Tam mak houng


Tam mak huong

Voyager au Laos c’est découvrir sa culture, son patrimoine, sa population et bien sûr sa gastronomie. Quoi vous ne mangez que des frites et des hamburgers en vacances ? Eh bien moi, quand je pars à l’étranger, j’aime bien découvrir ce que mangent les locaux.

Voici la recette de Nip (une amie laotienne de mon frère) qui nous a préparé le Tam mak houng. Après vous avoir fait découvrir le lap kaï, voici une entrée fraîche et légère.

Le tam mak huong est un plat à base de papaye verte et de tomates cerises.

Ce plat est une spécialité laotienne que j’adore, et j’aurai bien aimé vous inviter pour la déguster. Pour les curieux, voici la recette de Nip. C’est une recette parmi tant d’autres, toutes les recettes se ressemblent plus ou moins à vous de l’ajuster en fonction de vos goûts.

Recette pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes

Ustensiles : Se munir d’un mortier et d’un pilon

Ingrédients :
Une papaye verte (utilisez une demi si elle est grande)
6 tomates cérises
1 gousse d’ail
1/2 cuillère à soupe kapi un peu moins d’une cuillère à soupe
1 cuillère à café de glutamate
1 pincée de sucre
1 cuillère à café de nam pa (sauce à base de poisson)
1  citron vert
1 pincée de sel
1 piment ou 2 selon vos goûts

1/ Préparer la sauce

Mettre dans le mortier la gousse d’ail avec le piment, le sucre, le glutamate et le capy et écrasez le tout avec le pilon.
Ensuite ajoutez le nam pa (sauce de poisson) et le jus de citron vert.

Goûter votre sauce  et assaisonnez à votre convenance.

Continuez d’écraser les ingrédients avec le pilon et ajoutez la moitié des tomates cerises, mélangez le tout.

2/ Préparez la papaye verte

Lavez, épluchez et râpez la papaye verte à l’aide d’une mandoline.

3/ Mélangez à la papaye verte la sauce

Il faut que la mixture soit homogène pour bien faire pénétrer la sauce dans la papaye et les tomates cerises. Ajouter le reste des tomates cerises.

C’est prêt !

Accompagnement : Idéalement, je mange le Tam mak houng avec des ailes de poulet, du riz gluant et la couenne de porc frit.

Particularités:
Typiquement laotien
Odeur de la sauce à base de saumur de poisson
Plat épicé, sucré et acide

Cette recette du tam mak houng a une variante le tam mak teng (salade de concombre) avec les mêmes ingrédients si vous souhaitez tester !

Qu’avez-vous mangé de semblable lors de vos voyages à l’étranger ?

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
[Total: 1 Moyenne: 5]
MA NEWSLETTER
J'accepte que mes informations personnelles soient transférées vers MailChimp.
Pour resté informé des nouveautés: mes prochains voyages, derniers articles, exclusivités, bons plans...
En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir les derniers articles du blog par mail et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Nous détestons le spam. Votre adresse e-mail ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinsription ou en nous contacter via le formulaire de contact

Le partage c'est la vie :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

9 Comments

  1. Ccirdec
    26/05/2015
    Répondre

    Bonjour,
    Pourquoi mettre du glutamate..
    C est une vrai s……..e ce truc..
    Je suis cuisinier depuis 25 ans et adepte des cuisines asiatiques en général. Les multinationales ont réussi à convaincre même les ménagères d en mettre tout les jours dans leurs alimentations.
    La papaye salade est une merveille..
    Avec pâte de crevette, haricot kilomètre,crevette séché,

    • 26/05/2015
      Répondre

      Bonjour,

      Je sais bien, ma mère en a toujours mis dans sa cuisine :/ Il faudrait que je lui dise d’arrêter merci pour le rappel 🙂

  2. 12/12/2014
    Répondre

    Le nom est compliqué mais ça a l’air super bon ! Merci pour cette recette originale

  3. Merci pour ce partage, recette délicieuse mais aussi bénéfique pour la santé. les vertus du papaye sont au rendez vous avec ce plat, le fruit contient des enzymes qui activent la digestion mais aussi aident à mincir.

  4. 07/01/2014
    Répondre

    Bonjour Alex merci pour votre commentaire.
    Vous êtes chanceux(se) d’avoir trouvé l’article dans le moteur de recherche car il y a une faute d’orthographe dans « tam mak huong » (plutôt « houng »)

    Pour la sauce au poisson, la base est toujours la même, donc quoique vous fassiez, plus ou moins de sel ou de glutamate etc elle sentira toujours fort 😀
    Après la « sauce » de la salade, sert à donner du goût à la salade, quand il n’y a plus de salade, je ne finis pas la sauce ! Finissez-vous votre vinaigrette à l’échalotte ou à la moutarde de votre salade ? 🙂

    En effet, la cuisine lao n’est pas complexe même si parfois certaines recettes requierent plusieurs ingrédients.

    Des plats cambodgiens variés que j’ai pu mangé, pour moi ce n’est pas tellement similaire car le Cambodge a aussi ses spécialités qui n’ont rien de laotiens. En revanche la cuisine lao et thaîlandaise, là oui sont similaires 🙂

  5. 07/01/2014
    Répondre

    Salut! Bien heureux d’avoir trouvé ce blog.

    On a fait deux mois au Laos en 2013 et on part au Cambodge le 9 février!

    J’ai goûté les salades de papayes Laotiennes et je trouve que la fish sauce est vraiment trop intense…je ne sais pas si c’est toujours la même, mais à trois reprises j’ai essayé et toujours été incapable de terminer!

    Il faut dire que c’est la seule chose que je n’ai pas aimé sur la bouffe Lao. Ce n’est pas une cuisine très complexe et explosive en saveur, mais les plats chez les habitants du pays étaient très bons.

    Le Cambodge possède une cuisine similaire?

    Merci

  6. 02/01/2014
    Répondre

    Rien qu’en voyant la photo, on a envie d’y gouter ! Je n’ai jamais goûté de papaye verte. Est-ce que c’est très sucrée ?

    • 02/01/2014
      Répondre

      Salut Elodie.
      Non ce n’est pas un fruit sucré comme l’orange ou la pomme. Je ne sais pas si ce sont de bons exemples pour illustrer^^. En ce qui concerne la salade de papaye verte, ce n’est pas sucré tout dépend de comment tu assaisonnes 🙂

  7. Je ne connaissais pas ! Merci pour cette recette qui a l’air bien frais et savoureux! Faudra que je teste !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *