Langues

Parler lao : un peu de prononciation

Avez-vous lu l’article précédent pour parler lao ? Si, ce n’est pas le cas, je vous invite  à aller le lire parler lao en voyage et à revenir ici sinon vous ne pourrez pas vous essayer au jeu de la prononciation 🙂

PRO-NON-CIA-TION

Vous l’auriez compris, pour apprendre le laotien, il vous faudra une oreille fine pour bien entendre et beaucoup de pratique pour prononcer chaque mot.

Pas très simple pour un occidental français, puisque le lao est une langue tonique monosyllabique. Heureusement dirai-je, vous imaginez si on avait le mot « anticonstitutionnellement » avec six tonalités dans la langue française ? Je préférerez être muette ou communiquer avec le langage des signes !

Ton grave. Le ton grave correspond au ton le plus bas employé dans la conversation, généralement uniforme (bien que tout le monde ne le prononce pas de cette façon, certains habitants de Vientiane ont un léger accent chantant). Exemple: di (bon).
Ton médian. Le ton médian est également plat, mais il correspond au registre moyen du locuteur. Le mot se prononce sans inflexion. Exemple: het (faire).
Ton aigu. Le ton aigu est plat lui aussi, mais il correspond au ton le plus haut du registre (voix de tête). Exemple: heua (bateau).
Ton ascendant. L’intonation ascendante commence un peu en dessous du ton médian et rejoint ou dépasse le ton aigu. Exemple: sam (trois).
Ton aigu ascendant. Le ton aigu descendant commence au ton aigu et redescend au niveau médian. Exemple: sao (matin).
Ton grave descendant. Le ton grave descendant commence à peu près au niveau médian et redescend au niveau du ton grave. Exemple: khao (riz).

Source: http://lgpg.free.fr/langue/accentuation.htm

> Un peu casse-tête non ? <

Petit Robert Lao

La langue laotienne est tonique monosyllabique ce qui signifie que pour un mot d’une syllabe, il existe plusieurs significations.

Je vous donne un exemple:
« Khay » en lao, peut signifier

  • « poule »
  • « oeuf »
  • « près »
  • « loin »

Mon accent lao est loin d’être parfait, vous remarquerez quelques petites imperfections dans les enregistrements audio suivants 🙂

Exercice

Lire à voix haute les mots du précédent article vous a t-il été pénible? ou pensez-vous avoir été à la hauteur ? Je vous laisse juger par vous-même en écoutant ces enregistrements audio :

faire-connaissance

hebergement-restauration

compter

 

 

Alors parler français ou parler laotien quelle est la langue la plus difficile ?

Après avoir lu l’article et pratiqué la prononciation, avez-vous eu des difficultés ? Quels sont les mots difficiles à prononcer ?

Je tiens à préciser que je ne suis pas bilingue lao, je ne lis pas lao, et que si vous me demandez de vous traduire une phrase, je ne pourrai pas vous aider 🙂

 

Parler lao : un peu de prononciation
5 (100%) 2 votes

Photos

    Abonnez-vous à la Newsletter pour ne pas manquer les derniers articles et l'actualité du blog

    Rattana

    Rattana

    Bonjour,Je suis Rattana. Je pars à la découverte de mes origines lao et khmère depuis 2012. Paysages, temples, culture, langue et cuisine locale, il y a toujours quelque chose à découvrir en Asie du Sud Est. Avec mes voyages, j'espère vous donner l'envie de découvrir cette partie du monde accueillante et souriante -

    Vous avez récemment vu ...

    09 Commentaires

    1. Romain

      Oui disons qu’avoir les bases est un minimum quand on vit sur le long terme dans un pays.

      25/02/2014 Répondre
    2. Romain

      Disons que je me démerde 😉 Concrètement c’est toujours plus facile de comprendre une langue que de la parler, en tout cas pour moi.

      Pour l’écriture j’ai appris les bases… avec ma nièce quand elle apprenait à l’école ! Mais si je peux lire les panneaux de direction, les menus etc mon manque de vocabulaire fait que je peux généralement lire mais sans comprendre…

      25/02/2014 Répondre
      • Rattana

        Tu m’impressionnes en même temps c’est vrai t’es expatrié là bas 😀

        25/02/2014 Répondre
    3. Rattana

      C’est déjà ça. Si tu sais parler d’autres langues c’est très bien je trouve.
      Je trouve que quand on est multilingue ça aide à ouvrir beaucoup de portes, si j’étais comme Nelson Monfort (qui maîtrise plusieurs langues), je ne serai peut-être pas là

      25/02/2014 Répondre
    4. stefan tanned

      J’aurais bien aimé parlé khmer mais mes parents m’ont parlé chinois enfin ce n’est pas plus mal.

      25/02/2014 Répondre
      • Rattana

        C’est déjà ça. Si tu sais parler d’autres langues c’est très bien je trouve.
        Je trouve que quand on est multilingue ça aide à ouvrir beaucoup de portes, si j’étais comme Nelson Monfort (qui maîtrise plusieurs langues), je ne serai peut-être pas là

        25/02/2014 Répondre
    5. Romain

      La demoiselle s’appelle Janali Supasai, elle a 23 ans et viens de Vientiane. Elle parle de ces parents (les remercient ?) et dit ce qu’elle fait là aujourd’hui, c’est pas facile de se concentrer sur ce qu’elles disent à cause de la musique de fond… mais c’est définitivement proche du Thai, l’écriture est un peu plus compliqué pour moi que le Thai je trouve…

      22/02/2014 Répondre
      • Rattana

        Ca va tu comprends quand même 🙂
        Je t’avouerai que ça va trop vite pour moi…Je comprends des mots par ci par là mais pas de phrases entières ^^ Si je comprends le principal ça va.

        Tu apprends l’écriture ? Moi non.

        25/02/2014 Répondre

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter