Passage de la frontière Cambodge Vietnam : De Phnom Penh à Ho Chi Minh en bus


Post frontière Bavet au Cambodge
Post frontière Bavet au Cambodge

Pour me rendre à Ho Chi Minh au Vietnam, en partant de Kampot, j’ai choisi de passer par Phnom Penh.
Les trajets sont sûrs et il y a souvent des bus qui font ce trajet. Dans cet article, je vous partage mon expérience de passage de la frontière Cambodge – Vietnam, de Bavet à Moc Bai.

Vous trouverez sur internet de nombreux témoignages sur le passage de frontière Vietnam au Cambodge de Ho Chi Minh à Phnom Penh mais peu sur le passage de frontière Cambodge Vietnam de Bavet à Moc Bai pour rejoindre les deux capitales. Cela tombe bien, j’en parle ici !

Pourquoi passer par Phnom Penh pour aller à Ho Chi Minh (Saigon) en bus ?

Bus Mekong Express
Bus Mekong Express

1/Eviter de passer par Ha Tien

Ha Tien, c’est la frontière dans le Sud du Vietnam par laquelle on passe quand on voyage dans le sud du Cambodge. Si vous êtes sur Sihanoukville, Kep ou Kampot, vous pouvez passer par Ha Tien pour rejoindre le sud du Vietnam.

J’ai abandonné l’idée de passer par Ha Tien depuis Kampot car avec 2 gros sacs je ne me voyais pas de monter derrière une moto sans garantie d’arriver à destination.

En bref, une fois que vous passez la frontière par Ha Tien (Sud du Vietnam), des personnes vont vous proposer de monter à l’arrière de leur moto pour vous déposer à une gare routière, ensuite vous pourrez prendre un bus vers  Ho Chi Minh. Le problème, c’est qu’on va vous vendre des billets de bus 10 fois plus cher que le prix normal: 500 000 dongs au lieu de 50 000 dongs… Cette mauvaise expérience, j’ai pu la trouver dans cet article d’Arnaud et Delphine qui ont raconté leur mésaventure en détails.

2/Des bus réguliers de Phnom Penh à Ho Chi Minh

De Kampot, j’ai préféré repasser par Phnom Penh pour me rendre à Ho Chi Minh car on sait qu’en général les capitales sont bien desservies en transports notamment en bus. Les distances Kampot – Ha Tien – Ho Chi Minh (368km) et Kampot – Phnom Penh – Ho Chi Minh (376km) sont presque identiques sauf que passer par Phnom Penh c’est plus pratique car vous avez énormément de bus qui partent presque toutes les heures. Pour connaître les horaires je regarde sur mes sites préférés que je mentionne ci-dessous.

Comment et où réserver son billet de bus ?

Voyager en bus en Asie du Sud Est est une belle expérience pour qui veut être près des locaux, échanger avec eux et voir défilés les paysages… C’est le mode de transport que je privilégie le plus.
Pour réserver mon billet de bus, j’utilise 12Go et Camboticket ce sont 2 sites de confiance que j’utilise régulièrement lors de mes déplacements en Asie du Sud Est.
Via ces sites, je peux:

  • voir les horaires de bus,
  • voir les commentaires d’autres voyageurs sur les trajets empruntés,
  • payer en ligne de manière sécurisé,

La différence entre ces deux sites de réservation:

  • 12go est traduit en plusieurs langues dont le français
  • Camboticket, on vous propose également des tours pour des activités mais je ne les ai pas testées.

Attention à l’arnaque dans le bus

Bus Mekong Express
Bus Mekong Express

Partie de Phnom Penh, tout se passe bien dans le bus jusqu’au moment où le staff (la personne qui nous accompagne jusqu’à destination d’Ho Chi Minh) nous fait part d’un moyen pour éviter l’attente à l’immigration vietnamienne.

Cette personne s’adresse à tous les passagers du bus. Nous sommes tous des touristes sans exception. Il nous explique qu’à la frontière il y a beaucoup de vietnamiens qui passent la frontière pour rentrer chez eux après avoir joué à quelques jeux aux casinos de Bavet. Donc vous imaginez le monde au service immigration…

Cette personne du bus, propose donc aux voyageurs qui n’ont pas encore de visa de lui donner 5$ pour accélérer les démarches à l’immigration.
Il faut que vous sachiez que pour les ressortissants français qui voyagent au Vietnam moins de 15 jours, il n’y a pas besoin de visa. Donc en fait, les 5$ qu’on vous demande c’est pour passer devant la file d’attente des personnes qui attendent devant le comptoir des étrangers.

Le monsieur m’a demandé 2 fois si je voulais « aller plus vite » pour passer l’immigration. Je lui ai répondu que j’avais le temps, que je n’étais pas pressée malgré la longue route en bus. Nous étions deux à avoir refusé son offre, tous les autres voyageurs ont accepté de payer 5$ chacun.

J’étais partie avec la compagnie Mekong Express de Phnom Penh et ce monsieur travaille certainement pour cette compagnie. Avec Giant Ibis de Bangkok à Siem Reap, je n’ai pas rencontré d’arnaque de ce genre, Giant Ibis est réputée comme une compagnie de qualité mais je ne peux vous confirmer pour tous les trajets qu’il n’y a pas d’arnaques.

Passer la frontière de Bavet à Moc Bai

Nous descendons du bus pour aller à l’immigration côté cambodgien (Bavet).On vérifie nos passeports et les tampons. Ensuite nous arrivons côté vietnamien (Moc Bai).

Il y avait du monde à l’immigration, les vietnamiens sortent des casinos de Bavet. Bavet est la plus grande ville de la province Svay Rieng et c’est l’une des provinces des plus pauvres du Cambodge. Sa seule ressource économique est sa position sur NH1, sur la droite entre Ho Chi Minh et Phnom Penh.

Bavet est l’une des « zones économiques spéciales » (ZES) du Cambodge [2] et il y avait des industries textiles établies et des usines de bicyclettes. Cependant l’activité économique la plus évidente de Bavet sont les casinos, fréquentés par les Vietnamiens qui ont de quoi s’amuser car il y a une dizaine de casinos.

Le monsieur du bus demandent aux passagers de patienter et leur dit que ça ne prendrait pas plus de 15 minutes d’attente au lieu d’une heure.
Une fois qu’il a récupéré tous les passeports des passagers, ils passent l’immigration en groupe avec le monsieur et nous attendent.

Nous n’avions pas voulu payer 5$ chacune pour « aller plus vite »  donc on était les deux dernières voyageuses du groupe à passer l’immigration vietnamienne.
Au final, le groupe aura payé 5$ par personne pour nous attendre 10minutes de plus en plus des 40 minutes d’attente précédent le passage à l’immigration.

Nous remontons tous dans le bus ensemble sans rien dire cette frontière Cambodge Vietnam n’a pas été difficile à passer, il faut juste être patient et ne pas croire à tout ce que l’on nous raconte 🙂

Des articles qui pourraient vous intéresser:
Les visas en Asie du Sud Est
Mon itinéraire de voyage Cambodge et Vietnam

Credit photo à la une: Shutterstock

MA NEWSLETTER
J'accepte que mes informations personnelles soient transférées vers MailChimp.
Pour resté informé des nouveautés: mes prochains voyages, derniers articles, exclusivités, bons plans...
En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir les derniers articles du blog par mail et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Nous détestons le spam. Votre adresse e-mail ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinsription ou en nous contacter via le formulaire de contact

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
[Total: 1 Moyenne: 5]
Le partage c'est la vie :)
  • 108
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    109
    Partages

2 Comments

  1. STREEL Jacques
    05/03/2018
    Répondre

    Pour passer du Cambodge en Thaïlande
    Que faire

    • 06/03/2018
      Répondre

      Bonjour Jacques,

      Pour passer du Cambodge à Thaîlande il y a différentes manières:
      Prendre un vol Phnom Penh – Bangkok
      Prendre un vol Siem Reap – Bangkok
      Prendre un vol Sihanoukville – Bangkok
      Prendre un bus de Siem Reap – Bangkok cela dure environ 9h de trajet et vous passez la frontière avec tout le groupe du bus. Il faudra préparer vos papiers et obtenir les tampons de sortie et une fois de l’autre côté en Thaïlande, vous faites un visa de tourisme si vous restez plus de 30j en Thaïlande sinon vous avez une exemption de visa si vous êtes ressortissant français et rester moins de 30 jours.
      Ce sont des exemples de trajet car je ne sais pas d’où vous partez du Cambodge.. et où vous voulez aller en Thaïlande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *