous partons trois semaines au Cambodge en février mars prochain apres une brève incursion à Pnomh Penh on restera près de Kép ét Kampot ét Koh rong saloem tu connais cette île ?
      on est déjà allé aSiem reap
      j’ai hâte de la campagne cambodgienne et de leur gentillesse claudine

      17/09/2016 Répondre
    2. BEAVOGUI Lobé

      Merci pour la culture du poivre. Je suis BEAVOGUI Lobé, originaire de la Guinée de Sékou Touré. Je suis producteur de Poivre du Madagascar et de la Guinée. Je cherche de bons coolaborateur en culture de poivre pour échanger les expériences.Cette plantation que j’ai vue sur le net m’a attirée.

      20/05/2016 Répondre
      • Rattana

        Bonjour Lobé,

        Je ne peux pas vous aider mais je vous invite à prendre contact directement avec les producteurs via le web

        21/05/2016 Répondre
    3. Gab

      On est tombé amoureux de ton site!
      Merci:)!

      10/08/2015 Répondre
      • Rattana

        Bonjour Gab,

        Merci c’est gentil j’ai une liste de nouveaux articles en attente, si vous souhaitez les lire à la rentrée mi septembre 🙂

        12/08/2015 Répondre
    4. Hien

      Bonjour Rattana,
      Charmée par les photos de « Les manguiers », un hôtel a Kampot, j’ai décidé d’y séjourner 2-3 nuits. Comme Kep n’es pas très loin (20km), je me suis dit qu’on peut le visiter en une journée, en prenant un taxi avec chauffeur. Qu’en pensez-vous ?
      Merci d’avance.

      04/03/2015 Répondre
      • Rattana

        Bonjour Hien et bienvenue,

        Si vous savez conduire les motos, je vous conseille d’en louer un et de visiter Kep comme bon vous semble, vous gagnerez du temps.
        Sinon vous pouvez toujours prendre le bus de Kampot à Kep et louer les services d’un tuk-tuk à la journée. Ils sont de bons conseils pour vous guider entre un site et un autre en sachant le temps à parcourir mais vous ne ferez pas tout en une journée. A vous de voir ce que vous souhaitez faire 🙂

        05/03/2015 Répondre
    5. GUERINEAU Marie Claire

      votre site est très bien fait, jétais au cambodge en janvier et je suis allée à Kep, je confirme que c est une petite ville très agréable, je retrouve sur les photos ce que j ai pu voir et aussi les dégustations de crabes au poivre vert un régal, le marché le soir . J y étais allée il y a 14 ans et nous avions fait une petite visite à l ile du lapin, à cette époque complètement vide je crois me souvenir qu’il n y avait qu’une seule maison, un vrai délice, une région a découvrir absolument lors d’un séjour au Cambodge

      18/02/2015 Répondre
      • Rattana

        Bienvenue Marie Claire !

        Merci pour votre message qui me fait très plaisir et merci d’avoir apporter votre avis aux lecteurs. Je n’ai pas pu aller sur l’ile aux lapins mais c’est noté dans ma liste pour une prochaine fois. Et pour vous répondre, 14 après il y a bien plus qu’une maison à ce qu’on m’a dit…Le Cambodge ne cesse de se développer avec le tourisme et vous avez bien de la chance d’avoir visité Kep il y a 14 ans 🙂 A bientôt. Or kun.

        18/02/2015 Répondre
    6. Benoît

      Bonjour Rattana,
      Je vais enfin rejoindre le Cambodge… Demain ! Je suis donc tout naturellement venu sur ton site pour récolter des infos utiles ! Merci c’est top !
      J’ai un conseil à te demander: j’ai 2 semaines à peine (je sais, c’est très court), quel genre d’itinéraire me conseilles-tu ?
      Merci et bon blogging !

      18/11/2014 Répondre
    7. Cédric

      Salut Rattana,
      Je crois que je vais « adopter » ton blog pour organiser mon séjour cambodgien.
      D’ailleurs je pense que kep fera parti de mon itinéraire là-bas et que ton article se sera très utile!
      Par contre, vu les commentaires, j’hésite énormément pour l’île aux lapins…
      A bientôt.
      Cédric @ pixels du bout du monde

      08/11/2014 Répondre
      • Rattana

        Cédric,

        Pour l’île aux lapins, tu es libre de décider !
        Sinon Kep permet une déconnexion totale avec Phnom Penh ou Sihanoukville car c’est tranquille et le paysage est superbe dans la campagne environnante !

        08/11/2014 Répondre
    8. Planete3w

      Originale comme nom de ville. En tout cas ça semble être une ville où il y a beaucoup de chose à faire et surtout à découvrir. Je ne connaissais pas le poivre de Kampot, tu en as ramené en France ?

      01/11/2014 Répondre
      • Rattana

        Nom de ville à retenir je dirai ! En fait il n’y a pas énormément de choses à faire si on se contente que des coins touristiques sinon il faut prendre le temps de la visiter pour en apprécier plus longuement et se permettre de découvrir d’autres choses.
        Oui le poivre de Kampot est vraiment un produit typique du Cambodge et unique, j’en ai ramené bien sûr !

        02/11/2014 Répondre
    9. Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

      Je n’avais jamais entendu parler de Kep lorsque j’ai visité le Cambodge. Mais depuis, c’est une destination que j’entends régulièrement et que je vois dans des reportages télés et elle semble bien appréciée de tous d’ailleurs. J’irai un jour c’est certain, j’ai trop peu visité le Cambodge. Merci pour les infos et de me faire saliver comme ça sur la belle assiette de crabe hehe

      30/10/2014 Répondre
      • Rattana

        Hello Rachel,

        En effet, les gens se ruent avant tout sur les temples d’Angkor mais le Cambodge c’est bien plus que cela, il y a encore des provinces que je ne connais pas moi-même. Pour Kep, je l’avais déjà visité une fois mais trop brièvement, la deuxième fois j’y ai séjourné deux nuits et la troisième…j’y retournerai c’est sûr.
        L’assiette de crabe j’ai mis une heure pour déguster et me lécher les doigts tellement que c’était bon ! D’ailleurs quand j’ai rédigé le billet ça me donnait envie d’en remanger :D. Merci pour ton commentaire.

        30/10/2014 Répondre
    10. duran

      nous partons avec des amis en janvier ! je pense qu’ont fairas le détour jusqu’à Kep 😉

      29/10/2014 Répondre
      • Rattana

        Vous allez donc profiter du calme qui y règne et découvrir les crabes bleus bons et tendres 🙂

        30/10/2014 Répondre
    11. Aurélie

      Perso, je te dirais que tu n’as rien raté avec l’ile des lapins. J’ai été franchement déçue. On me l’avait vendue comme un paradis… moi je la vois comme la déchèterie des locaux. Après, c’est chouette parce que ça reste joli malgré les détritus et peu touristique. Mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

      28/10/2014 Répondre
      • Rattana

        Bonjour Aurélie,

        Ton commentaire ne fait que confirmer ce que je me suis toujours dit en voyage de vivre ses propres expériences. Car j’ai entendu tout le contraire de ce que tu dis. Et je sais qu’il existe encore des lieux au Cambodge où tous les voyageurs ne sont pas d’accord entre eux. Heureusement que ce n’est que des avis. Merci pour ton commentaire 🙂

        28/10/2014 Répondre

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter