plateau-de-dieng
Visiter le plateau de Dieng au centre de Java en Indonésie
5 (100%) 1 vote
Faire une petite pause de la ville pour aller respirer l’air de la montagne. Voilà ce que je décidais de faire en me rendant au plateau de Dieng. J’ai découvert un superbe endroit par temps de pluie que je vais vous partager afin que vous ayez les meilleurs conseils pour votre prochain séjour.

Mission en bus vers le plateau de Dieng

en-route-vers-plateau-de-dieng

Apres une petite balade d’une journée à Yogyakarta, je voulais me rendre au plateau de Dieng. Je reviendrai un peu plus tard visiter à nouveau Yogyakarta car mon itinéraire a été conçu ainsi.
Pour se rendre au plateau de Dieng, je vous avouerai que c’est moins simple que ce j’ai pu connaître depuis le début de mon voyage en Indonésie. Pour aller au plateau de Dieng il faut prendre plusieurs bus, vous n’y arriverez pas en un seul trajet.
Il faut d’abord se rendre à la gare routière. L’hôtel se situant près de la fameuse Malioboro street à Yogyakarta, j’ai tout d’abord pris un ticket à 3500 RP pour me rendre à la gare Jombor. C’est de cette gare routière que j’ai pu prendre un bus pour aller à Magelang. Le trajet de Jombor à Magelang coûte quelques RP.
Ensuite une fois que vous êtes à Magelang, vous devez prendre un train pour aller à Wonosobo, ce trajet-la coûte environ 25000 RP/personne.
A Wonosobo, j’ai attendu environ 1h. Le chauffeur du van attendait certainement d’autres voyageurs pour rentabiliser son voyage mais ce ne fut pas le cas. Nous étions les seules passagères. Le trajet Wonosobo à Dieng coûte environ 30000 RP/personne.
Cette attente nous a fait arriver assez tard au village de Dieng. Avec la fatigue et n’ayant aucune réservation d’hébergement, je demandais donc au chauffeur une adresse où dormir.
Il nous amena à une home stay, chez une famille qui avait une chambre disponible.

Que faire au plateau de Dieng ?

Aller voir le lac Telaga Warna

Il y a plusieurs lacs aux alentours de Dieng. Celui le plus proche et le plus accessible de notre hébergement (on fait de notre mieux avec la pluie), il faut payer un droit d’entrée de 100000 RP par personne. Je trouve cela cher…

Monter au point de vue pour avoir une superbe vue sur le Telaga Warna aux 3 couleurs

Aller au théâtre Dieng

theatre-dieng

A mon arrivée, le théâtre était fermé. Si cela vous intéresse vous pourrez découvrir un petit documentaire sur les activités à Dieng. Si un jour vous vous y rendez n’hésitez pas à venir m’en faire un retour pour me dire si c’est vraiment intéressant 🙂
PAS ENVIE DE TOUT PLANIFIER PAR VOUS-MEME ?
Pour David - Trace Directeun voyage personnalisé et authentique en Indonésie, prenez contact avec David, l’expert local de TraceDirecte. Faites une demande de devis gratuit, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Indonésie avec un numéro gratuit !
Les + de Trace Directe :
– Une ligne directe gratuite pour préparer votre voyage
– La garantie et la sécurité d’une agence française
– Un service client en France
N’hésitez pas également à comparer avec un autre devis gratuit avec un expert chez Evaneos

Informations pratiques

Combien de temps prévoir au plateau de Dieng ?

Avec l’expérience que j’ai eue (sous la pluie) je recommande de rester 2 à 3 jours complets s’il ne pleut pas si vous voulez vraiment prendre le temps.

Où dormir au plateau de Dieng ?

Mon expérience en homestay

C’est ma première expérience dans une home stay. En fait c’est différent d’une guesthouse qui a plusieurs chambres pour les invités. En homestay vous dormez chez l’habitant, « vous vivez »donc avec la famille qui vous héberge le temps d’une ou plusieurs nuits. Vous voyez où ils vivent et comment ils vivent.
C’est l’occasion idéale d’échanger quelques mots avec le propriétaire.
TROUVEZ LE MEILLEUR RAPPORT QUALITE-PRIX POUR VOTRE HOTEL ?
Si vous cherchez le meilleur rapport qualité-prix je vous suggère ces hôtels à Dieng car ce moteur de recherche compare les hôtels des sites Booking, Agoda, Expedia…

Ce que j’ai appris ?

La homestay se trouvait à 100 mètres d’une mosquée. Les personnes qui m’ont reçues sont de confession musulmane. Les prières que l’on entend très tôt le matin n’est pas un problème pour les habitants car ils vivent avec, cela fait partie de leur quotidien. Il faut savoir qu’il y a 5 prières par jour: une au lever du soleil, avant le déjeuner, l’après-midi, au coucher du soleil et le soir.
Ici on se fait confiance, car il ne nous a pas donné de clé de chambre ni de sa maison, « il n’ y a pas de problème » me dit-il. Le propriétaire travaille à 400 mètres de sa maison.  Apres notre balade, il y a juste à passer par la porte de derrière… ce que nous faisons et nous avons retrouvé toute nos affaires.
Les maisons au village de Dieng sont assez spacieuses. J’étais assez étonnée de voir une grande maison pour une petite famille de 4 personnes.
Cette homestay n’a pas de nom car elle n’est pas réservable sur internet. J’ai vu quelques noms de homestay et guesthouse sur internet que des voyageurs recommandaient… Je n’ai pas eu un grand confort chez cette famille, tout juste de quoi dormir et faire sa toilette. J’étais contente de l’avoir vécu 🙂
Si toutefois vous souhaitez tenter cette expérience chez la même famille, je peux vous indiquer la route, je me souviens du plan !
Autre hébergement disponible sur ce lien si vous trouvez au plus près de Dieng, faites-nous savoir.

Où manger ?

kupat-tahu
Au village de Dieng, j’ai remarqué qu’il y avait quelques touristes dans des boui-boui « touristiques » je veux dire par là avec une carte bien remplie, bien présentée.
J’ai décidé d’aller manger dans un boui-boui qui ne paie pas de mine, où il n’avait aucun touriste. A peine rentrée dans le boui-boui, je pouvais voir la jeune fille faire la cuisine avec un clope au bec. Tiens c’est original, la première fois que je vois ça en Indonésie ! Je dois préciser que ce n’est pas un vrai restaurant, je suis chez des gens qui servent à manger aux touristes ou aux habitants du village qui souhaiteraient s’arrêter ici pour manger.
J’ai découvert un plat délicieux le Kupat Tahu. C’est un plat à base de légumes crus (choux, carottes) servis avec du tofu, le plat est accompagné de chips crevettes de toutes les couleurs ….C’est assez simple et bon à déguster. Le plat avec un soda m’a coûté 15000 RP seulement soit environ 1 euro.
Essayez donc d’aller où il y a le moins de monde, je trouve que c’est dans ce genre d’endroit où on mange le mieux et pas cher 🙂

 

Comment se rendre au plateau de Dieng ?

De Yogyakarta

Prendre un cyclo-pousse pour 30000 RP jusqu’à la station de bus Jombor
Prendre un bus pour Wonosobo
Puis un minibus pour Dieng

Aller de Dieng à Borobudur

Dieng à Wonosobo 20000RP/personne
Wonosobo à Magelang 30000RP/personne avec un arrêt par la ville de Parakang 12500RP/personne
Magelang à Borobudur 20000RP/personne
Il y a pas mal de bus à prendre, cela fait beaucoup de correspondances mais sur la route vous aurez la chance d’apercevoir le volcan Sindoro (ou Sundoro), c’est un volcan actif de Java centrale,  il est symétrique au volcan Sumbing.

Et comme la route est longue , vous croiserez des vendeurs ambulants qui vous proposeront de gouter à quelques spécialités indonésiennes. J’ai acheté à un vieil homme des gâteaux qui ressemblent à de la pâte d’amande… je pense qu’ils n’étaient plus trop bon, périmés pour 9000RP, je n’ai pas pu les finir. Plus tard dans un autre bus, j’ai acheté des petits gâteaux salés frits (seulement trois)  pour 5000RP, délicieux !

Quelques photos de Dieng