Cambodge

La vie sur le Tonlé Sap au Cambodge

Si vous souhaitez faire une “pause” à votre visite du site d’Angkor, vous pouvez faire un tour du côté du lac Tonlé Sap à une dizaine de kilomètres de Siem Reap. Vous y trouverez un Cambodge assez authentique

Le Tonlé Sap, un lac pas comme les autres

Tonlé Sap…Tonlé Sap ” voilà les mots que mon père n’a pas arrêté de prononcer et répéter lors de notre voyage au Cambodge en décembre 2012. “ Tonlé Sap ” ça ne me disait vraiment rien. Je n’aimais pas la géographie à l’école quoique grâce à cette discipline, je sais que le Mékong existe mais cela s’arrête ici. Pauvre ignorante que je suis, je n’avais jamais cherché à connaître davantage sur mes cultures lao et khmère.

Aujourd’hui c’est différent, j’ai envie de vous faire découvrir ce que je sais car j’ai vu et vécu cette expérience de voyage au Cambodge. J’ai décidé de vous parler du Tonlé Sap car il vaut qu’on s’attarde sur lui.

Le Tonlé Sap n’est pas juste un lac rempli de poissons, ce n’est pas juste un lac sur lequel on peut naviguer à bord d’une pirogue ou d’un bateau transportant des touristes. Le Tonlé Sap c’est bien plus que cela…En khmer, cela signifie “ grande rivière d’eau douce ”, il est le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud Est.

Et aussi faut-il préciser qu’il est unique grâce à son système hydraulique. Pendant la saison des pluies (de mai à octobre), le lac est alimenté par le Mékong, il passe de 3000 km2 à 13 000 km2, et revient à son niveau normal pendant la saison sèche. Pour connaître davantage ce lac, je suis partie à sa rencontre.

La vie autour du Tonlé Sap

Après une longue balade à découvrir les temples d’Angkor et par cette chaleur, il est possible de s’éloigner du site pour des lieux moins touristiques aux alentours de Siem Reap et Angkor.

Prek Toal

A seulement 15 km de Siem Reap, vous partez hors des sentiers battus à  la découverte du village flottant et de  son parc ornithologique. Amoureux de la nature et des animaux plus précisément des oiseaux , vous apprécierez découvrir ce parc naturel de 21 000 ha (le plus grand d’Asie du Sud Est) pour ces pélicans, cormorans, ibis et d’autres espèces.

Ce village est moins touristiques que les villages flottants du Tonlé Sap bien qu’il se situe à seulement 15km de Siem Reap. Il faut préciser que le parc n’est pas un zoo et qu’il faut une journée pour visiter cette réserve naturelle. Si vous êtes intéressé, vous trouverez de plus amples informations auprès de l’association Osmose.

Le village flottant de Chong Khneas

Ce village est le plus proche de Siem Reap (environ km). Pour m’y rendre, j’ai parcouru la route en pick-up. Ce fut assez agréable d’être à l’intérieur du véhicule en ayant la climatisation qui tournait au maximum…sans cela je vous laisse imaginer ma tête.

Arrivée, il y avait un monde fou qui attendait de prendre un ticket et qui attendait pour embarquer. Si mes souvenirs sont bons, il faut payer 20$ US par personne pour une balade sur le Tonlé Sap à bateau parcourant le village. Tout ceci en 1h30. J’ai payé que 13 $ US pas si cher que ça pour voir un village flottant de cette taille tout en navigant sur le lac. C’était très impressionnant de voir tous ces habitants vivre sur l’eau, une chose hors du commun rien à voir avec les maisons en bord de mer que l’on voit un peu partout sur les cartes postales.

Là, à Chong Khneas, j’ai vu des maisons avec flotteurs et ses habitants se déplaçaient en barque, leur principal moyen de transport. Ils vivent là, chez eux, avec un mode de vie traditionnel, il faut le dire, Chong Khneas est un village de pêcheurs, et tous les habitants se nourrissent grâce à ce lac poissonneux. Durant la visite, on peut y voir une école, une épicerie, des enfants… en mouvement.

ecole-chong-khneas
Crédit photos: Ecole du village de Chong Khneas – Rattana CHIN
femme-barque-chong-khneas
Crédit photo: Femme en barque au village de Chong Kneas – Rattana CHIN
petit-garcon-chong-khneas
Crédit photo: Garçon navigant seul sur le Tonlé Sap – Rattana CHIN

Visiter ce village flottant, est une expérience très intéressante même si Chong Khneas est très critiqué par les voyageurs. Ce qu’on entend sur ce village est son tarif hors de prix (20$ US/personne), qu’on vous incite à acheter du riz à un prix exorbitant pour les enfants, qu’il n’y a rien à faire à la ferme des poissons, que tout ce business est géré par une agence et que rien n’est reversé aux enfants… Cette visite est souvent déconseillée.  Il faut arrêter de râler…

Les habitants subissent le tourisme de masse c’est malheureux oui mais c’est ainsi qu’est la vie, il y a des moments plus ou moins agréables dans tout voyage mais vivez votre propre expérience, ce village vaut tout de même une petite visite. Rien ne vous empêche de donner quelque chose directement aux habitants, enfin je ne pense pas.

La seule chose dont j’étais un peu déçue, était  de ne pas comprendre ce que certains habitants me disaient. « Non, mais ils ne me parlent pas khmer ! Ce n’est pas possible… ». Je tiens à vous préciser que je ne parle pas le khmer ni le comprends mais je sais reconnaître la langue. Il faut à ce propos que je tienne une régularité dans le temps pour apprendre le khmer. Je n’avais pas tord, mon père me disait que les habitants étaient des vietnamiens pour la majorité d’entre eux. Et c’était tout à fait compréhensible quand on sait que les Vietnamiens s’étaient installés après la guerre car ils n’arrivaient plus à vivre de la pêche au Vietnam.

Le village sur pilotis de Kompong Phluk

A la différence du village flottant de Chong Khneas, vous pouvez visiter le village de Kompong Phluk situé à 16km de Siem Reap.

Je n’ai pas eu la chance de visiter ce village, car il est plus apprécié de le faire durant la saison des pluies le fleuve est à son niveau le plus haut et la forêt est complètement inondée ! Avec un superbe soleil en saison sèche et pas d’eau, je n’étais pas allée.

Mais quelle est la différence entre un village flottant et un village sur pilotis ? Comme vous avez pu le voir sur les photos de Chong Khneas, les cabanes sont équipés de flotteurs , les habitants peuvent se déplacer avec leur habitation en fonction du niveau d’eau. C’est de cette manière que les vietnamiens se sont installés sur le Tonlé Sap. Vous l’aurez compris le village flottant ne peut pas être inondé 🙂

En revanche, les « maisons » sur pilotis ne flottent pas mais sont ancrées dans la terre, elles sont immobiles et sont construites à une hauteur d’environ 6 à 7 m de haut. Cette hauteur permet aisément de mesurer le niveau de l’eau à chaque saison.

Kompong Phluk est un village authentique aussi touristique que Chong Khneas mais très dépaysant. Je ne pourrai pas vous en dire plus alors je vous invite à lire le témoignage de Nath sur le village de Kompong Phluk très bien écrit et très illustré en photos.

Village flottant de Kompong Kleang

Ce village flottant est le plus éloigné de Siem Reap (35 km) mais vaut vraiment le coup ! Je ne l’ai pas vu et j’espère y faire un tour lors de mon prochain voyage.

D’après quelques recherches, ce village n’est pas du tout touristique car il est assez éloigné. Comptez 20$ US la promenade en bateau de deux heures et 40$US le trajet aller-retour en venant de Siem Reap en taxi.   Je vous laisse en juger avec les photos de Kompong Kleang de Françoise

Village ovni

Ce paragraphe est un peu à part car je vous parle d’un petit ovni. Je n’ai vraiment pas réussi à trouver le nom de ce village où j’ai passé toute une après midi, j’ai pris la route en pick-up, la route était assez longue et je traversais la campagne… Arrivée au petit village, il n’y pas un seul touriste, juste les habitants en petit nombre, qui se détendaient dans des hamacs. Si vous pouviez m’aider à retrouver le nom de ce lieu, ce serait top ! Car il est vraiment dommage de ne pas savoir où on pose ses pieds en voyage.

Si cela peut vous aider, voici quelques photos : la toiture est faite de paille sur toutes les maisons.

tonlesap-village-sans-nom
Crédit photo: Village – Rattana CHIN
hamacs-village-sans-nom
Crédit photo: Détente sur hamac – Rattana CHIN

Pas visible sur la photo, mais les maisons sont sur pilotis, en dessous pas une seule goutte d’eau, en fait cela ne ressemble pas à des « maisons » n’est-ce pas ?

Pour finir, je peux vous conseiller de faire au minimum la visite d’un village, c’est vraiment une expérience incroyable et hors du commun. Vous voyez comment tous ces habitants vivent et comment ils vivent. Pour vraiment découvrir ceci, je ne peux que vous inviter au voyage 🙂

PAS ENVIE DE TOUT PLANIFIER PAR VOUS-MEME ?
Pour un voyage personnalisé et authentique au Cambodge, prenez contact avec Laurent, l’expert local de TraceDirecte. Faites une demande de devis gratuit, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Indonésie avec un numéro gratuit !
Les + de Trace Directe :
– Une ligne directe gratuite pour préparer votre voyage
– La garantie et la sécurité d’une agence française
– Un service client en France

Quelle est votre expérience des villages flottants ou sur pilotis ?

La vie sur le Tonlé Sap au Cambodge
5 (100%) 2 votes

Photos

    Abonnez-vous à la Newsletter pour ne pas manquer les derniers articles et l'actualité du blog

    Rattana

    Rattana

    Bonjour,Je suis Rattana. Je pars à la découverte de mes origines lao et khmère depuis 2012. Paysages, temples, culture, langue et cuisine locale, il y a toujours quelque chose à découvrir en Asie du Sud Est. Avec mes voyages, j'espère vous donner l'envie de découvrir cette partie du monde accueillante et souriante -

    Vous avez récemment vu ...

    30 Commentaires

    1. sayparis75

      Sabaidee Rattana,

      Merci pour le lien depuis Voyageforum vers ton site.
      J’espère que j’aurai l’occasion de visiter Kompong Phluk lors de mon passage à Siem Reap en janvier. (Je me répète, mais j’ai tellement entendu du mal des visites de ces villages surtout pour Chong Khneas). et par ailleurs, je suis surpris de lire que la plupart des habitants sont Viets!!!!!. Bref je ferai mon idée sur place.

      28/10/2014 Répondre
      • Rattana

        Sabaidee sayparis75, bienvenue!

        Malheureusement on ne peut rien faire contre ce système. A Chong Khneas, il y a en effet beaucoup de vietnamiens dans ce village il faut le savoir ! J’en avais croisé une dans sa barque me parlait en vietnamien, langue que je ne connais pas du tout. Mon père m’avait expliqué qu’ils étaient venus s’installer pour profiter tout comme des cambodgiens du Tonlé Sap pour le poisson… Oui tu peux te faire une idée sur place. Si j’écoutais tous les avis négatifs des voyageurs, je ne voyagerai plus ! Il faut vivre ses propres expériences pour se faire une idée. 🙂

        28/10/2014 Répondre
        • sayparis75

          Mais là, il y a tellement avis négatif sur Tripadvisor… plus de 60% (peut être même 80% je n’ai pas établi le pourcentage) ce qui est énorme!
          Mais je me ferai mon idée sur place, mais je n’irai pas à Chong Khneas, c’est sûr!

          28/10/2014 Répondre
    2. Tugdual@visa_pour

      Le Tonlé Sap est un endroit incroyable. Je garde un très bon souvenir de Kompong Phluk. Je ne suis pas allé à Chong Kneas, mais les récits de mes amis khmers et expats + les 2 étoiles sur 5 de Trip Advisor me font me poser de sérieuses questions à son sujet. Jolies photos !

      25/06/2014 Répondre
      • Rattana

        Quand j’y étais allée je ne savais pas que c’était mal noté mais j’ai été tellement heureuse d’être car ça fait partie de mes origines 🙂

        25/06/2014 Répondre
    3. Vol en montgolfière

      Je rêve de pouvoir y aller un jour. Je pense que les meilleures expériences se font dans les villages non touristiques n’est-ce pas?

      21/05/2014 Répondre
      • Rattana

        En effet, mais je pense qu’il faut tenter toutes les expériences possibles pour mieux faire votre jugement 🙂

        21/05/2014 Répondre
    4. Manu @ VoyageAvecNous

      C’est incroyable toutes les maisons sur pilotis qu’il y a au Cambodge. Je découvre cela

      07/03/2014 Répondre
      • Rattana

        Ravie de te faire découvrir et encore je n’ai pas les plus jolies photos. C’est mieux en vrai 😀

        07/03/2014 Répondre
    5. Teaso

      Rhoo noon.. :(, je m’étais jouée la ptite touriste qui dormait à l’hôtel avec une vue sur le Tonlé Sap, lors de mon passage sur Phnom Penh. Je n’ai jamais eu la chance de faire une excursion sur ce lac, mais je me rappelle très bien que cette zone était bien active en traînant sur les bords.
      Village flottant, je n’ai aucune expérience, mais maison sur pilotis, si! J’avais un oncle sur Battambang qui nous avait hébergé, j’avoue que ça faisait bizarre, comme si on était dans un grand lit superposé, on sentait légèrement quelques mouvements mais on s’habitue vite.. Je me rappelle même avoir fait une fixation sur cette maison pendant des heures 😀

      28/01/2014 Répondre
      • Rattana

        Ca devait être une expérience incroyable tu en as de la chance ! Tout le monde n’a pas la possibilité de faire ça.Sinon pour les villages flottants, tu auras encore le temps de les visiter la prochaine fois, tant que le Tonlé Sap est là 🙂

        29/01/2014 Répondre
    6. stefan tanned

      Lors de mon voyage en Birmanie, j’ai vu un village flottant et j’ai été fasciné par sa beauté et de comment les gens y vivent!!

      J’aimerais bien découvrir cet endroit dont tu parles Tonle Sap du coup!

      28/01/2014 Répondre
    7. Mario

      Bonjour Rattana,

      Le Tonle Sap fut une excursion que j’avais bien aimé. C’était en 2005. Nous avions pris un tuk-tuk pour nous rendre à Chong Khneas et je me souviens que la route était très mauvaise. Disons qu’on avait mangé beaucoup de poussière mais on s’est également beaucoup marré ! Ensuite, on fait le tour en bateau que tu décris (c’est notre chauffeur de tuk-tuk qui a dû négocier pour nous). Je ne me souviens pas qu’il y avait beaucoup de monde. Chose certaine, cet endroit fut très dépaysant et moi aussi je le recommande fortement.

      26/01/2014 Répondre
    8. Dave

      Les villages flottants, c’est bien si on stop le bateau pour vivre une rencontre avec les gens!

      Les temples … marche un peu dans les rizières en face de certains et tu trouveras des villages avec des gens incroyables.

      25/01/2014 Répondre
    9. very easy kitchen

      je rentre du cambodge. nous ne nous sommes sommes pas attardés du côté du lac car nous avions déjà vu bcp de marchés flottants au Vietnam. j’ai bcp aimé mon voyage

      21/01/2014 Répondre
      • Rattana

        Je ne connais pas encore le Vietnam, est-ce que le marché flottant fait partie du village flottant ? Ravie que vous ayez apprécié votre voyage 🙂

        21/01/2014 Répondre
    10. Bertrand

      Salut Rattana,
      Des cyclos canadiens m’avaient conseillé la « croisière » sur le lac du sud au nord pour arriver à Siem Reap mais n’étant pas fan de bateau j’avais laissé tomber.
      C’est vrai que j’aurais au moins pu aller le voir en vélo depuis Siem Reap, je n’ai pas été malin sur ce coup là, mais j’avoue que j’ai complètement zappé une fois que j’étais à SR 🙂

      20/01/2014 Répondre
      • Rattana

        C’est vrai que tu aurais pu le faire. Une prochaine fois alors,ces villages ne sont pas prés de disparaitre:)

        21/01/2014 Répondre
    11. Nath'

      et merci pour la citation 🙂

      20/01/2014 Répondre
      • Rattana

        La citation de qualité 😀 Je vais voir le lien pour Kompong Chnang, merci !

        20/01/2014 Répondre
    12. Nath'

      Je garde un merveilleux souvenir de ces villages flottants : notamment celui de Kompong Chnang (http://laterresurson31.fr/au-cambodge/kompong-chnang-flot-d-emotions) et celui de Kompong Phluk piur ceux qui veulent le découvrir : http://laterresurson31.fr/au-cambodge/explorer-la-foret-inondee-de-kompong-phluk/
      On reste humbles lors de ces visites…

      20/01/2014 Répondre
      • Bertrand

        Salut Nath’,
        Si tu savais comme j’en ai c… pour tenter d’atteindre le village kampong chnang. Et je n’y suis pas arrivé ! A kampong thom j’ai pris plein sud par les pistes et j’étais censé arriver à k. chnang par le nord de la rivière, sans savoir si je pourrais la traverser. Mais les rizières étaient tellement inondée que je n’ai jamais atteint la rivière. Tu sais s’il y a moyen de la traverser ? Je vois qu’il y a Kampong hau de l’autre côté… Savoir si je risque ma vie une deuxième fois la prochaine fois ou si je reste tranquille ! Depuis le temps que j’aimerais connaitre le fin mot de l’histoire 🙂

        20/01/2014 Répondre
        • Nath'

          Salut Bertrand,
          Je ne sais pas du tout s’il y a moyen de traverser la rivière, ayant gagné ce village flottant en dormant à Kampong Chnang.
          C’est vrai que tu es vachement tributaire du niveau de l’eau donc peut-être que ça dépend aussi de la saison ?

          25/01/2014 Répondre
    13. jemin64

      bonjour,

      nous avons passé 1 nuit a Prek Toal (chez l’habitant) et le lendemain levé tôt pour aller découvrir les oiseau sur le lac !!!

      une superbe expérience, je recommande.

      20/01/2014 Répondre
    14. Rattana

      Le Tonlé Sap c’est à voir en deuxième après Angkor 🙂
      Le village Ovni en fait, c’est parce qu’il fallait lui trouver un nom en attendant 🙂
      Oui c’était tranquille comme coin 🙂

      20/01/2014 Répondre
    15. Chris

      Je me souviens avoir visité le lac Tonle Sap. J’avais beaucoup aimé ! Je n’ai par contre pas eu l’occasion de découvrir ton village Ovni, qui a l’air d’avoir beaucoup de charme en effet !

      20/01/2014 Répondre

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter