Visiter Battambang
Share on Facebook82Share on Google+0Tweet about this on Twitter2Pin on Pinterest1Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂
Visiter Battambang. Mon père m’en avait tant parlé de Battambang puisque c’est sa ville natale.
Après un rapide passage lors de notre voyage en famille en 2012 voici le temps pour moi de découvrir la ville cet été 2014. Voici mon récit de voyage de 2014.

Battambang en quelques mots

Battambang c’est près de 140 000 habitants. Située au bord de la rivière Sangker, c’est la deuxième ville la plus grande après Phnom Penh. Après avoir visité le sud du pays et la capitale, Battambang nous offre un nouveau regard sur le Cambodge.

Accueil mitigé avant même de visiter Battambang

Arrivée à Battambang la nuit tombe, le voyage de Phnom Penh avec Mekong Express en bus, s’est bien déroulé.
Maintenant il fait noir et calme. Deux ou trois tuk tuks nous proposent de nous déposer à notre guesthouse, ce que je refuse car nous décidons de nous y rendre à pieds (10 minutes seulement de l’agence Mekong Express).
A ma grande surprise, les rues sont vides, tous les commerces sont fermés, restent ouverts quelques restaurants. Et la nuit tombait, on peut voir les derniers commerçants du marché Psar Nath remballaient leurs affaires.

 

A la guesthouse, nous sommes très bien accueillies au Lux Guesthouse , sourire au lèvres du fils du patron, il nous donne une assiette de fruits frais pour nous souhaiter la bienvenue.
La chambre est très spacieuse et propre et confortable ce qui nous a permis de passer une bonne nuit avant d’attaquer le lendemain.

 

La statue de Dambang Kranhoung

Statue Dambang Kranhoung

Le ciel est légèrement bleu, le jour se lève, on quitte la guest-house avec le tuk tuk que nous recommande le personnel.
 
Je réserve 2 allers simples pour un Battambang – Siem Reap et avec l’insistance du personnel on a pris le tuk tuk de l’hôtel qui est bilingue khmer et anglais.
Il nous arrête devant la statue Dambang Kranhoung, beaucoup de cambodgiens allument de l’encens et y font leurs prières au pieds de cette statue. Le chauffeur de tuk tuk nous fait comprendre que cette statue porte l’identité de la ville.

 

Battambang signifie « perdre le bâton » en khmer. Selon la légende de Preah Bat Dambang, un roi rata sa cible dans son lancer de bâton, le bâton retomba et créa un ruisseau nommé O Dambang, source de Battambang…
Après avoir pris quelques photos, nous sommes en route vers le Bamboo train.

 

L’aventure Bamboo train ?

Bamboo train

Nous voilà arrivée au fameux Bamboo train et quelle organisation, quel business…
Par petits groupe on monte sur le bamboo train. Les cambodgiens nous demandent bien si on veut partager le bambou train avec d’autres touristes, ce qui ne nous a pas dérangé. Etre à trois sur le bamboo train ça ne prend pas de place 🙂
Qu’en est-il de cette balade en bambou train? J’avais lu tant de choses à ce sujet… Que c’est un incontournable mais aussi que c’est une arnaque à touristes. Tous ces avis je les ai mis de côté pour apprécier pleinement ce petit tour.

 

Pour moi c’était l’aventure ! Respirer l’air frais de la campagne environnante, tout en ne sachant pas à quelle vitesse nous roulions, waouh ! A la fin de la route, on s’arrête devant des stands où une femme vend ses kramas 2 dollars (l’unité) en coton ou 1 dollar pour du krama « bas de gamme ». Elle essaie inlassablement de vendre quelques pièces, sans doute car c’est son gagne-pain mais aucun touriste que j’ai croisé ne lui en a acheté. Aussi heureusement, que cet arrêt est joyeux de par quelques enfants du village qui vous assaillent quand on pose le pied à terre. Un naturel, frais et tellement sincères, ces enfants respirent-ils la joie de vivre ? En tout cas, ile ne nous montrent pas le contraire, et si nous refusons de leur acheter leur bracelets de type « brésiliens » ils ne nous boudent pas !

 

Mais alors qu’est ce que le bambou train? Sans rentrer dans les détails, il s’agit de plateforme d’environ 2,5 mètres x 4 mètres. Depuis quelques années on s’en sert pour « faire faire un tour aux touristes » mais à côté de cela il s’agissait surtout d’un moyen de transport aux habitants des villages avoisinants.

Ce n’est ni un métro, ni un tramway, ni un train. Mais ce qui est étonnant c’est son mode de fonctionnement car il n’y a qu’une voie ferrée et à chaque rencontre d’un autre bamboo train, il faut démonter l’ensemble pour en laisser passer un. Plus de détails sur le bamboo train.

 

Informations pratiques
Entrée Bamboo train: 5 dollars/personne si plus de 2 personnes sinon 10 dollars
Durée 2×30 minutes
Où manger:
Le premier soir j’ai mangé à The Kitchen Battambang, mais j’avais étés très déçue par la qualité des plats commandés, 2 pad thaï de qualité médiocre et chers 4.75 dollars US le plat je viens de voir qu’ils les font pour 5 dollars maintenant. Puis manger dans un restaurant où il n’y a que des touristes, bof, je n’avais pas d’autres choix un des seuls restaurants encore ouverts « tard » le soir.
La pause déjeuner après la visite du Bamboo train, j’ai mangé un restaurant pour manger local avec des locaux !
J’ai très bien mangé et pas cher…mais je ne sais plus son nom. Dommage car dans ce restaurant là, j’y ai mangé les meilleurs Nom Paw du Cambodge, je vous en parle bientôt.

 

Je donne rendez-vous au prochain épisode consacré à ma visite de Battambang…

 

Pensez-vous inclure le bamboo train dans votre voyage pour visiter Battambang ou est-ce inutile pourquoi?

Share on Facebook82Share on Google+0Tweet about this on Twitter2Pin on Pinterest1Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂