Ma méthode pour apprendre le khmer


clavier -khmer

Cela fait deux mois que je ressentais l’envie d’apprendre la langue de mon père (le khmer). Durant mon enfance et mon adolescence, c’est la langue maternelle (le lao) qui est utilisée au quotidien et encore à ce jour  les échanges avec mes parents se font en lao et en français. Je connais quelque peu le vocabulaire de base, qui me permet de comprendre la plupart des conversations quotidiennes, en revanche, le khmer est une langue dont je ne suis pas capable de comprendre (pour le moment).

Depuis mon voyage au Cambodge en décembre 2012, je m’étais aperçue que la langue est vraiment LE premier moyen et le SEUL pour communiquer avec les locaux facilement. Et je ne sais pas parler khmer ! Alors pour ne plus galérer, je vais apprendre le khmer . Je vais vous délivrer ma méthode pour débuter l’apprentissage du khmer.

Parler pour me faire comprendre

Pour apprendre le khmer, la meilleure façon est de le parler, encore faut-il savoir comment apprendre.
Selon moi la meilleure façon d’apprendre le khmer, est d’avoir un bon professeur qui me corrige et avec qui je puisse échanger. Mais avoir un professeur particulier rien que pour soi, on n’en trouve pas facilement partout (ça ne courent pas les rues en France) et il faut se consacrer un budget pour apprendre (cela n’est pas donné à tout le monde).
En fait, je connais une personne qui pourrait m’apprendre le khmer gratuitement, car c’est sa langue maternelle: mon père. Mais encore faut-il qu’il soit disponible pour enseigner le khmer à une élève comme moi de manière régulière ! J’échangerai quelques mots avec lui pour le parler mais pour apprendre la langue, j’ai choisi une autre façon de faire.

Après avoir effectué quelques recherches sur internet, j’ai fini par opter pour une solution pas chère: un livre avec un CD audio.

Pour démarrer l’apprentissage, j’ai besoin d’un support papier et audio, ainsi lorsque l’envie me prend à n’importe quel moment de la journée (ou de la soirée), je pourrai apprendre le khmer au quotidien.

 de Jean Michel Filippi 2008 édition You Feng est un ouvrage dont les textes sont écrits en khmer et transcrits en alphabet phonétique. Le CD audio permet d’entendre la prononciation, plutôt pratique quand on veut commencer à apprendre seul.

Communiquer par l’écrit

Savoir parler le khmer c’est pas si mal mais savoir lire et écrire c’est encore mieux.

Il existe des sites où l’on vous met à disposition des fichiers de polices khmères à installer sur votre ordinateur. Ces polices, une fois installées, vont vous permettre de rédiger tous vos écrits en khmer.

Aussi, il existe des claviers khmers en ligne et gratuit qui ne demande aucune installation et bien pratique pour rédiger tous vos messages en khmer (pratique si vous êtes connecté d’un cybercafé, vous n’avez pas besoin d’installer de polices khmères). Et si vous êtes multilingue, différentes langues sont proposées: espagnol, allemand, italien, polonais, on y trouve même un clavier arabe.
Le clavier khmer est scindé en deux:

A gauche vous trouverez les consonnes (« ka, « kha », « ko » jusqu’à « qa ») et à droite les voyelles. Un petit mode d’emploi vous explique comment  taper les lettres en fonction soit de sa tonalité ou de la voyelle. Mais avant de l’appliquer, vous pouvez lire l’histoire de la langue khmère et revoir son alphabet pour savoir comment bien l’écrire.

Cette méthode n’est certainement pas la meilleure, vous êtes libre de choisir celle que vous voulez. Tout dépend de ce que vous recherchez (type de méthode, objectifs, délai…).

Article modifié le 20/10/2014

Et vous comment avez-vous appris le khmer ? Ou quelles sont vos solutions ou méthodes pour apprendre le khmer ?

MA NEWSLETTER
J'accepte que mes informations personnelles soient transférées vers MailChimp.
Pour resté informé des nouveautés: mes prochains voyages, derniers articles, exclusivités, bons plans...
En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir les derniers articles du blog par mail et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Nous détestons le spam. Votre adresse e-mail ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinsription ou en nous contacter via le formulaire de contact

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
[Total: 2 Moyenne: 3.5]
Le partage c'est la vie :)
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

22 Comments

  1. yoyo
    12/02/2016
    Répondre

    Salut rattana ! Alors vous êtes parfaitement bilingue? Je suis aller au Cambodge 6 semaine la 1ere fois d’octobre à novembre et sa ma beaucoup plus et à force d être dehors et au contact des locaux j’ai commencer à connaître des mots mais pas assez pour faire des phrase maintenant je vais essayer d’apprendre et j’ai ma tante qui est khmer elle a 26 (moi 19) et jetait d’ailleurs parti avec elle bref je vais essayer d apprendre car j’ai tellement aimer ce pays que je m installerais bien. Après ma tante ne sais pas l écrire elle n’a pas appris mais bon c’est déjà pas mal d’avoir quelqu’un qui le parle donc quand je la vois j’apprends un peu mais c’était plus facile sur place car le fait d être en france on a la tête ailleurs et quand tu es sur place tu dois essayer de te faire comprendre donc tu essai de le parler mais en france ben on parle français. .. et j’ai aussi aimer les mots français qu’il ont garder et domage qu’il on garder un faible héritage de la france mais c’est toujours bien de trouver des personne de 60 an qui on encore des notions de français. En me baladant j’ai même discuter avec un khmer professeur de français qui partait faire classe. Au revoir

    • 13/02/2016
      Répondre

      Bonjour yoyo,

      Non malheureusement je peine toujours à apprendre! Oui je suis d’accord, l’ideal est de vivre sur place ou de passer plusieurs mois entouré de khmers pour apprendre si on n’a pas d’ouvrage pour nous aider. Bon apprentissage alors 🙂

  2. Jean-Paul
    09/10/2015
    Répondre

    J’essaie d’apprendre le khmer (conversation seulement pour l’instant) avec le livre « Cambodian for beginners » second edition de Richard K. Gilbert dont l’éditeur est Paiboon Publishing complété par une application sur iPad du même nom (même éditeur). Il faut être anglophone mais ces 2 outils se complètent bien et je commence à aligner quelques phrases avec mes amis cambodgiens.

    • 09/10/2015
      Répondre

      Bonjour Jean-Paul,

      Merci pour votre message. Je suis sure que vous parlez mieux le khmer que moi. Je pense qu’il faut vraiment de l’audio dans la méthode d’apprentissage un seul livre ne suffit pas. Je suis entrain de tester une application pour apprendre quelques phrases de khmer, j’en ferai un article sur http://langues.ici-laos-cambodge.fr

  3. Tiphaine
    25/08/2014
    Répondre

    Bonjour à tous,
    J’ai besoin de vous. Y aurait il quelqu’un qui pourrait me traduire des mots français en khmer et dans l’idéal en calligraphie. Je souhaite me faire tatouer en khmer mais ne connaît personne qui pourrait me le traduire.
    Les mots sont les suivants :
    Confiance en soi
    Maître de soi
    Communication
    Énergie
    Optimisme

    Merci à vous 😉

    • 25/08/2014
      Répondre

      Bonjour Tiphaine,

      Je transmets votre demande sur les réseaux sociaux, si quelqu’un pouvait l’aider, merci 🙂

  4. fabrice
    18/08/2014
    Répondre

    bonjour Rattana , je vais souvent au Cambodge où j’ai d’ailleur rencontré ma fiancée , malheureusement j’aimerais bien la faire venir en France, mais je me heurte à d’énormes difficultés , travaillant dans une petite boutique à PP son salaire ne suffit pas à ce que l’ambassade puisse imaginer qu’elle ne veuille pas rester sur le territoire français , je ne sais plus comment faire . J’ai meme envisagé de me marier au Cambodge , mais cela à l’air assez compliqué
    Si vous pouviez me donner quelques réponse , cela serait vraiment gentil
    Cordialement

  5. bialy
    01/08/2014
    Répondre

    Je voudrais savoir comment faire pour emmener ma copine khmer en france le visa paraît difficile même avec le pacs et malgré tous les papiers officiel

    • 02/08/2014
      Répondre

      Bonjour Bialy. Quel est votre problème? Exactement? Je vous invite a m’envoyer un email.

  6. Christian
    06/02/2014
    Répondre

    Bonjour a tous
    Un conseil si vous louez une moto ou autre chose au Cambodge ne laissez jamais votre passeport il faut avoir une photocopie, il faut discuter mais ils ne refusent pas et avoir dans le porte feuilles le n du Consulat 012591209 urgence
    117 ou 118 police des étrangers je n ai pas le nr c est rue 598 (avec une photocopie vous aurez moins de problèmes)

    • 06/02/2014
      Répondre

      Merci pour cette information très précise Christian qui pourra en aider d’autres moi y compris lors de mon prochain voyage

  7. Christian
    06/02/2014
    Répondre

    Bonjour RATTANA
    Je te remercie pour ta réponse,j ai une question comment me faire livrer le livre et le cd (Khmer au quotidien) car il m intéresse mais j habite a Phnom Penh
    Bonjour Thomas
    le livre (parler le Cambodgien comprendre le Cambodge)tu le trouvera au marché central ou aux marchands ambulant qui font des allés et venu au restaurants qui sont sur les bords du Tonlé

    • 06/02/2014
      Répondre

      Christian,

      Je viens d’effectuer des recherches chez les grands marchands sur internet, ils ne livrent malheureusement pas le Cambodge, sur Amazon le prix du livre est exorbitant c’est pourquoi PRICEMINISTER s’y prêtait bien mais celui-ci ne livre pas le Cambodge.
      Je pense qu’une solution serait qu’un particulier (famille ou amis) commande pour vous et se fait livrer en France, ensuite il vous livre vers le Cambodge ? Si cela vous convient, vous pouvez commander en cliquant sur l’image ci-dessus.

      Si vous avez une autre solution, n’hésite pas à partager 🙂

  8. Christian
    04/02/2014
    Répondre

    Bonjour
    j ai lu vos commentaires,ils sont intéressant.J habite Phnom Penh depuis 1 an
    car je suis a la retraite j avais prévu ça depuis très longtemps.j apprend le Khmer avec ma femme,ce n est pas facile car elle parle très peu le baran .
    j ai aussi un livre (parler et comprendre le Cambodgien)très intéressant j ai ce livre depuis 2001 année de ma première visite ou j ai compris pourquoi on appelle le Cambodge le pays du sourire,le peuple est dans la mouise mais ici on te fais toujours un sourire et c est très plaisant

    • 04/02/2014
      Répondre

      Bienvenue Christian.
      Merci pour votre commentaire qui m’encourage davantage à alimenter ce blog.
      Je suis heureuse d’apprendre que vous êtes expatrié au Cambodge. Cela me fait plaisir ! La langue est souvent une barrière pour communiquer mais il vaut la peine à chacun de l’apprendre car elle peut nous apporter beaucoup de choses 🙂

  9. Christian
    04/02/2014
    Répondre

    Bonjour
    Je suis Français et j habite au Cambodge depuis un peu plus de 1 an car je suis en retraite et je compte finir ma vie ici j apprend le khmer avec ma femme mais ce n est pas facile car elle ne parle le baran que très très peu ,j ai aussi un livre (parler le Cambodgien ,comprendre le Cambodgien)c est le titre.je viens au Cambodge depuis 2001 c est pour cela que j ai ce livre acheté a un marchand
    ambulant au marché central . j ai lu vos commentaires qui très intéressant

  10. 15/11/2013
    Répondre

    Le khmer, je le parle depuis toute petite avec mes parents (qui sont khmers Krom), mais durant mon adolescence, j’avais eu pas mal de malentendus avec des amies khmères, car apparemment on sentait que l’accent de ma famille était un « peu » plus exotique.
    J’ai tenté d’apprendre à écrire et lire le khmer via un livre de Cedric Van Ouch que j’avais trouvé par hasard à la Fnac (dans ma région, c’est tellement rare de trouver des ressources matérielles concernant la culture khmère…), mais bien sûr, je manque toujours du temps, trop occupée à jongler entre l’anglais et l’allemand au boulot 🙁
    Par contre, c’est super intéressant que tu aies montré le clavier khmer dans l’article (je me demandais depuis des années comment on pouvait trouver ça sur le net!) – la seule activité que je peux faire, pour ne pas perdre mon khmer, c’est regarder des karaokés khmers sur Youtube, ça me prend moins la tête (je suis assez paresseuse!) et puis si j’arrive un jour à décoder les syllabes dans les paroles, ce serait le ponpon.
    Sinon, on peut toujours compter sur quelques mots français pour se faire comprendre 😉 (« valise », « machine », « phiasa anglé », « vacang »)

    • 16/11/2013
      Répondre

      Tu en as bien de la chance, j aurai bien aimé apprendre l’allemand mais par manque de temps aussi je ne peux me le permettre.
      Je viens à peine de commencer le khmer avec Khmer au quotidien cité dans l’article.

      Je ne connais pas ton niveau mais j’aimerais déjà l’avoir!

      Sinon pour les mots en français qui s s’emploient de la même manière je pensais que c était une blague la première fois que mes parents en employer en parlant khmer. 😀

  11. 24/10/2013
    Répondre

    Bonjour,

    Un livre qui m’a beaucoup aider a apprendre le cambodgien est « PARLER LE CAMBODGIEN, COMPRENDRE LE CAMBODGE », la phonétique est bien et il y a aussi la traduction en khmer a coter ce qui est pratique lorsque l’on est au Cambodge. Mais je ne connaissait pas le livre que tu propose et ayant rencontrer l’auteur et linguiste Jean Michel Filippi (qui a aussi participer au livre que j’ai citer), “Le khmer au quotidien” doit surement être un bon livre, je vais donc essayer de m’en procurer un exemplaire si il est disponible au Cambodge.

    • 24/10/2013
      Répondre

      Bonjour Thomas,

      Merci d’apporter ton expérience concernant « Parler le cambodgien, comprendre le Cambodge », tu arrives à dialoguer en khmer? Sur combien de temps as-tu appris la langue?
      J’espère que tu pourras trouver le « Khmer au quotidien » au Cambodge.

      • 25/10/2013
        Répondre

        Au bout de 6 mois je pouvait me débrouiller en khmer pour la vie de tous les jours mais pas discuter.
        J’ai commencer a apprendre le khmer pour aller au marché, je prenait le livre et j’apprenais ma liste de course a faire par cœur en khmer en l’écrivant sur un papier. J’avais déjà le bonjour (sousaday), et la formule de politesse (som)ensuite en allant au marché tous les jours c’est aller plutôt vite, j’aurai pu ouvrir un restaurant mais discuter c’était une autre affaire 🙂
        Les gens sont très heureux quand on donne l’effort de parler leur langue, et essaye d’engager la discutions (ce qui évite de ne connaitre que le nom des légumes :)).

        Après cela (3/4mois) j’ai appris plus lentement, aujourd’hui ça fait 4 ans que je suis au Cambodge et j’arrive a discuter, mais avoir une conversation sérieuse j’ai encore du mal. J’ai un niveau moyen.

        Ce que je trouve simple dans le Khmer c’est qu’il n’y a que du vocabulaire et pas de conjugaison. Et il y aussi des mots qui viennent du Français par exemple : Ampoule = Ampoul, Essence = Essen, Tuyau = tuo (ce dit aussi pour la paille qui sert a boire)
        L’accent Français ce prête bien au Cambodgien, cars il me semble que les anglophones on plus de mal pour prononcé.
        Et le coté difficile, même très difficile pour moi et la tonalité des sons, par exemple les 4 premières lettres de l’alphabet son Kö, Khö, Ko, Kho. Ko peut vouloir dire coup, ile, dessiner selon la tonalité.

        Le lao d’aide t’il a apprendre le Khmer? J’imagine que pour toi qui parle déjà le lao depuis ton enfance, tu doit déjà avoir la logique pour construire les phrases a « l’asiatique », et il me semble que les tonalités ce ressemblent (mon oreille Française peut ce tromper).

        • 25/10/2013
          Répondre

          Oui en effet la prononciation n’est pas évidente pour l’entendre régulièrement de mon côté.
          C’est fort appréciable qu’une personne de culture « occidentale » à la base sache se débrouiller en khmer ou dans une autre langue asiatique 🙂 Car quand je vois tous ces cambodgiens et laotiens se débrouillaient en anglais la plupart pour faire leur business au marché, je me dis que leur répondre en khmer ou en lao c’est une forme de respect car on a fait l’effort d’apprendre.

          Je t’envie un peu que tu saches déjà tant de vocabulaire 😀 Mais c’est bien 🙂

          Le lao non pas vraiment, il y a des mots qui y ressemblent pour compter les chiffres par exemples, je dirai que le lao se rapproche plus du thaï que du khmer. Peut-être que je me trompe. La prononciation est plus simple en lao qu’en khmer selon moi. Il n’y a qu’à voir à la TV 🙂
          Et il vrai qu’il n’y a pas de conjugaison de ce que je sais. Surtout quand un lao ou un khmer vous demande si on a faim ça se traduit littéralement en « Toi vouloir du riz? » une langue un peu barbare 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *