Que faire à Yogyakarta - Rue Yogyakarta

Que faire à Yogyakarta, que voir et visiter ?

Que faire à Yogyakarta ? Après une nuit correcte dans le train en provenance de Jakarta, on arrive assez tôt sur Yogyakarta. On prend le temps de se réveiller puis on se recouche quelques heures à l’hôtel avant de partir visiter Yogyakarta mais pas question d’aller visiter Prambanan et Borobudur car on réserve ces visites pour plus tard. Alors que faire et visiter à Yogyakarta ?

Visiter le palais du sultan (Kraton)

entree-kraton
Crédit photo: Lano Lan / Shutterstock, Inc. https://www.shutterstock.com/fr/image-photo/yogyakarta-indonesia-aug-1-2016-tourist-463810385

Quel est l’intérêt d’aller visiter ce palais à Yogyakarta ?
Tout d’abord ce qu’il faut savoir, c’est qu’en Indonésie il y a des sultans. Je sais que je n’en croise jamais dans ma vie et si je peux aller visiter le palais d’un sultan, pourquoi pas ? Je pourrai voir dans quel type de bâtiment ils vivent puis il y a certainement une histoire à chaque pièce qu’on peut visiter.

Le site est vraiment joli malheureusement il n’y a pas d’indication en anglais (uniquement indonésien) donc il était difficile de comprendre ce que nous voyons. J’enviais un groupe de touristes (une famille) qui avait loué les services d’un guide francophone. Je vous recommande fortement de faire pareil : louer les services d’un guide sinon votre visite vous laissera un goût amer comme des centaines de visiteurs sur le site de Tripadvisor.

Le palais est ouvert uniquement le matin au public. L’entrée coûte 12500 RP, 7000RP pour la terrasse et 1000RP pour prendre des photos. Comptez entre 1h30 et 2h pour une visite complète.

Visiter le Taman Sari


En javanais “Taman Sari” signifie “jardin des fleurs”, il s’agit d’un jardin crée par le sultan. Se situant à quelques 200 mètres du Kraton (palais du sultan) je m’y suis rendue assez facilement à pieds.
En pénétrant dans ce site incontournable de Yogyakarta je n’avais pas pris de guide et je l’ai bien regretté sur place.
Avec un guide vous apprendrez certainement que le Taman Sari avait plusieurs fonctions: lieu de repos, lieur de méditation, fort militaire, atelier et cachette.

Lors de ma visite je pouvais constater que seul les bassins sont bien conservés. Il y en avait 3, un pour les enfants un pour les femmes et un pour le sultan. Pour ce qui est du reste: pavillons, petit lac…il n’en reste pas grand chose car le complexe fut endommagé lors de la guerre de Java puis par le tremblement de terre de 1865.

Le conseil que je peux vous donner c’est de prendre un guide et de vous munir d’un plan pour visiter ce site. Je sais qu’ils en vendaient en anglais à l’accueil mais je n’en avais pas pris et j’ai regretté. Pourquoi devriez prendre un plan ? Car comme pour le Kraton, il n’y a rien d’indiqué et je m’en veux j’aurai bien voulu voir la mosquée souterraine ! (sur le plan c’est Masjid Bawah Tanah)

map-taman-sari
Crédit photo: http://www.berbagifun.com/2016/05/kampoeng-cyber-taman-sari-jogja.html
Le palais est ouvert de 9h à 15h.  L’entrée coûte  7000RP (0,60€). Comptez entre 1h30 et 2h pour une visite complète.

Visiter le quartier “hors des sentiers battus” ?


Après cette visite catastrophique (la prochaine fois je prends un guide !) je me suis promenée dans les ruelles qui croisaient la Jalan Taman.

Ce fût une promenade tranquille car je n’ai pas croisé un seul touriste dans ces ruelles. Pourquoi ? Est-ce le mois d’août qui veut ça ? Je pense que j’ai eu de la chance… mais ça vaut vraiment le coup.

J’ai vu les habitations des javanais de Yogyakarta, des petites rues colorées et entretenues. C’est par cette petite balade à pieds que je suis tombée sur un mur rempli d’oiseaux en cage.

Les indonésiens sont des amateurs d’oiseaux, à ce qu’on dit accrocher avoir des oiseaux porte bonheur, pas étonnant de voir ces cages d’oiseaux sur le perron de la maison.

Que faire à Yogyakarta le soir ?

Powered by 12Go Asia system

Bannière airbnb