La Pan Tan
Share on Facebook251Share on Google+0Tweet about this on Twitter7Pin on Pinterest10Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn5Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂
Après mon voyage d’un mois en Asie du Sud Est en août 2015, je repars cette fois-ci vers une nouvelle destination qui était restée encore inconnue pour moi: le Vietnam. Plus précisément je vais visiter le nord du Vietnam. Pour se faire, je pars 10 jours, cela paraît court n’est-ce pas ? Peu importe, le principal c’est d’en profiter un maximum. Dans ce billet, je vous dis tout sur mon itinéraire et le voyage en lui-même.

Ma première fois au Vietnam, je ne suis pas prête de l’oublier. Je vous laisse la découvrir en images et en musique avec la vidéo qui suit. Pour ceux qui préfèrent les mots, vous pouvez lire l’itinéraire global et quelques-un de mes souvenirs.

Jour 1: Prendre ses marques dans la capitale d’Hanoï

Hanoi

Arrivée avec le vol opéré par Vietnam Airlines, un guide prénommé Bach (prononcé « back ») comme Sébastien Bach, m’accueille tout souriant à  l’aéroport international de Hanoï. Il fait chaud et humide.
Sans plus attendre, on va déposer les bagages à l’hôtel et en attendant l’arrivée des autres participants, je m’en vais visiter les alentours.
Je fais la connaissance des nombreux « deux-roues » d’Hanoï, je n’en avais pas vu autant sur Vientiane, Phnom Penh ni Bangkok qui est pourtant une grande capitale de l’Asie du Sud Est. C’est impressionnant tous ces véhicules et tous ces vietnamiens qui font des rallyes et ne cessent de klaxonner.
C’est la première fois que je vois autant de vietnamiens, ils ne sont pas très souriants comparés aux laotiens, cambodgiens et thaïs mais sont gentils.
Je visite quelques rues du vieux quartier, et le lac de l’épée restituée « Hoan Kiem » pour découvrir l’ambiance de la capitale vietnamienne. C’est rempli de monde mais il est agréable de s’y promener en plus à cette période de l’année il n’y a pas énormément de touristes.

Jour 2: Dans la vallée de Mai Chau

Vallée de Mai Chau

A bord du bus, nous prenons la route en direction de la vallée de Mai Chau. A travers la montagne, on s’arrête de temps en temps pour prendre quelques photos. Il fait beau et très chaud. J’ai pu apercevoir pas mal de motards et une cycliste sur la longue route en forme de serpent…le lieu idéal pour tous ces amateurs de deux roues: de la côte et des virages !
Après quelques heures, on s’arrête à une espèce d’ « aire de repos ». A quelques mètres plus loin, je vais aux « toilettes » qui en fait n’en sont pas car j’étais dans la nature au bord de la route, mais la vue est magnifique. Cela vous arrive t-il souvent de faire pipi en compagnie de la nature ? Moi non mais ce souvenir me restera longtemps dans ma mémoire, c’est sûr 😀
Juste après je rejoins les autres, et je découvre le riz gluant dans une tige de bambou que l’on appelle Cam Lam (que je connais déjà du Cambodge), et un jus de canne à sucre frais, c’est délicieux.
On reprend la route jusqu’à un point de vue magnifique sur la vallée de Mai Chau. Waouh..
En redescendant la route on arrive au village Ban Van, où nous allons passer une nuit chez l’habitant. Mr Cuong et sa famille nous reçoivent, ils font partie de l’éthnie des « thais blancs ». Je ne vous ai pas dit, au Vietnam il y a énormément d’éthnies qui cohabitent ensemble, je vous en parlerai dans un autre article. On part après découvrir la cuvette de Mai Chau à vélo…et le soir on assiste à un spectacle de danse traditionnelle chez Mr Cuong.

Jour 3: La vie dans les rizières de Muong Lo

Muong Lo

On passe au bord du plateau de Moc Chau, connu pour ses plantations de thé. Ensuite, on arrive à Muong Lo, ici le riz est bien jaune.
Il y a beaucoup de monde dans les rizières, on travaille dans les champs, sous une chaleur difficilement supportable. Je ne doute pas que les paysans soient habitués à travailler dans ces conditions. Sur leur visage, rien ne nous laisse sentir que c’est un travail pénible qu’ils font.
On marche à travers la ville, on peut voir l’étendue des champs et quelques fumées s’échappaient avec comme arrière plan les montagnes au loin.
Et avant que la nuit tombe, le petit tour au marché du coin nous en fait voir de toutes les couleurs au niveau alimentaire. Nous avons donc commandé des vers à soie pour les manger chez la famille de thais noirs qui nous recevez pour le dîner. Nous passons une excellente soirée en leur compagnie, la nourriture est vraiment excellente.

Jour 4: Des kilomètres de marche de Mu Cang Chaï à La Pan Tan

La Pan Tan

Waouh quelle journée chargée, si vous aimez la marche et les beaux paysages vous allez être servis à Mu Cang Chaï.
On visite le village Tu Le où l’on croise quelques hmongs. Dans ce village, on dit que c’est l’endroit unique où les garçons et les filles se baignent ensemble et nus dans la rivière mais ce n’était pas le but de la visite, je vous rassure !
On continue la marche jusqu’à un point de vue magnifique, il s’agit de Che Cu Nha, on a (encore) vue sur les rizières mais c’est d’une beauté…
Et La Pan Tan, c’est aussi à voir ! Après avoir traversé une petite forêt de pins, on est totalement dans la nature avec les nombreuses rizières. Un moment unique. Vous savez, c’est le genre d’endroit en voyage quand vous vous dîtes, « waouh, c’est vraiment incroyable, c’est trop beau » et autour de vous, il n’y a pas un seul bruit, pas une seule machine,  ni un moteur : l’instant magique ! Après cette belle promenade, on passe une nuit chez l’habitant.

Jour 5: Le toit de l’Indochine à Sapa

Lao Cai

Chose qui n’était pas prévue, c’est l’arrêt dans une école de hmongs. On a vu plein d’enfants et fait un don de fourniture scolaire pour leur venir en aide.
Ensuite on reprend la route du col pour voir le Fuxipan (le toit de l’Indochine, haut de 3143m) …qu’on n’a pas pu voir. Il y avait trop de brouillard 🙁
On fait une petite pause déjeuner à Sapa et on repart aussitôt aux alentours. On découvre les villages de Lao Caï où on a pu croiser les éthnies hmongs noirs et zhao rouges; au village Ta Van ce sont les Giay.

Jour 6: La station climatique Sapa et ses villages

Eglise de Sapa

Après une nuit sur Sapa, on va découvrir les rues touristiques de la station climatique. Il y a des magasins partout , des restaurants partout… et des hôtels partout !!! J’ai également vu une chose étonnante c’est l’église de Sapa, construite par les français durant le 20ième siècle.
J’ai préféré allez dans les villages avoisinants. Sapa est connue pour ses nombreuses randonnées que l’on peut faire, car le cadre est superbe. A 5 kilomètres de Sapa, on visite les villages Ma Traet Ta Phin, deux petits villages où vivent les hmongs et les dzao rouges.

Jour 7: La touristique baie d’Halong 

Baie Halong

La BAIE D’HALONG, c’est QUELQUE CHOSE. C’est un monde à part. On navigue à bord de notre jonque. Quelle chance pour nous que le soleil soit au rendez-vous car j’ai souvent entendu dire qu’il faisait gris, couvert…
Et quand on profite avec le soleil et le peu de touristes qui font comme nous sur l’eau et bien on comprend mieux pourquoi elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Au programme, kayak et baignade pour ceux qui le veulent. Même en cette période de l’année (septembre) il y a pas mal de touristes, alors imaginez en haute saison, on n’y verrait même plus la mer ni les 1600 îles karstiques. Après avoir vu des karsts au Laos dans la province de Khammouane, je commence bien à apprécier ces massifs calcaires et ceux de la baie d’Halong sont appréciables entourés d’eau.
Je regrette juste un peu la pollution qui s’y trouve, l’Homme a encore du travail à fournir à ce niveau.

Jour 8: Grotte Me Cung et pagode de But Thap

But Thap

Au petit matin, on s’en va visiter la grotte Me Cung, dite « envoutante ». Elle se trouve sur l’île de Lom Bo, à 2 km au sud ouest de l’île de Ti Top. J’y ai vu des chambres plus ou moins étroites avec de nombreuses stalagmites et stalactites. J’adore visiter les grottes mais je ne saurai pas vous expliquer pourquoi je n’ai pas apprécié la visite…
Après avoir passé deux jours en mer, on revient dans les terres. On déjeune chez des viets, plus précisément chez Madame Mouy au village de Yon duc, qui cuisine divinement bien !
Et après ce repas on va tous à la pagode découvrir celle de But Thap au village de Bac Ninh. Cette pagode est très célèbre pour sa statue de Bodhisattva, un des disciples de Bouddha.

Jour 9: Hanoï te revoilà

Il est temps de se dire au revoir, le voyage était super, et avec tous les participants (blogueurs) nous formions une belle équipe. Certains poursuivent leur route dans une autre région du Vietnam, d’autres vont prendre leur vol pour rentrer chez eux et pour moi l’aventure continue…
Avec ceux qui restent sur Hanöi le temps de quelques heures, nous prenons la route vers la voie ferrée. Non, il n’y a pas de bamboo train comme au Cambodge mais un train qui passe à même deux mètres des habitations en pleine capitale. C’est impressionnant !
Ensuite, je prends un cyclo-pousse pour faire le tour de la ville et visiter les sites incontournables dont le Mausolée Ho Chi Minh mais il était trop tard pour m’y rendre, je me contente de visiter la pagode Tran Quoc, puis de faire un tour au marché de nuit.

Jour 10: Un dimanche à Hanoï

Jeu viet

Après une semaine incroyable, j’ai envie d’un peu de calme et de sérénité, je m’en vais donc voir les temples.
Le temple de la Littérature, que je conseille. Je suis arrivée à l’ouverture pour profiter du calme, vers midi, il y avait du monde. Après une visite d’une durée d’une heure et trente minute, je pars…
… J’ai faim et je m’arrête dans un petit restaurant pour manger un Bo bun au boeuf. C’était bon mais je pense que ce n’était pas le meilleur 😉
Je profite de faire une balade digestive, pour flâner dans les rues, puis je me décide à aller vers le lac de l’épée restituée Hoan Kiem. Je visite donc le temple Ngoc Son et me pose pour observer tous les bouddhistes venus faire quelques prières. Mon séjour au Vietnam se termine, je prends mon vol le soir pour retourner en France.

C’est fini !

Hmong

Ce récit prend fin. Vous l’aurez bien compris que je ne puisse pas tout vous détailler dans ce billet, il faudrait plusieurs heures et plusieurs pages pour tout vous raconter…je vous prévois quelques articles supplémentaires sur cette région nord du Vietnam. Si vous êtes tenté d’aller visiter le nord du Vietnam, je vous conseille d’y aller en septembre car c’est la meilleure période pour y voir les rizières en terrasse bien jaunes 🙂

Ce que j’ai préféré

  • la variété des hébergements
  • le guide et son très bon niveau en français ainsi que son expérience dans le tourisme
  • les rizières, il y en a beaucoup et partout ! Mais elles ne sont pas toutes les mêmes d’une province à une autre.
  • l’humour du guide pour visiter le pays c’est sympathique
  • surtout le contact avec les différentes ethnies rencontrées durant le voyage malgré la barrière de la langue

Ce que j’ai le moins apprécié

  • la nourriture vietnamienne c’est bon, mais pour une amatrice de cuisine asiatique, j’aurai voulu plus essayer des spécialités en desserts
  • ce circuit est intéressant mais il faut être en forme car on ne reste qu’une nuit à chaque arrêt, il faut faire pas mal de bus.
  • la visite de la grotte Me Cung
  • le niveau de trek est facile, dorénavant je souhaiterai un niveau au dessus.

 

Ce voyage a été organisé par l’agence Asiatica voyage, dont je remercie de m’avoir invité.
Elle m’a permis de tester ce circuit et des activités encadrées par son équipe dont Bach (le guide) et Nhung et le chauffeur Bing ont été au top avec nous. Il faut le préciser, c’est mon premier voyage en circuit en Asie 🙂

 

Les photos et mes opinions me sont propres. Si vous souhaitez plus d’informations quant aux voyages organisés par Asiatica ou juste visiter le nord du Vietnam  vous pouvez visiter leur site: http://voyagevietnam.asiatica.com

 

Je remercie également ACS assurances pour la couverture de mes garanties en terme d’assurance voyage. Vous trouverez plus d’informations sur les assurances ici .

 

Voyager en circuit organisé par une agence ce n’est pas déplaisant et même une expérience différente de ce que je connais habituellement à savoir le voyage itinérant de manière indépendante. Ces deux façons de voyager ont leurs caractéristiques, mais ceci c’est une autre histoire 🙂

 

Et vous, qu’avez-vous vu du Vietnam ? Etes-vous tenté(e) par ce genre de circuit ?

Share on Facebook251Share on Google+0Tweet about this on Twitter7Pin on Pinterest10Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn5Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂