Culture voyage

Sport au Cambodge possible

Voilà un billet assez différent des autres sur le blog ILC, puisque c’est la première fois que je vais vous parler de sport au Cambodge. J’ai découvert grâce à Bertrand du blog de voyage à vélo une boutique en ligne vendant des chaussures et textile pour les sportifs (eh oui j’aime le sport et je pratique :)). Le plus étonnant est qu’en découvrant le calendrier des courses, le Cambodge y figure ! Ce samedi 25 janvier 2014, un raid est organisé à  Phnom Penh, je décide donc de vous en dire quelques mots. Avant de vous en dire plus, je vais vous parler un peu de sport au Cambodge.

Sport au Cambodge

Voilà un titre assez étonnant puisqu’en général on parle plutôt des sportifs chez ses pays voisins d’Asie du Nord aux championnats du monde ou aux Jeux Olympiques.
Et pour preuve, je n’ai vu aucune personne pratiquant de sport au Cambodge. Les cambodgiens ne sont pas très sportifs. Ils ne font pas de sport. Les seuls coureurs que vous pouvez croiser à Phnom Penh sont des occidentaux expatriés en train de faire un footing sous la chaleur humide de la capitale.

Non, en fait, je ne vous dis pas la vérité. En fait, les cambodgiens font du sport depuis de nombreuses années mais ne sont pas reconnus pour être de grands champions 🙂

resultats-jo-cambodge-été
Crédit photo: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cambodge_aux_Jeux_olympiques

Les résultats ne sont pas bons mais le plus important est de participer et de se faire plaisir 😀

Le stade Olympique, son histoire

stade-olympique-phnom-penh
Crédit photo: http://www.panoramio.com/photo/45085615

Si vous allez au Cambodge, vous aurez la possibilité de voir un stade Olympique. Chose que je n’ai pas faite car cela n’était pas dans mes priorités de voyage.
J’étais assez surprise de connaître l’existence d’un stade olympique à Phnom Penh et pourtant cela fait des années qu’il existe.

Il a été construit durant deux ans de 1962 à 1964 et conçu par l’architecte cambodgien Vann Molyvann et comprend 50 000 places. Il est composé d’un stade de 60 000 places, d’un palais des sports de 8 000 places et deux piscines avec tribunes.

Ce stade devait accueillir les jeux de l’Asie du Sud Est de 1963 mais ils ont été annulés à cause des problèmes politiques des pays. En 1965, il a hébergé les Jeux des Nouvelles Forces émergentes puis a été un lieux d’exécution servant aux khmers rouges.

Plus récemment; en 2008, s’est déroulé le tour préliminaire du championnat de l’ASEAN de football dont le Laos et le Cambodge ont réussi à se qualifier pour le tour suivant.

Voilà un peu d’histoire ne fait pas de mal 🙂

Sport: Où et quoi faire ?

Faire du sport au Cambodge est une chance, car on ne trouve pas les mêmes structures qu’en Europe… Le climat et le paysage ne permettent pas de faire ce que l’on veut, pas de neige pour skier, pas de vagues pour surfer, pas de montagne à escalader…

Vous l’aurez compris, le Cambodge est un pays que l’on ne visite pas pour ses activités sportives car elles sont peu nombreuses mais plutôt pour son histoire et sa culture.

Il existe tout de même un sport national: la boxe khmère. Vous savez, le Muay Thai (boxe thaïlandaise) que tout le monde connaît a pour origine la boxe khmère. Les thaïlandais disent que leur boxe est purement thaïlandaise…un débat qui a toujours existé entre thaï et khmers. Son origine est incertaine alors que pour la boxe khmère il n’y a qu’à voir les fresques sur les temples,  une explication plutôt logique puisque l’empire khmer dominait toute l’Indochine durant des siècles. La boxe khmère souffre d’un manque de reconnaissance, vous en saurez plus ici

Vous pouvez effectuer un stage de boxe khmère si cela vous tente 🙂

Pour ceux qui n’aiment pas la violence, vous pouvez essayer le Tai Chi sur le quai Sisovath

Pour un prochain voyage au Cambodge, si vous souhaitez faire un peu de sport, voici quelques adresses à Phnom Penh:

Une aventure humaine et sportive

Si vous n’êtes pas intéressé par la boxe khmère ni par le Tai Chi, vous avez la possibilité de faire un raid.

Pour les amateurs de raid, du 25 janvier au 8 février 2014 se déroule une belle aventure humaine et sportive au Cambodge: la Magie Cambodgienne 2014.

La magie cambodgienne est un raid organisé par l’agence de voyage Nature Extreme Developpement . Depuis 1991, elle organise des raids sur les cinq continents.

Pour démarrer cette année 2014, le NED a choisi le Cambodge, d’autres destinations sont au programme tout le long de l’année:

  • CAMBODGE/ Magie cambodgienne/JANVIER (extension Ile de Koh Rong)
  • PHILIPPINES/ Perles Philippines / fin FEVRIER
  • INDE DU SUD/ La Kerala / fin MARS (extension Maldives)
  • PEROU/ La Trilogie andine, 2ème volet/ MAI
  • INDE DU NORD/LADAKH /L’Himaladakhie/JUILLET (extension Taj Mahal)
  • CRETE / L’île des dieux /SEPTEMBRE
  • JORDANIE / La Route des Rois/OCTOBRE
  • EGYPTE /Trophée du Désert Blanc/ NOVEMBRE
  • VIETNAM / La route du Sud / DECEMBRE (extension baie d’Ha long)
magie-cambodgienne2013
Crédit photo: http://www.lepape-info.com/calendrier-des-courses/3950/phnom-penh/magie-cambodgienne/2014

Voilà un exemple de raid que vous pouvez trouver avec NED
CAP : 195,3 km VTT : 240,5 km MARCHE : 103 km

Programme:

Samedi 25 et Dimanche 26/01
Arrivée à PHNOM PENH.

Lundi 27/01 PHNOM PENH.
Visite de PHNOM PENH.
Palais royal, pagode d’argent, prison S21.
Après midi libre dans PHNOM PENH.

Mardi 28/01 Etape 1 PHNOM SREI
CAP et VTT : 23,5 KM MARCHE : 16 km
Dîner et nuit à l’hôtel « Stung Sen »(ou similaire) à KAMPONG THUM

Mercredi 29/01 Etape 2 SAMBOR PREI KUK
CAP : 30 km VTT : 45 km MARCHE : 13 km
Après midi : visite du temple de SAMBOR PREI KUK.
Soirée à l’hôtel avec musique et danses traditionnelles
khmers.

Jeudi 30/01 Etape 3 TNAOT – KRAYAA
CAP : 28 km VTT : 34 km MARCHE : 15 km
Nuit chez l’habitant.

Vendredi 31/01 Etape 4
KRAYAA – TAA SENG
CAP et VTT 35 km MARCHE : 15 km
Nuit chez l’habitant

Samedi 01/02 Etape 5 TAA SENG – KHVAV
CAP et VTT : 32 km MARCHE : 16,5 km
Nuit chez l’habitant

Dimanche 02/02 Etape 6 KHVAV – BOENG MEALEA
CAP et VTT : 28,5 km MARCHE : 14 km
Nuit chez l’habitant
Exploitation forestière
Temple de Phnom Kulen

Lundii 3/02 Etape 7 PHNOM KULEN
CAP : 18,3 km VTT : 42,5 km MARCHE : 13 km
Après midi : visite du temple de BANTAY SREI, le temple des femmes.

Mardi 4/02 VISITE DES TEMPLES D’ANGKOR

Temples d’ANGKOR THOM, le BAYON, ANGKOR VAT.
Après-midi : Temples de ANGKOR VAT.

Mercredi 5/02 NAVIGATION LAC TONLE SAP

Navigation de KAMPONG KHLEANG à KAMPONG PHLUK.
Visite et déjeuner au village de KAMPONG PHLUK.
Soirée remise des récompenses, résultats et nuit à l’hôtel « Angkor Riviera »(ou similaire) à SIEM REAP.

Jeudi 6/02
Dîner et nuit hôtel PHNOM PENH.

Voyager, rencontrer les locaux, visiter tout en faisant du sport quelle aventure ! Je n’ai pas essayé de raid sportif à l’étranger sur une longue durée, je ne peux donc pas partager mon expérience mais c’est une chose qui pourrait me tenter à l’avenir 🙂

Sportif ou pas sportif quels sont les sports que vous pratiquez ? Avez-vous déjà participé à un raid ? Qu’est ce que vous aimez dans un raid ou qu’est-ce qui vous repousse ?

Sport au Cambodge possible
5 (100%) 2 votes

Photos

    Abonnez-vous à la Newsletter pour ne pas manquer les derniers articles et l'actualité du blog

    Rattana

    Rattana

    Bonjour,Je suis Rattana. Je pars à la découverte de mes origines lao et khmère depuis 2012. Paysages, temples, culture, langue et cuisine locale, il y a toujours quelque chose à découvrir en Asie du Sud Est. Avec mes voyages, j'espère vous donner l'envie de découvrir cette partie du monde accueillante et souriante -

    Vous avez récemment vu ...

    07 Commentaires

    1. Michel Magagna

      Bonjour il existe également le tot sey et le sepak takraw qui y sont très répondu, merci pour votre article qui est très intéressant 🙂

      06/07/2016 Répondre
    2. Bertrand

      Merci pour la référence 😉
      J’ai découvert dernièrement le « Vietnam Mountain Marathon » dans le nord du Vietnam mais qui n’est pas du tout orienté tourisme. A la limite je préfère, tu fais ta course et tu vas ensuite où tu veux.
      J’ai été étonné de voir que c’était des organiseurs occidentaux et des coureurs en grande partie occidentaux. Ça fait bizarre de traverser le monde pour aller courir avec des occidentaux ! C’est vrai que ce n’est pas forcément dans les mentalités en Asie du sud-est et en même temps vous êtes beaucoup moins stressé donc vous n’avez pas forcément besoin de courir ! En contre partie, toutes les régions montagneuses comme l’Himalaya ou les Andes où les gens sont habitués depuis la naissance à faire des raids de folie pour se rendre d’un village à un autre, sans parler des bénéfices de la vie en altitude, risquent d’être de plus en plus génératrices de champions dans ces disciplines d’endurances.
      J’adorerais participer à ces courses, encore plus s’il y avait beaucoup de locaux au départ. Je me dit que ce serait même sympa d’en organiser parfois ! J’ai du mal à localiser toutes les villes indiquées sur la carte, mais taa seng, khvav, boeng… Je crois me souvenir que c’est la piste à l’Est de Siem Reap, et en effet, il y a de quoi de faire, même si la montagne n’est pas là, c’est vraiment génialissime par là, pour faire un petit clin d’œil à mon article « Les génialissimes pistes du Cambodge » 😉

      19/02/2014 Répondre
      • Rattana

        Il est vrai qu’on est moins stressé mais je ne sais pas s’il faut faire du sport uniquement pour se défouler, et la forme? Ils ont leur propre discipline 🙂

        Je peux te comprendre quand aux occidentaux qui vont courir là-bas, tout est organisé pour leur confort, leur donner les meilleures conditions…après tout dépend du type d’organisation. Dans cet article il s’agit d »une agence de voyages qui organisent leurs raids.
        Pourquoi pas avoir un projet de ce genre dans un pays ciblé et faire participer les locaux ? Ca pourrait-être une bonne idée, et tu peux déjà commencer à contacter les sponsors 😀 Je pense que les locaux apprécieraient ce genre de projet, ça leur changerait du tourisme.

        A ta place si je participais à ce genre d’évènement j' »oublierai » les occidentaux et je me concentrerai surtout sur le paysage et ma course 🙂

        19/02/2014 Répondre
    3. Manu @ VoyageAvecNous

      Les médailles ne sont pas courantes à ce que je vois 🙂

      Mais bon l’important n’est-il pas de participer ?

      18/02/2014 Répondre
      • Rattana

        Ce n’est pas notre truc le sport, mais on est fort dans l’accueil avec le sourire 😀

        18/02/2014 Répondre
    4. Chris

      Merci pour cet article qui nous permet de voir le Cambodge sous un nouvel angle. J’ai adoré le Cambodge et ne pensait pas y retourner pour du sport.

      Je pensais plutôt retourner en Thailande pour ça, alors même, que j’ai moins aimé ce pays. Du coup, tu as réussi à me faire changer mes plans futurs 😉

      10/02/2014 Répondre
      • Rattana

        Salut Chris,

        Mon article dit qu’il est tout à fait possible de faire un peu de sport au Cambodge mais ce n’est pas une référence en la matière. J’y ai mis quelques liens que j’ai trouvé (j’en garde une partie pour futur projet:D).
        J’ai un ami qui faisait du Squash à Phnom Penh quand il s’était expatrié, histoire de se défouler après le travail 🙂
        Et pour le raid, je trouve que c’est une très bonne idée de l’agence cela change des rando-trek.

        10/02/2014 Répondre

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter