Laos ou Cambodge, comment choisir pour son voyage en Asie du Sud Est ?


Laos ou Cambodge
Laos ou Cambodge

Laos ou Cambodge ? Voilà une question que l’on se pose souvent lors d’un premier voyage en Asie du Sud Est. Que vous partez en solo ou avec une agence, je vais tenter de vous donner des éléments de réponses à certaines de vos questions afin de vous aider à faire votre choix. Laos ou Cambodge, comment choisir ? Et si vous combiniez les deux destinations ?

Cet article vous informe sur la préparation de votre voyage au Laos ou au Cambodge, sur les activités et les choses à voir. J’y partage également mon expérience et celles d’autres voyageurs dans le but de vous aider à faire un choix parmi ces deux destinations que sont le Laos et le Cambodge. Vous êtes libre de penser, de commenter l’article et de faire votre choix en fonction des vos envies et besoins. Bonne lecture !

Laos ou Cambodge ? : Préparer son voyage

Argent et budget

La question du budget est primordiale quand on prépare son voyage. Voici des informations sur la monnaie et le change, les cartes de paiement, les prix moyens des billets d’avion pour le Laos et le Cambodge.
Si comme moi vous avez un budget limité, je partage avec vous volontiers le budget moyen de mon dernier voyage au Laos pour vous donner une idée.

Monnaie et change

Au Cambodge, on utilise le dollar US et le riel. Les commerçants (hôtels, restaurants, agences de tourisme) vous communiquent souvent les prix en dollar US, il est libre à vous de choisir de payer avec cette monnaie ou en riels. Si vous payez en dollars, on peut vous rendre la monnaie en riels car on n’utilise pas les pièces de monnaie du dollar au Cambodge, si les comptes sont justes, on vous rendra alors en dollar.

Au Laos, c’est différent, il n’y a qu’une seule monnaie le kip laotien. Même si dans certains hôtels on vous propose de payer en dollars US, cela reste rare comparé au Cambodge.

Cambodge : Riel (KHR) et dollar US ($US)
Laos :  Kip laotien (LAK)

Pour vous repérer, il est d’usage de se référer à ce genre de calcul:
1$ = 8000 LAK
1$= 4000 KHR
Pour voir les taux de change en vigueur vous pouvez aller ici.http://www.xe.com/fr/

J’ai pour habitude de faire le change à l’aéroport d’une petite somme pour prendre un premier transport pour me rendre à mon hôtel, ensuite je vais dans un bureau de change en ville pour changer une plus grosse somme. Si vous avez quelques interrogations sur comment changer ses devises, je vous conseille la lecture de cet article sur le changement de devises.

Carte de paiement

Les cartes de paiements sont acceptées dans la plupart des grandes villes dans les hôtels et restaurants. Cependant j’ai entendu dire que certaines cartes Mastercard ne fonctionnaient pas au Cambodge. Je n’ai pas rencontré ce problème car je paie souvent en espèces 🙂

Billets d’avion

Selon la saison le prix du billet d’avion diffère :

Prix moyen du billet d'avion Paris-Phnom Penh
Résultats au 14/12/2017. Source Algofly

Vol Paris-Phnom Penh A/R

Un prix exceptionnel : 482€

Un bon prix : 574€

Un prix moyen : 696€

Prix moyen du billet d'avion A/R Paris-Vientiane
Résultats au 14/12/2017. Source Algofly

Vol Paris-Vientiane A/R

Un prix exceptionnel : 458€

Un bon prix : 580€

Un prix moyen : 722€

On peut constater un prix moyen plus élevé pour le Laos. Il y a peu très peu de compagnies aériennes qui desservent la capitale du Laos ce qui pourrait expliquer le prix légèrement plus élevé.

J’ai pour habitude de prendre un A/R pour Bangkok et ensuite de prendre un bus ou un vol pour me rendre au Laos ou au Cambodge car les billets d’avion pour Bangkok sont moins chers.

Mon budget pour un voyage de 17 jours au Laos en solo

Période du 31/10 au 16/11/2017
Billet d’avion: 475.68€ A/R chez Etihad Airways Paris-Bangkok
Dépenses personnelles: 35,51€
Hébergement: 259€ (y compris 2 nuits en Thaïlande) soit environ 15€/nuit
Transports: 86,12€ (métro, bateau, tuk tuk, taxi)
Repas: 136,07€
Visa: 30$
Vaccins: 0euros
Total: 1022, 38€

Ce budget inclut 2 jours à Bangkok. Pour économiser, j’aurai pu faire un effort sur l’hébergement mais j’ai préféré me faire plaisir avec plus de confort 🙂

Climat

Le Laos et le Cambodge sont deux pays au climat tropical qui vous offrent une météo agréable avec des températures modérées et peu d’averses durant la saison sèche de novembre à avril. De mai à octobre, c’est la saison des pluies, les températures sont plus élevées (jusqu’à 35°C) et on ressent plus l’humidité. Cette saison est caractérisée par de fortes pluies courtes et des inondations.
J’ai souvent voyagé en saison des pluies durant le mois d’août et je peux confirmer la différence de température avec la saison sèche. Il y a souvent des orages en fin de journée.

Comment choisir ?
En fonction de la saison, les températures sont sensiblement les mêmes que vous soyez au Cambodge ou au Laos. Si comme moi, vous avez du mal avec les hautes températures, il est préférable de partir durant la saison sèche, la meilleure période serait de novembre à mars. En avril-mai, c’est la période la plus chaude de l’année que je n’ai pas encore testée.

Si vous voulez faire un peu de farniente dans le sud du Cambodge (Koh Tonsay, Koh Rong…), optez pour la saison sèche. En saison des pluies, le mauvais temps empêche parfois les bateaux de partir du quai. Ceci-dit, la saison des pluies n’est pas à négliger, elle est même intéressante pour les amateurs de photos, les couleurs y sont plus vives.

Hébergement

Entrée hôtel Pavilion
Entrée hôtel Pavilion

Le Laos et le Cambodge offrent une multitude d’hébergements pour tout budget.

Normalement en période normale (en dehors des fêtes nationales et de la haute saison) vous n’avez pas besoin de réserver à l’avance votre chambre. Sur place, vous pouvez trouver une guest-house ou un hôtel facilement.

J’ai pu tester différentes gammes d’hébergements durant mes voyages au Laos et au Cambodge. Pour les petits budgets, la chambre ne dépassera pas la somme de 10$, vous avez au minimum un ventilateur et de l’eau froide mais avec un peu de chance, il arrive de trouver des chambres avec eau chaude pour ce prix.

Manger local

En voyage j’adore manger local. Au Laos et au Cambodge, il y a des spécialités dont on ne peut pas se passer. J’aime autant la cuisine laotienne que cambodgienne mais on peut noter certaines différences.

Au Laos on mange plus épicé qu’au Cambodge, c’est une vérité. Si on vous dit que la nourriture laotienne est fade, c’est faux, croyez-moi un bon plat laotien a du goût !

Il y a un ingrédient que l’on retrouve à tous les repas, c’est le riz gluant « khao niao » que l’on mange accompagné de plats divers. Dans les pays voisins (Cambodge, Thaïlande, Vietnam), le riz gluant sert uniquement à faire des desserts. J’ai remarqué également qu’au Laos on mange beaucoup plus de légumes en accompagnement. La cuisine laotienne est similaire à la cuisine thaïlandaise quant à la cuisine cambodgienne je la trouve beaucoup plus variée que la cuisine laotienne. On peut y manger plusieurs types de soupes de nouilles , de plats salés…

Si en France on utilise souvent le beurre, le sel et le poivre, au Laos et au Cambodge vous retrouverez ces condiments dans vos plats (voir tableau). Ce sont des ingrédients que l’on utilise très souvent dans la cuisine lao ou khmère.

LaosCambodge
CondimentsKapi (pâte de crevette en saumure)Prahok (pâte de poisson fermenté)
Pa dek (pâte de poisson)
Nam Pa (sauce de poisson)Teuk trei (sauce au poisson)
Kieou (pâte préparée avec de l’ail, herbes et piment)

Et voici quelques plats…

Cambodge

Lok lak
Credit photo: Lok – lak, le vrai avec la vinaigrette qui l’accompagne, un régal ! Shutterstock
  • Lok lak (boeuf mariné au citron et sauté avec une sauce poisson.)
  • Amok trei (poisson au lait de coco et à la citronnelle cuit à la vapeur).
  • Kaw Sach Chrouk (ragout de porc au caramel et aux oeufs)
  • Num Banh Chok nouilles de riz garnies d’une sauce fraîche au poisson et crudités crues, concombres, fleurs de bananiers, fleurs de nénuphars. herbes fraîches, telles que le basilic et la menthe.)
  • Sak koh aing (brochettes de boeuf à la citronelle)
  • La salade de mangue verte
  • Katiev Sak kho (soupe cambodgienne à base de boeuf)

Laos

Salade de papaye lao
Credit photo: Salade de papaye lao – Shutterstock
  • Tom yam : sorte de soupe avec de la viande ou du poisson, des feuilles de citronnelle, du lait de coco, de l’ananas…
  • Lap : salade de viande ou poisson au citron vert et piment. Il en existe une grande variété.
  • Tam mak houng  : salade de Papaye verte épicée.
  • Mok : pâté de viande ou de poisson cuit à la vapeur.
  • Say houaa : saucisse lao à base de porc.
  • Luk sine : viande de bœuf séchée.
  • Nem thadeua : spécialité lao, salade de riz croustillant, porc fermenté (som mou), légumes, cacahuètes… à manger enroulé dans une feuille de salade avec de la menthe, de la coriandre, etc.
  • ..

Quand partir au Laos ou au Cambodge ?

Laos ou Cambodge, on constate trois saisons pour voyager:

  • Basse-saison: Avril et juin sont les mois les plus chauds (40°C). Septembre et Octobre sont les mois les plus pluvieux avec de nombreux orages.
  • Saison intermédiaire: Juillet-août, est une saison de pluie mais les paysages sont vert émeraudes
  • Haute-Saison: Novembre à mars la meilleure période pour voyager.

Santé et sécurité

Au Laos et au Cambodge, il n’y a pas de vaccins obligatoires si vous venez d’Europe mais il est recommandé de vous faire vacciner. Les vaccinations conseillées sont: l’hépatite A, la typhoïde, l’encéphalite japonaise et la rage.

Concernant les piqûres de moustique il y a des traitements contre le paludisme mais pas contre la dengue. Pensez à prévoir des répulsifs anti-moustiques.

L’eau du robinet n’est pas potable pour ces deux destinations. Il faut prévoir sa bouteille d’eau lorsque vous êtes en déplacement. Pendant les premiers jours, évitez de manger des fruits et légumes rincés à l’eau et non bouillis. Les glaçons peuvent être consommés à condition que vous en connaissiez leur provenance.
Malgré les précautions, j’ai eu quelques problèmes intestinaux durant mon dernier voyage au Laos. J’avais un peu abusé des salades de papaye 😀

Quoiqu’il arrive, prévoyez la trousse à pharmacie dans votre sac car au Laos et au Cambodge, les médicaments ne sont pas toujours de qualité ou périmés. A Phnom Penh on peut trouver de bonnes mais rares pharmacies où les médicaments restent chers. Quant aux petites pharmacies je préfère les éviter dans les deux pays.

Concernant les hôpitaux, j’ai eu l’occasion de me rendre dans un hôpital à Vientiane pour rendre visite à la belle-famille de mon oncle. Une de ses nièces venait de mettre au monde un enfant.  C’était une bonne nouvelle mais quand j’ai vu le bébé posé à terre sur un drap, j’ai compris qu’au Laos il manquait de moyens…ce n’est peut-être pas le cas dans tous les hôpitaux du pays.

A Siem Reap, je m’étais rendue à l’hôpital Royal Angkor international  pour soigner une petite infection, j’ai été agréablement surprise par l’accueil et les locaux. En revanche, la note fût salé car la consultation m’a coûtée 120$ auquel il faut ajouter le service hôpital à 45$.

Laos ou Cambodge, peu importe la durée de votre voyage pensez à souscrire à une assurance voyage, j’en parle dans cet article sur mon expérience avec Chapka Assurances.

Transports

Voyager en bus en Asie du Sud Est
Voyager en bus en Asie du Sud Est

Le meilleur moyen de transport au Laos et au Cambodge, c’est le voyage en bus . C’est facile, il faut se rendre à la gare routière le jour du départ ou réserver sur internet. Les transports en train commence à se développer.

Au Laos, dans environ 3 ans un train viendra de Kunming (Chine) qui reliera Vientiane puis Bangkok. Au Cambodge, depuis 2016, il est possible de prendre le train de Phnom pour se rendre à Sihanoukville et d’autres villes.

Vous pouvez également prendre le bateau pour rejoindre certains villages dans le nord du Laos.

Visas

Au Laos et au Cambodge, le visa est obligatoire et il coûte 30$ sur place. Vous trouverez toutes les informations nécessaire dans les articles visa Laos, et visa Cambodge.

Vie pratique

Je n’ai pas rencontré de difficultés pour brancher tous mes appareils, je voyage toujours avec mon adaptateur universel au cas où la prise n’accepterait pas les prises françaises.
Pour éviter de changer de carte sim dans chaque pays, j’ai déjà utilisé la carte sim internationale Explod. Elle est pratique pour passer et recevoir des appels en revanche elle reste chère pour l’utilisation d’internet. Pour trouver votre solution en fonction de votre besoin vous pouvez consulter cet article sur les différentes façons de vous connecter à internet.

Laos ou Cambodge : Que faire et que voir et visiter ? Quelles sont les différences ?

Les activités à faire au Laos et ce qu’il faut voir

Prendre le bateau de Muang Ngoi à Muang Khua
Prendre le bateau de Muang Ngoi à Muang Khua

Il n’est pas possible de tout lister ici tellement il y a de nombreuses choses à faire et à voir au Laos.
En bref, au Laos vous pouvez:

  • voir des temples (surtout à Luang Prabang)
  • visiter des grottes
  • voyager sur le Mékong et faire des croisières sur les affluents (nord du pays)
  • faire des activités nautiques (kayak, bateau…)
  • survoler Vang Vieng en montgolfière
  • faire des treks (nombreux dans le nord et quelques un vers le sud du pays)
  • voir des éléphants dans leur milieu naturel et faire des balades à dos d’éléphant
  • profiter de massages (surtout à Luang Prabang et Vientiane)
  • prendre des cours de cuisine (Luang Prabang)
  • voir des chutes d’eau et des cascades (dans tout le pays)
  • rencontrer des minorités éthniques (nord)
  • faire du volontariat
  • faire du farniente aux 4000 îles
  • découvrir l’artisanat
  • faire de l’éco-tourisme

La liste est non-exhaustive 😉

Découvrez tous mes articles dans mon carnet de voyage Laos

Les activités à faire au Cambodge et ce qu’il faut voir

Tisser de la soie
Moi en train d’essayer de tisser de la soie

En bref, au Cambodge vous pouvez:

  • voir des temples (surtout les temples d’Angkor)
  • visiter des grottes
  • voyager sur le Mékong et le Tonlé Sap (plus grand lac d’Asie du Sud Est)
  • faire des activités nautiques (kayak, bateau…)
  • survoler les temples d’Angkor en hélicoptère
  • faire des treks
  • voir des éléphants dans leur milieu naturel (Expérience avec Elephant Valley Project)
  • faire des randonnées à cheval sur la plage (Sihanoukville)
  • profiter de massages
  • prendre des cours de cuisine
  • voir des chutes d’eau et des cascades
  • rencontrer des minorités éthniques
  • prendre des cours de cuisine (nombreux à Siem Reap)
  • voyager en train
  • rencontrer de nombreuses ONG (exemple ici)
  • faire du volontariat
  • faire du farniente à la plage
  • découvrir l’artisanat (fabrication de krama)
  • apprendre plus sur l’histoire du Cambodge (musée Tuol Sleng, Killing Fields…)
  • découvrir une troupe d’artistes entre Siem Reap et Battambang (Phare Ponleu Selpak j’en parle un peu ici)
  • réserver vos billets de bus sur internet
  • faire de l’éco-tourisme
  • aller au casino

La liste est non-exhaustive 😉

Découvrez tous mes articles dans mon carnet de voyage Cambodge

Les différences entre le Laos et le Cambodge

Authenticité du Laos

Pont suspendu à Muang Khua
Pont suspendu à Muang Khua

Dans bon nombre de villes et villages le Laos n’est pas encore touché par le tourisme de masse comme dans ses pays voisins Thaïlande, Vietnam et Cambodge. A Luang Prabang il y a de nombreux touristes mais pas autant qu’aux temples d’Angkor. L’authenticité du pays permet de profiter pleinement de ses paysages et de lieux mystérieux comme la Plaine des Jarres située dans la province de Xieng Khouang qui s’étend sur une superficie de 1000 km2 !

Croisières sur le Mékong et ses affluents au Laos

J’ai noté une grande différence avec le Cambodge, au Laos on peut voyager en bateau plus facilement car autrefois les transports fluviaux étaient un mode de déplacement privilégié entre les villes. Les habitants des villages non desservis par la route comme Muang Ngoi continuent de circuler en bateau et les touristes peuvent aussi en profiter.

Au Laos, « croisières » ne riment pas forcément avec « luxe » car il y a des croisières pour tous les budgets.
Sur le Mékong entre Xuai Xai et Luang Prabang il y a des bateaux lents, des speed boats et des bateaux de « luxe », ce trajet requiert une nuit à Pakbeng.
Sur la Nam Tha entre Huay Xai et Luang Namtha ou sur la Nam Ou de Muang Ngoi à Muang Khua, le voyage à bateau lent est un excellent moyen de transport pour prendre son temps.

L’attitude zen au Laos

Le Laos est une destination de quiétude. Il y a de nombreux temples et pagodes où vous pouvez vous ressourcer en ville comme à la campagne, on n’en compte pas moins de 80. C’est à Luang Prabang où vous pourrez assister à la quête matinale des moines. Elle est impressionnante par sa taille, on peut y voir les moines vêtus de leur robe orange défilaient dans les rues.

Les laotiens sont plutôt cool voire même trop cools. Ils ne s’énervent pas en public, si un jour il y a un malentendu avec vous il y a de fortes chances qu’on vous dise le fameux « bo penyang » qui signifie « ça ne fait rien », « pas de problème »ou « pas de souci ». C’est une expression pour se voiler la face, au Laos on préfère éviter les conflits.

Les laotiens et la fête

J’ai eu la chance de pouvoir faire la fête avec des laotiens, (discothèque et soirée privée). En France et au Laos, les laotiens savent très bien faire la fête et sont plus festifs que les cambodgiens, c’est mon avis.

Les sourires du Cambodge

Moi et les enfants cambodgiens
Moi et les enfants cambodgiens

On vous sourira au Laos mais encore plus au Cambodge ! Je trouve les sourires cambodgiens beaucoup plus naturels et sincères, et surtout ils sont plus gentils mais ce n’est que mon avis 🙂

Le sens du service des Cambodgiens

Ayant effectué plusieurs voyages au Laos et au Cambodge, j’ai remarqué que les Cambodgiens étaient mieux formés dans l’hôtellerie et la restauration que les laotiens. L’accueil dans les hôtels cambodgiens est de meilleure qualité qu’au Laos.

Les plages au Cambodge

On trouve au Cambodge de magnifiques plages même si elles sont moins nombreuses qu’en Thaïlande, je trouve au contraire que c’est mieux pour ne pas subir le tourisme de masse. Du côté de Sihanoukville, il y a des îles et des plages au sable fin presque désertes. L’île de Koh Rong Samloem est l’incarnation du paradis sur terre.

Le paradis insulaire du Cambodge

Si au Laos il y a Si Phan Don (« 4000 îles concentrées dans le sud), au Cambodge il y a des îles à différents endroits du pays.  Voici un exemple d’article sur une île du Cambodge.

Monnaie au Cambodge

Au Cambodge il y a deux devises, le riel et le dollar US. Vous pouvez utiliser l’un ou l’autre ou les deux en même temps.

Laos ou Cambodge : Mes coups de coeur

Je suis d’origine laotienne et cambodgienne et vous vous demandez peut-être si j’ai une préférence pour l’une des destinations ? Souvent dans mon entourage c’est une chose que l’on me demande…

Pour vous répondre clairement, je n’aime pas totalement une destination mais plutôt certains de ces aspects.
Mes parents m’ont donné la chance d’apprendre à connaître la culture laotienne et cambodgienne et au travers de mes différents voyages j’ai pu découvrir la culture sur place ainsi que de magnifiques paysages. Je vous livre à présent les lieux que j’ai préférés au Cambodge et au Laos.

Mes lieux préférés

Au Cambodge

Visiter les temples d'Angkor
Visiter les temples d’Angkor

Je n’ai pas encore « tout vu » du Cambodge mais je peux vous partager mes lieux préférés actuels.

La magie d’Angkor

Les temples d’Angkor sont pour moi le premier incontournable à faire lors d’un voyage au Cambodge. Même si vous n’aimez pas visiter les temples, vous ne pouvez pas passer à côté de ce site archéologique. Il faut s’y rendre pour se rendre compte de ce site impressionnant non seulement par sa taille mais également par son histoire. Prenez un guide, vous ne serez pas déçu. Ce que j’aime le plus à chacune de mes visites, c’est la flânerie entre les temples et la végétation luxuriante. On ne compte pas le site d’Angkor parmi les 7 merveilles du monde actuel mais il n’en est pas loin.

Kep et Kampot

Même si je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter les principales îles du Cambodge, j’aime beaucoup l’univers marin, du moins tout ce qui est en rapport avec l’eau 🙂
D’abord à Kampot, on peut observer les pêcheurs sur le fleuve, c’est une vie tranquille qu’on trouve à Kampot. Et les plantations du poivre de Kampot sont une des richesses du Cambodge,
A Kep, c’est la mer, la plage et les petites îles. La spécialité locale est un de mes plats préférés: le crabe bleu au poivre vert de Kampot.

Le Mondolkiri

Le Mondolkiri est vraiment une région isolée du Cambodge. C’est un monde à part et les habitants de cette région sont même « à part » comme un peu déconnectés du reste du pays. On l’oublie souvent car elle est peu accessible mais elle vaut la peine d’être visitée pour son côté sauvage, avec ses nombreuses chutes d’eau et ses différentes minorités ethniques.

Au Laos

Tad Fan
Tad Fan

Je connais un peu moins le Laos que le Cambodge pourtant c’est un pays aussi magnifique !

Luang Prabang

Luang Prabang est la ville des temples. Je ne connais pas une autre ville du Laos semblable à celle-là. La quête matinale des moines y est impressionnante en raison des nombreux temples de la ville. La vie y est très zen. La ville a beaucoup de charme avec ses temples, ses allées décorées de plantes et d’arbustes sans oublier le Mekong qui nous permet de voyager sur l’eau. Je vous prépare prochainement un article sur cette ville.

Plateau des Boloven

Ce lieu est incroyable avec toutes ses chutes et cascades d’eau et ses plantations de thé et café. Pour visiter ce joli coin de paradis on peut partir de Paksé ou de Paksong. L’idéal pour visiter la région est de louer une moto, cette idée m’effrayait lors de mon séjour mais la prochaine fois je n’hésiterai pas 🙂

Mes rencontres avec la population

Dame pamplemousse
Un instant chez l’habitant. Cette dame qui vit à Koh Penh m’avait invité chez elle

Ma première rencontre avec un cambodgien à Phnom Penh (2014)

Lors de mon premier voyage en Asie du Sud Est en sac à dos, j’ai pu faire la rencontre d’un chauffeur de tuk-tuk avec ma copine de voyage. C’était la première fois que j’échangeais avec un cambodgien. Nous ne parlions pas le khmer pour échanger juste des petits mots en anglais. J’ai été ravie qu’il s’intéresse à mon voyage. Il me posait un tas de questions sur les différentes étapes de mon voyage, d’où je venais, et combien de temps je voyageais, je lui répondais à chaque fois avec un grand enthousiasme.

Cette expérience m’a beaucoup touché. Ce monsieur a peut-être été un peu plus curieux que les autres à se demander ce que faisait une backpacker cambodgienne qui ne parle pas un mot de khmer à Phnom Penh ? J’ai pu voir dans ses yeux que je le faisais rêver avec mon discours de voyageuse débutante et ça j’en étais plutôt fière 🙂

Allez chez l’habitant à Koh Penh (2015)

Lors de mon voyage au Cambodge en 2015, j’ai fait une heureuse sur Koh Penh, une île près de Kampong Cham. En bref, j’ai arrêté un marchand de glace sur la route pour une dame qui me criait au loin d’arrêter le marchand de glace qui s’apprêtait à partir. Il faisait très chaud en ce mois d’août, et cette dame qui criait … c’est qu’elle tenait vraiment à acheté une glace. Une fois fait, elle nous invite mon amie et moi, à venir visiter sa maison.

J’ai eu la chance d’aller chez l’habitant, de découvrir sa maison sur pilotis, sa famille. Nous ne parlions pas le khmer mais avec les photos de famille on arrive à s’en sortir. Elle était d’une pure gentillesse. C’est chez elle que j’ai mangé le meilleur pomelo vert bio de ma vie. Une expérience inoubliable !
Vous pouvez découvrir cette anecdote en détails dans cet article sur Kampong Cham

Faire la fête à Luang Prabang (2017)

Le soir, après être revenue du Night Market, je me dirigeais lentement vers ma guest-house. A quelques mètres avant d’arriver j’entendis de la musique forte dehors. Je me demandais qui faisait péter les watts vers 20h. Je suis allée voir par curiosité. Il y avait une dizaine de laotiens qui mangeaient dans leur jardin et d’autres qui chantaient au micro. On m’a invité à me joindre à la partie. Je n’ai pas pu refusé, l’ambiance était assez arrosée on m’a même offert une bière… Tout le monde était joyeux et (presque) alcoolisé mais l’ambiance était incroyable. Depuis cette folle expérience, je suis restée en contact avec l’un des membres du groupe, elle s’appelle Vanhdong, je sais que je la reverrai lors de mon prochain séjour à Luang Prabang.

Laos ou Cambodge : Partage d’expériences de voyageurs

Nong Khiaw et Muong Ngoi (Laos) par Brice

Vue sur Muang Ngoi

Loin des excès touristiques de Vang Vieng, Nong Khiaw et Muong Ngoi constituent deux attractions pourtant bien plus authentiques. Situés au Nord, ils sont accessibles en bateau ou en bus à partir de Luang Prabang.
Le Laos, le vrai, le sauvage est ici!

Nong Khiaw tout d’abord constitue le paradis des amoureux de rivières, de balades en bateaux et de montagnes à la végétation luxuriante. Vous aurez du mal à sélectionner entre tous ses bungalows au bord de l’eau, car ils sont tous très bons marchés et séduisants.
Une fois installés, partez en randonnée pour pénétrer au dessus de cette brume onirique qui plane aux alentours. Attention ! Bonnes chaussures recommandées !

Puis partez vers Muang Ngoi, un village reculé, où les habitants vivent de peu, mais
accueillent comme des rois. Je ne compte plus le nombre de shots d’alcool de riz que l’on m’a payé là-bas! Une mention spéciale pour les petits-déjeuners à volonté dont certains hébergements se sont fait les ambassadeurs!
Tous les villages aux alentours valent le détour pour des balades: perdez-vous dans la
Nature et vous découvrirez avec le calme propre au Laos, la véritable beauté de ce pays.

Découvrir son blog Walk with me

Balade à moto dans le Plateau des Boloven (Laos)  par Magali

Route des Bolovens

Le Plateau des Boloven est une région incontournable du Laos. Réputée pour ses splendides paysages, beaucoup de touristes s’y arrêtent pour y faire une boucle en moto au départ de Paksé. Si on est fan de road-trip en deux-roues et de routes défoncées, la région offre des panoramas à couper le souffle :entre cascades, végétation luxuriante, plantations de café et petits villages typiques laotiens, il y a de quoi s’en prendre plein les yeux. Sur la route, les pauses baignade sont les bienvenues !

On peut aussi flâner dans les villages, à la rencontre des habitants, si souriants. Les routes semblent interminables : très escarpées, elles sont souvent bordées de ces arbres aux couleurs rouge, typiques du Laos. Ici on prend son temps. Impossible d’aller vite… on profite de toutes les merveilles de la nature que la région offre.
C’est touristique certes, mais pourtant, en empruntant les chemins de traverse, on est largement récompensés par des endroits vierges, où seuls les plus aventureux se sont risqués! Car c’est vrai que certaines routes sont vraiment difficiles d’accès, surtout par temps pluvieux.

J’ai eu un énorme coup de cœur pour la cascade Tayicsua. Réputée pour être la plus belle de la zone, je n’ai pas été déçue. Sa puissance est telle, que s’y rendre relève du parcours du combattant. Le chemin y est extrêmement glissant. La Tad Itou, elle, est  parfaite pour un moment au calme.  Assez méconnue, elle appelle à la contemplation et au silence.
Dans l’adorable village de Tad Lo, on peut voir des éléphants prendre leur bain. Le spectacle est fascinant. La route étant fatigante, on finit tranquillement sa journée chez chez Mama pap qui cuisine les meilleurs pancakes du pays, à la banane s’il vous plaît ! Cela permet de reprendre des forces pour les longues journées de route qui suivent !

Découvrir son blog Ma Globe Trotteuse

Luang Prabang, la perle de l’Asie du Sud Est (Laos) par Rachel

Luang Prabang

Luang Prabang s’enorgueillit d’être la perle de l’Asie du Sud-Est. En posant le regard sur cette petite ville Unesco du Nord du Laos, on comprend rapidement pourquoi elle porte ce nom.  Luang Prabang est située à la confluence de deux cours d’eau dans un cadre naturel bucolique au cœur des montagnes. Ancienne cité royale, sa beauté se retrouve dans l’ensemble super harmonieux des maisons coloniales et traditionnelles et dans les multiples temples bouddhistes qu’on y retrouve. C’est l’endroit au monde où l’on recense le plus de temples au kilomètre carré.

Cœur spirituel du Laos, il y règne une spiritualité particulière lorsque l’on voit déambuler les centaines de moines aux robes safrans dans les rues au petit matin pour recueillir leur ration quotidienne de nourriture ou encore lorsque les paroles de leurs prières remplissent l’air de la ville. Chaque fois, je ne peux m’empêcher d’entrer dans les temples, en prenant bien soin d’enlever mes chaussures à l’entrée. Discrètement,  je m’installe à l’arrière et me laisse envoûter par ces notes vocales qui emplissent l’espace et qui me plongent en transe.

Le soir venu, on a droit à une toute autre ambiance. Les douces lumières des ruelles et les lanternes de papier rendent le lieu très romantique. Un endroit où l’on a qu’une envie,  s’y poser et se laisser bercer par la vie qui coule lentement. C’est un endroit calme où l’on retrouve toutes les commodités nécessaires pour poser bagages pendant quelques jours et qui sert de base pour découvrir les alentours. Nombreuses sont les choses à faire autour de Luang Prabang. La location d’un scooter demeure un excellent moyen de se déplacer pour rejoindre les rafraîchissantes chutes Tad Sae et Kuang Si ou simplement pour profiter des paysages hallucinants de montagnes de cette région nord laotienne. Une balade en bateau pourra aussi vous amener à la grotte de Pak Ou, si particulière avec toutes ses statuettes bouddhistes.

Découvrir son blog Découverte Monde

La douceur de vivre de la campagne cambodgienne par Aude

Cambodge rural

Une très grande majorité de la population vit à la campagne, dans des villages qui s’étendent le long des routes de terre. On s’y promène en tuk-tuk (alors qu’il est plutôt réservé aux touristes en Thailande) et on peut ainsi ressentir pleinement le calme et le temps qui s’y écoule calmement. Il est facile et réducteur de dire, du haut de mon statut de touriste européenne, que les cambodgiens sont heureux malgré le manque d’argent. Je ne suis personne pour dire ce genre de généralité. Ce que je peux dire, c’est que je n’ai pas ressenti une sensation de misère ou de malheur.
Les petites bicoques de bois, de tôle ou de ciment se succèdent, en principe sur pilotis, avec quelque vaches maigrichonnes, des chiens, un étang, un petit commerce et les enfants qui rentrent en vélo de l’école, arborant leurs uniformes.
Le soir, des feux sont allumés pour éloigner les moustiques des vaches, et à perte de vue : des plantations de riz.

C’est peut-être ça, mon meilleur souvenir de voyage : un retour en tuktuk à Battambang depuis ses environs, à la nuit tombée, en compagnie de ma mère et de Buntha, le plus gentil conducteur de tuktuk au monde.

En savoir plus sur son blog La fille voyage

Quel itinéraire pour un voyage au Laos ou au Cambodge ?

Itineraire
Itineraire

En solo

Voici quelques-un de mes itinéraires, vous pouvez vous en inspirer ou les reproduire. Pour certains ils font partie d’un voyage combiné avec le Cambodge et une autre destination. Pour voir l’itinéraire entier cliquez sur le lien correspondant.

Itinéraire d’1 semaine au Laos

Vientiane>Vang Vieng (2j )> Vientiane>Tha Khek (2j) > Paksé > 4000 îles. Pour découvrir l’itinéraire entier cliquez ici .

Itinéraire de 17 jours (dont un vol de nuit + 3 jours à Bangkok) dans le nord du Laos

Bangkok (2j)> Luang Prabang (1j)>Nong Khiaw (1j)> Muang Ngoi (1j) > Muang Khua (1j)> Oudomxai (3j) >Pakbeng (1j)> Luang Prabang (4j) > Bangkok (2j). L’article (bientôt disponible)

Itinéraire de 12 jours au Cambodge

En partant des 4000 îles au Laos:

Stung treng (1j)> Ban lung (2j) > Kratie (1j) > Kampong Cham (2j) > Phnom Penh (6j) . Découvrir l’itinéraire entier ici.

En agence

Envie de visiter le Laos ou le Cambodge (ou les deux) avec une agence ?

Je préfère préparer mes voyages mais je peux comprendre que vous n’ayez pas le temps de préparer votre voyage ou que vous ayez besoin d’un voyage personnalisé avec une agence locale. Je vous recommande de passer par l’agence Altiplano Voyage qui vous proposera un séjour adapté à vos envies, elle recommande même des circuits-combinés dont le circuit Laos Cambodge, les joyaux du Mékong. Ce circuit vous permet de vous imprégner des cultures lao et khmère, d’admirer l’architecture des temples d’Angkor et les paysages à couper le souffle qui bordent le Mékong entre Houeixay et Luang Prabang que vous prendrez le temps d’apprécier lors d’une croisière. Faites une demande de devis gratuit pour voir.

Mon avis

Laos ou Cambodge ? Si vous devez faire un choix, je serai incapable de vous répondre car je ne vous connais pas mais vous avez beaucoup d’informations ici qui pourront vous aider à faire votre choix en fonction de vos envies, de votre budget, d’où vous arrivez etc.

Si vous avez le temps, alors saisissez-le ! Prenez le temps de découvrir les deux destinations car même si on peut y faire plus ou moins les mêmes activités, leur histoire est différente. Pour moi le meilleur choix à faire c’est de visiter les deux pays pour vous faire votre propre expérience, et là vous pourrez comparer sinon comment juger ? 🙂

J’espère que cet article vous aura éclairci un peu sur vos différentes interrogations sinon vous pouvez poser vos questions dans l’espace commentaires ci-dessous.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
[Total: 2 Moyenne: 5]

Pin it ! Epinglez cet article sur Pinterest avec cette photo:

Laos ou Cambodge, comment choisir ?
Pin it – Epinglez ! Laos ou Cambodge, comment choisir ?
MA NEWSLETTER
J'accepte que mes informations personnelles soient transférées vers MailChimp.
Pour resté informé des nouveautés: mes prochains voyages, derniers articles, exclusivités, bons plans...
En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir les derniers articles du blog par mail et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Nous détestons le spam. Votre adresse e-mail ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinsription ou en nous contacter via le formulaire de contact

Le partage c'est la vie :)
  • 133
  •  
  •  
  •  
  • 15
  •  
  •  
  •  
    148
    Partages

2 Comments

  1. Anne
    24/01/2018
    Répondre

    Bonjour,

    Difficile de choisir mais pour un premier voyage quand on vraiment pas beaucoup de temps, je dirai que le Laos c’est bien pour commencer 3 semaines du Nord au Sud. Le Cambodge de long en large je pense que ça prend un peu plus de temps car il y a son histoire si on s’y intéresse et la côte avec ses îles qui méritent qu’on y passe plus de temps

    • 13/06/2018
      Répondre

      Oui en effet ça prend du temps, vous pouvez également revenir plus tard lors d’un nouveau voyage pour le Cambodge

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *