Covid-19: Assurance voyage et Asie du Sud Est

Covid 19 Asie du Sud Est

Pendant que la pandémie mondiale se poursuit, de nombreux voyageurs qui souhaitent voyager en Asie du Sud Est se questionnent sur les possibilités de voyager et si leur assurance voyage va les couvrir.  Quelle est la situation actuelle en Asie du Sud-Est ? J’ai décidé de compiler plusieurs informations dans un seul article afin de vous informer sur les différents pays d’Asie du Sud Est.

Covid-19: Les pays couverts par l’assurance voyage

Vous avez envie de partir voyager en Asie du Sud Est et vous vous demandez si vous pouvez partir sereinement ? Il convient tout d’abord de vérifier la liste des pays qui sont couverts par votre assurance voyage en temps de Covid-19. Il y a des pays qui imposent de souscrire une assurance obligatoire prenant en charge les frais liés au Covid-19. En ce qui concerne l’Asie du Sud Est, il s’agit du Cambodge, du Sri Lanka et de la Thaïlande. La mention de prise en charge liée au covid doit obligatoirement figurer sur l’attestation. Si vous souhaitez avoir recours à l’assurance de votre carte bancaire Visa Premier ou Mastercard Gold, elle ne suffit pas car le remboursement des frais de santé liés aux épidémies est exclu.

Où souscrire une assurance voyage prenant en charge le remboursement des frais médicaux et d’hospitalisation en cas de test positif au Covid ? Je ne vais pas vous parler de toutes les compagnies car la liste serait trop longue mais je peux vous citer Allianz Travel qui propose différentes solutions d’assurances voyages selon les besoins de chacun, avec la possibilité de bénéficier de différents services, tels que le rapatriement médical, la prise en charge des frais médicaux à l’étranger, la téléconsultation 24H/24, la couverture de vos bagages, etc.

Covid-19: Quelle situation en Asie du Sud Est ?

J’ai pour habitude de voyager une à deux fois par an et la crise sanitaire ne me permet pas de partir. Alors dans l’attente que la situation s’améliore, voici un tour d’horizon des différents pays d’Asie du Sud Est.

Cambodge

Les frontières cambodgiennes sont ouvertes aux voyageurs internationaux de tous les pays. Cependant, il existe des règles très strictes:

  • Les voyageurs doivent se munir d’un certificat médical de moins de 72h avant le départ et se faire dépister à l’arrivée.
  • Les autorités cambodgiennes ont introduit une caution de 3 000$* (pour les services COVID-19) que tous les visiteurs doivent payer à leur arrivée dans le pays.
  • Ils doivent également avoir une assurance voyage qui couvre les frais médicaux de COVID-19 pour au moins 50 000$.

*La caution a récemment été réduite de 3 000 à 2 000$.

  • Les services comprennent un test COVID-19 (100 $), une nuit à l’hôtel (30 $), les repas (30 $) et le transport aller-retour au centre de dépistage (5 $). Tous ces frais sont automatiquement déduits de la caution de 3 000$. Si le test du visiteur est positif, toutes les personnes qui se trouvaient sur le vol avec lui doivent être mises en quarantaine pendant 14 jours.
  • Les programmes de visa électronique et de visa à l’arrivée sont actuellement suspendus. Les ambassades cambodgiennes ne délivrent pas de visas touristiques pour le moment. Les seules demandes acceptées pour l’instant concernent les visas diplomatiques, officiels et les visas d’affaires « parrainés ». Tous les voyageurs doivent présenter un visa valide délivré par une ambassade ou un consulat cambodgien.

Indonésie

Actuellement, le pays reste fermé à tous les voyageurs internationaux, seuls les voyageurs munis d’un permis de travail valide et les diplomates sont autorisés à entrer jusqu’à nouvel ordre. Le gouvernement indonésien a annoncé une possible réouverture des frontières aux touristes étrangers en 2021.

Laos

Le Laos a suspendu son service de visa à l’arrivée et ne délivre plus de visa de tourisme aux ressortissants étrangers jusqu’à nouvel ordre (cette mesure est entrée en vigueur le 18 mars 2020). Il n’y a toujours pas d’annonce officielle sur la manière dont le pays va relancer le tourisme.

Malaisie

Depuis le 18 mars, l’entrée en Malaisie des étrangers – y compris les Français – est interdite.  Certains voyageurs, ayant une raison essentielle de visiter le pays, sont autorisés à entrer. Vous trouverez plus d’informations sur cette page.

Myanmar

Depuis le 14 avril et jusqu’au 30 septembre à minuit, tous les vols internationaux (départ et arrivée du Myanmar) sont suspendus, à l’exception des vols spéciaux et de fret, ainsi que ceux réservés aux évacuations sanitaires. Compte tenu de l’ensemble de ces mesures, les déplacements en Birmanie ne sont plus possibles jusqu’à nouvel ordre.

Philippines

Plus de 100 000 personnes ont été infectées aux Philippines et plus de 2 000 sont décédées. Les passagers internationaux sont actuellement interdits d’entrée aux Philippines jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure ne s’applique pas aux ressortissants philippins ni à leur famille.

Singapour

Singapour continue d’interdire tous les voyages, sauf ceux qui sont indispensables. Les voyageurs qui souhaitent entrer dans le pays pour une raison essentielle doivent remplir un formulaire  et attendre d’obtenir l’autorisation. Une fois l’autorisation accordée, vous recevrez un avis de séjour à domicile (SHN – Stay At Home Notice) d’une durée de 14 jours. La quarantaine doit être effectuée dans un hôtel désigné par le gouvernement, pour lequel le visiteur doit payer 2 000$

Thaïlande

Actuellement, le pays a toujours ses frontières fermées mais voici les dernières nouvelles. La Thaïlande a annoncé son visa « édition limitée » de 90 jours qui peut être prolongé jusqu’à 9 mois – à partir d’octobre mais aux conditions suivantes:

  1. Vous devez être mis en quarantaine pendant 14 jours à votre arrivée dans un hôtel approuvé par le gouvernement à Bangkok. Malheureusement, le gouvernement n’a répertorié que 22 hôtels où la quarantaine est possible et ce sont des séjours de très grand luxe, coûtant environ 150-200 dollars US par nuit ! Vous risquez donc de perdre plus de 2 000$ au cours de vos deux premières semaines en Thaïlande.
  2. Vous devrez réserver tous vos logements pour les 90 jours complets à l’avance. Pour les voyageurs qui n’ont pas l’habitude de réserver à l’avance les hébergements vous pouvez passer par Booking.com en choisissant des hébergements avec annulation gratuite.
  3. Tous les passagers qui se rendent en Thaïlande doivent avoir une assurance voyage qui couvre en cas de COVID-19.
  4. Le nombre de voyage est limité, seulement 1 200 visas par mois seront délivrés.

Vietnam

Depuis le 22 mars, le Vietnam n’autorise plus l’entrée ou la délivrance de visas aux ressortissants étrangers jusqu’à nouvel ordre. Pour préparer votre futur voyage, vous pouvez également consulter ce site d’informations destiné aux voyageurs.

« Billet sponsorisé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page