Visiter Battambang au programme culture et aventure


Visiter Battambang

Visiter Battambang. Mon père m’en avait tant parlé de Battambang puisque c’est sa ville natale.
Après un rapide passage lors de notre voyage en famille en 2012 voici le temps pour moi de découvrir la ville cet été 2014. Je vous partage sans plus attendre ma découverte de Battambang.

Visiter Battambang en bref

Battambang c’est près de 140 000 habitants. Située au bord de la rivière Sangker, c’est la deuxième ville la plus grande après Phnom Penh. Après avoir visité le sud du pays et la capitale, Battambang nous offre un nouveau regard sur le Cambodge.

Accueil mitigé avant même de visiter Battambang

Arrivée à Battambang la nuit tombe, le voyage de Phnom Penh avec Mekong Express en bus, s’est bien déroulé.

Maintenant il fait noir et calme. Deux ou trois tuk tuks nous proposent de nous déposer à notre guesthouse, ce que je refuse car nous décidons de nous y rendre à pieds (10 minutes seulement de l’agence Mekong Express).

A ma grande surprise, les rues sont vides, tous les commerces sont fermés, restent ouverts quelques restaurants. La nuit tombait, on peut voir les derniers commerçants du marché Psar Nath remballaient leurs affaires.

A la guesthouse, nous sommes très bien accueillies au Lux Guesthouse , sourire au lèvres du fils du patron, il nous donne une assiette de fruits frais pour nous souhaiter la bienvenue.

La chambre est très spacieuse, propre et confortable ce qui nous a permis de passer une bonne nuit avant d’attaquer le lendemain.

La statue de Dambang Kranhoung

Statue Dambang Kranhoung
Le ciel est légèrement bleu, le jour se lève, on quitte la guest-house avec le tuk tuk que nous recommande le personnel.

Je réserve 2 allers simples pour un Battambang – Siem Reap et avec l’insistance du personnel on a pris le tuk tuk de l’hôtel qui est bilingue khmer et anglais.

Il nous arrête devant la statue Dambang Kranhoung, beaucoup de cambodgiens allument de l’encens et y font leurs prières au pieds de cette statue. Le chauffeur de tuk tuk nous fait comprendre que cette statue porte l’identité de la ville. Pour une visite à Battambang, vous ne pouvez pas passer à coté de cette statue.

Battambang signifie « perdre le bâton » en khmer. Selon la légende de Preah Bat Dambang, un roi rata sa cible dans son lancer de bâton, le bâton retomba et créa un ruisseau nommé O Dambang, source de Battambang…

Après avoir pris quelques photos, nous sommes en route vers le Bamboo train.

L’aventure Bamboo train

Bamboo train
Nous voilà arrivée au fameux Bamboo train et quelle organisation, quel business…

Par petits groupes on monte sur le bamboo train. Les cambodgiens nous demandent bien si on veut partager le bambou train avec d’autres touristes, ce qui ne nous a pas dérangé. Etre à trois sur le bamboo train ça ne prend pas de place 🙂

Qu’en est-il de cette balade en bambou train? J’avais lu tant de choses à ce sujet… Que c’est un incontournable mais aussi que c’est une arnaque à touristes. Tous ces avis je les ai mis de côté pour apprécier pleinement ce petit tour.

Pour moi c’était l’aventure ! Respirer l’air frais de la campagne environnante, tout en ne sachant pas à quelle vitesse nous roulions, waouh ! A la fin de la route, on s’arrête devant des stands où une femme vend ses kramas 2 dollars (l’unité) en coton ou 1 dollar pour du krama « bas de gamme ». Elle essaie inlassablement de vendre quelques pièces, sans doute car c’est son gagne-pain mais aucun touriste que j’ai croisé ne lui en a acheté.

Heureusement que cet arrêt fut fort agréable: quelques enfants du village se précipitent quand on pose le pied à terre. Un naturel, frais et tellement sincères, ces enfants respirent-ils la joie de vivre ? En tout cas, ile ne nous montrent pas le contraire, et si nous refusons de leur acheter leur bracelets de type « brésiliens » ils ne nous boudent pas !

Mais alors qu’est ce que le bambou train? Sans rentrer dans les détails, il s’agit de plateforme d’environ 2,5 mètres x 4 mètres. Depuis quelques années on s’en sert pour « faire faire un tour aux touristes » mais à côté de cela il s’agissait surtout d’un moyen de transport aux habitants des villages avoisinants.

Ce n’est ni un métro, ni un tramway, ni un train. Mais ce qui est étonnant c’est son mode de fonctionnement car il n’y a qu’une voie ferrée et à chaque rencontre d’un autre bamboo train, il faut démonter l’ensemble pour en laisser passer un. Plus de détails sur le bamboo train.

Entrée Bamboo train: 5 dollars/personne si vous êtes plus de 2 personnes,  sinon 10 dollars
Durée 2×30 minutes

Voyons en détails ce qu’il est possible de faire d’autres si vous restez 2 ou 3 jours à Battambang.

Que faire à Battambang ?

Visiter le village de Pheam Ek

Ce n’est pas précisé à la guest-house ni sur les documents publicitaires des tuk tuk, mais vous pouvez toujours demander au chauffeur de vous emmener au village de Pheam Ek. A ce propos, avec mon accent français, le chauffeur n’a pas compris ma requête. Essayez de bien prononcer « Pheam Ek » pour vous faire comprendre.

Pourquoi faut-il visiter le village de Pheam Ek?
Il s’agit d’un petit village composé de nombreuses maisons sur pilotis mais ce qui lui donne de l’intérêt c’est que vous pouvez découvrir la fabrication de galettes de riz « fait maison ».

Fabrique galettes de riz

Le tuk tuk m’a déposé chez une famille et j’ai pu voir comment les galettes de riz étaient fabriquées. Cette famille travaille toute la journée dans la production de galettes de riz. La pâte est préparée en amont, ensuite on y verse une petite quantité sur la poêle et une fois cuite, on la retire pour la laisser sécher au soleil. J’ai pu en gouter une qui ressemblait à une chips géante et d’un goût quelque peu salé comparée aux galettes de riz que vous pouvez trouver dans les rayons des supermarchés.

Un peu trop « salée » à mon goût, je n’ai pas pu la finir. Bien évidemment, c’est meilleur quand la pâte est cuite, trempée dans de l’eau chaude pour ensuite enrouler vos rouleaux de printemps 🙂 Miam…

Galettes de riz à sécher

La visite est intéressante, cela m’a permis de voir que la famille travaille péniblement sous la chaleur pour subvenir à leur besoin. Quel courage…en aurai-je fait autant ? Il est difficile d’y répondre moi qui vis en France car mes parents ont immigré pour nous donner le meilleur confort à mes frères et moi.

La vie est bien différente et certainement pas plus facile et les cambodgiens ne le montrent pas. Grâce à eux, j’ai médité un moment sur moi-même et je ne peux qu’être admirative de cette famille. Le petit « plus » de cette visite, bien que la famille soit productive, il est possible d’échanger quelques mots avec eux, merci au guide qui parle khmer et anglais, pratique pour comprendre.

Wat Ek Phnom

Ruines du Wat Ek Phnom
Satisfaite de la visite de fabrication de galettes de riz, nous reprenons la route en direction du Wat Ek Phnom.
La visite du Wat Ek Phnom est l’un de mes meilleures visite autour de Battambang, située à environ 15 kilomètres de Battambang…Pour vous y rendre, prenez les services d’un tuk tuk et parcourez la campagne de Battambang. Sur la route, vous ne serez pas déçu de croiser de nombreuses maisons sur pilotis. La campagne de Battambang est très dépaysante.

Une fois arrivées, nous rencontrons trois cambodgiens en charge de faire payer les entrées ? J’ai payé 1 dollars l’entrée, moi qui pensais que l’entrée sur le site était gratuite…mais 1 dollar pour visiter le Wat Ek Phnom ça ne coûte rien par rapport à  toute la richesse qu’on y trouve !

Le wat Ek Phnom est un temple hindou en ruines datant du 11ème siècle, admirez les quelques linteaux de portes décorées et grimpez sur les ruines pour en faire le tour. Pas mal comme avant-goût aux temples d’Angkor ?

Page récente Wat Ek Phnom

Dans cette visite, j’ai rencontré des enfants souriants. On a passé un petit moment à se regarder et à essayer de communiquer ensemble. Ce fût amusant. Sous la chaleur écrasante, on s’arrête en terrasse et prenons quelques sodas pour les enfants. Ce n’est pas grand chose à notre niveau mais pour eux c’est beaucoup. Je ne vous cache pas que ce moment là est pour moi formidable, quelle gentillesse…

Après nous être rafraichies, nous faisons le tour de la pagode qui s’y trouve juste à côté. On dit que cette pagode est le centre des festivités pour les gens du village mais à notre passage, il n’y avait personne, juste quelques locaux. Quelle quiétude…

A quelques mètres non loin de là, vous trouverez une école et un bouddha géant. L’école semblerait être abandonnée ? ou fermée car les enfants sont en vacances ? Quoiqu’il en soit, c’est la première école cambodgienne que je découvre de si près.

Bouddhas Ek Phnom

Ecole Ek Phnom

La visite étant terminée, il est temps de rentrer sur Battambang car nos estomacs creux réclament à manger.

Informations pratiques

Où manger ?

Nom paw

Le premier soir j’ai mangé à The Kitchen Battambang, mais j’avais étés très déçue par la qualité des plats commandés, 2 pad thaï de qualité médiocre et chers 4.75 dollars US le plat je viens de voir qu’ils les font pour 5 dollars maintenant. Puis manger dans un restaurant où il n’y a que des touristes, bof, je n’avais pas d’autres choix c’était l’un des seuls restaurants encore ouverts « tard » le soir.

Il y a pas mal de restaurants sur Battambang, j’ai une superbe adresse où j’ai pu manger avec confiance pour un assez bon rapport qualité-prix, j’ai encore les images dans la tête quand je vous évoque ce bon souvenir…En revanche je suis moins fière car je n’ai aucune idée du nom du restaurant, ni du lieu où il se trouve ! Si un jour vous passez par Battambang et que vous tombez sur cet énorme « nom paw » (brioche à la vapeur), alors vous avez de fortes chances que nous ayons fréquenté le même restaurant. Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur le nom paw, j’ai rédigé un article sur ce blog ici

Faites-moi signe, si le restaurant est rempli de locaux et aucun touriste ne s’y aventure…c’est qu’on y mange très bien, je vous serez reconnaissante de me donner son nom 🙂

Où dormir à Battambang ?

J’ai séjourné au Lux Guesthouse, situé dans le centre de Battambang. Les chambres y sont spacieuses et confortables. Ce n’est pas mon hôtel préféré mais il est situé au centre de Battambang et a l’avantage d’être proche du marché.

Suggestion d’activités à faire à Battambang

Si vous avez envie de faire d’autres activités pour visiter Battambang en voici : statue de Shiva,Killing caves, Cirque Phare Ponleu Selphak, musée de Battambang, quartier des arts, circuits à vélo

Qu’allez-vous visiter durant votre voyage à Battambang ?

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
[Total: 1 Moyenne: 5]

Pin it ! Epinglez cet article sur Pinterest avec cette photo:

Visiter Battambang
Pin it ! Epinglez Visiter Battambang
MA NEWSLETTER
J'accepte que mes informations personnelles soient transférées vers MailChimp.
Pour resté informé des nouveautés: mes prochains voyages, derniers articles, exclusivités, bons plans...
En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir les derniers articles du blog par mail et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Nous détestons le spam. Votre adresse e-mail ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinsription ou en nous contacter via le formulaire de contact

Le partage c'est la vie :)
  • 47
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
    49
    Partages

8 Comments

  1. Mia
    28/03/2018
    Répondre

    Quelle chance d’avoir pu partager un moment dans cette famille qui cuisine les galettes de riz ! Article très intéressant pour sortir des lieux touristiques habituels

  2. […] Voilà un moyen de transport que j’ai découvert et apprécié au Cambodge. Il s’agit d’une plateforme en bambou d’environ 2,5 mètres par 4 mètres que l’on fait fonctionner sur une seule voie ferrée à l’aide d’un moteur pouvant aller jusqu’à 4 km/heure. Ce n’est pas grand mais c’est un régal pour les touristes. Pour les locaux, c’est un vrai moyen de transport au quotidien. On peut « charger » plusieurs objets et personnes sur la plateforme. Quand on croise un autre train de bambou, le moins chargé fait descendre tous les passagers, on démonte le « bamboo train » en quelques mouvements et on laisse passer celui qui est en face (plus chargé), puis on remonte le nôtre avant de repartir. Je vous partage ici mon expérience avec le bambou train. […]

  3. 05/05/2015
    Répondre

    WTF! Comment j’ai pu louper les bamboo trains! J’étais à Battambang aussi pour visiter un cousin à mon père et je ne savais même pas qu’on pouvait croiser ce type de transport D:
    Il y avait un documentaire sur Arte, il y a quelques mois, sur le Cambodge et c’est là que j’avais découvert les bamboo trains, ca avait l’air super marrant! Bon par contre, ce n’est pas aussi pratique de devoir démonter le matos à chaque fois qu’on croise un autre train… 😀

    • 06/05/2015
      Répondre

      Ah bah tu pourras toujours y retourner une prochaine fois. Oui mais ils ont l’habitude !

  4. 02/05/2015
    Répondre

    J’ai bien aimé Battambang, surtout pour le cours de cuisine que j’y ai fait et le marché local coloré et vraiment blindé de monde!
    Pour ce qui est du bamboo train, un incontournable à faire, puisqu’il est légendaire, mais au final, c’est très très touristique. J’ai eu la chance de vraiment en profiter, car il n’y avait aucun autre touriste, donc j’ai jasé avec les gens, mais au retour, un groupe arrivait et l’attitude a été complêtement changée.

  5. 29/04/2015
    Répondre

    Ah je viens de voir le fameux train (les images se sont affichées un peu tardivement), ça a l’air très amusant !

  6. 29/04/2015
    Répondre

    Dommage que l’on ne puisse pas voir le fameux bambou train en photo 🙂 Intéressant la légende de la statue !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *