Formations calcaires Khammouane
Share on Facebook119Share on Google+0Tweet about this on Twitter6Pin on Pinterest3Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂
Pour la troisième fois que je pose les pieds au Laos, je me devais tester un petit trek. Faire du tourisme c’est bien mais faire de l’éco-tourisme c’est encore mieux. Pour ce faire, j’ai décidé de partir à la découverte de sites naturels de la province de Khammouane avec l’aide d’une agence locale, le temps d’une journée. Voici en détails mon expérience.

Trek au Laos: pourquoi j’ai choisi de faire de l’éco-tourisme à Khammouane ?

Ban Natan

Si vous ne le savez pas, l’éco-tourisme (ou tourisme vert)  c’est le fait de pratiquer des activités en milieu naturel, tout en respectant l’environnement et en contribuant au développement de l’économie locale.
J’ai choisi  ce type de tourisme pour plusieurs raisons:
  • J’arrive un peu à saturation des temples et autres « sites à ne pas manquer »
  • Je sature aussi pour les musées car il y aura toujours quelqu’un qui saura vous gâchera votre visite.
  • Je sature un peu des grandes villes, de son bruit et de ses mauvaises odeurs

Vous l’aurez compris , je cherchais un moyen de m’éloigner du tourisme de masse 😀

Mais par dessus tout:

  • J’ai envie de nouvelles expériences pour mon voyage en Asie du Sud Est 2015, et pour découvrir et me découvrir
  • Voir la nature de plus près et savoir l’écouter tout en la respectant

Pour répondre à toutes mes attentes, j’ai choisi Khammouane !

La province de Khammouane au Laos

La province de Khammouane est limitée au nord par la province de Borikhamxay, à l’est par la frontière vietnamienne, au sud par la province de Savannakhet et à l’ouest par le Mékong qui forme la frontière avec la Thaïlande.

Elle est divisée en 9 muangs (ou districts)

  • 12-01 : District de Thakhek
  • 12-02 : District de Mahaxay
  • 12-03 : District de Nongbok
  • 12-04 : District de Hinboon
  • 12-05 : District de Nhommalath
  • 12-06 : District de Bualapha
  • 12-07 : District de Nakai
  • 12-08 : District de Xebangfay
  • 12-09 : District de Xaybuathong
J’ai fait la visite de deux districts seulement et il y a de quoi faire…
En vous rendant dans la province de Khammouane, vous pourrez découvrir la petite ville de Thakhek, le stupa Sikhottabong le Kampaeng Yak (le mur géant) sans oublier les nombreux sites naturels comme des chutes d’eau et des grottes. Tous ces sites, je vous en parlerai dans un prochain article.

J’ai testé le trek « One day Kong Lor Experience » avec une agence locale

Guide Green Discovery Laos

Pour moi, la marche est le meilleur moyen de pratiquer l’écotourisme car ce mode de transport est sans émission de polluants. J’ai donc choisi de faire un trek au Laos (ou trekking) dans le district de Hinboun avec l’agence locale Green Discovery Laos.
J’aime marcher surtout quand je peux le faire librement et sans abîmer les milieux naturels 😉

Vous vous demandez maintenant ce que j’ai bien pu voir et/ou faire avec Green Discovery Laos ? Je vous partage ci-dessous mon expérience.

Préparatifs

Réservation du trek sur place.
En me rendant à l’agence, j’étais agréablement surprise de l’accueil très souriant et surtout professionnel (parfaitement bilingue). Je vous dis cela car dans tout Thakhek, les chiens n’aiment pas les étrangers. A chaque passage devant une maison, on pouvait entendre un chien nous aboyait dessus. Dans ces moments-là, on les évite ^^.
Après avoir écouté les possibilités de trekking dans la région en fonction de mes besoins, j’ai opté pour le trek « One day Kong Lor Expérience » qui se déroule durant une journée.
Oui je sais, une journée c’est court mais savez-vous que ce genre d’activité encadrée par une agence locale, n’est pas à la portée de tous ? (ça coûte cher) Alors on fait comme avec le budget dont on dispose. Il faut préciser qu’il vous est possible d’obtenir une réduction si vous rejoignez un autre groupe et là le tarif devient plus intéressant. De 126 dollars US je suis passée à 75 dollars US/pers. (approx.) en groupe de 7 personnes pour le trek « One day Kong Lor Expérience ».
Thakhek > Phou Hinboun > Ban Nahin > Nansanam Waterfalls > Kong Lor > Thakhek
Une fois les places réservées la veille, il ne vous reste plus qu’à préparer vos affaires. Il est recommandé de ramener une bonne paire de basket, de la crème solaire et (surtout) un répulsif anti-moustique.

La matinée

Nous avions rendez-vous à 7h40 devant notre guesthouse. Le van arrive à l’heure. « Waouh, ils sont à l’heure ! »
Très vite, on monte à bord. C’est en compagnie d’un couple d’européens, de deux soeurs philippines et d’une canadienne d’origine chinoise que nous partons de Thakhek à la découverte d’un bout de Khammouane.
Après deux heures de route, on s’arrête à  un magnifique point de vue…
Formations calcaires Khammouane
La photo n’est peut-être pas assez parlante pour vous et je m’en excuse. Il faut le voir pour le croire, que ces formations calcaires étaient d’une beauté incroyable… Bienvenue au centre du Laos 🙂
Après quelques prises de photos, nous reprenons la route en direction de la forêt calcaire de Phou Hinboun.
Après une heure de route supplémentaire, on descend du véhicule.
Nous sommes arrivés à un restaurant local. Le guide nous explique, que l’on doit commander les repas pour l’heure du déjeuner.
Avec Green Discovery Laos, c’est simple. Chaque participant au trek, dispose de 35 000 kips pour manger, soit un peu plus de 3.50 euros par personne. Sur la carte, on choisit ce que l’on souhaite manger pour midi, on y reviendra un peu plus tard.

Une fois la commande passée, on reprend la route et 5 minutes plus tard, on arrive à l’entrée du parc. On est à Ban Nahin.

La chaleur est écrasante, et le soleil brûle sur ma peau mais j’ai hâte de pénétrer dans cette jungle laotienne aux pieds des massifs calcaires.

Entrée forêt Hin Boun
Une fois que le gardien ouvra les portes, on se dirige tout doucement à pieds dans la forêt. C’est parti pour le trek.
Ici, on ne croise personne, on est seuls avec la nature, la faune et la flore. Pas un seul touriste ni autre groupe dans la parages, cela a bien des avantages de voyager en basse saison dans des lieux loin du tourisme de masse n’est ce pas ?
Entre les petits ruisseaux et les arbres on peut apercevoir au loin les fameuses chutes d’eau nommées « Namsanam« . C’était extraordinaire. N’étant pas bien équipée, je vous offre tout de même cette image, vu de mon appareil.
Arbre jungle laotienne
Go to Namsanam
Chutes d'eaux Namsanam
Mais ce n’est pas tout. En fait, avec le guide le but de ce trek est de nous rendre au pied des chutes d’eaux Namsanam. Et nous y parvenons. Bien que le chemin soit indiqué par quelques panneaux direction, il n’est pas facile de s’orienter. Le plus dur a été de grimper. Le soleil est au rendez-vous mais sous l’ombre de la jungle, il reste encore beaucoup de zones d’eaux et humides. Ça glisse par moments.
A ma grande surprise, il ne nous a pas été possible de grimper encore plus. D’un point de vue photographique, il n’est pas possible de prendre de belles photos des chutes d’eaux en étant si près. Peut-être y avait-il trop d’eau lors de mon passage ? J’ai juste réussi à grimper au premier niveau, pour mieux voir la cascade. Pour finir, qu’importe, il était agréable de pouvoir sentir l’eau et la nature environnante.
Aux pieds de Namsanam
Premier niveau Nam Sanam

Le déjeuner

Après cette découverte de site naturel, nous reprenons la route du retour. La balade nous a demandé tant d’effort, il est l’heure d’aller déjeuner. Nous retournons au restaurant local. Une fois de plus, il n’y a pas personne d’autres que nous et les employés.
Quelle chance de pouvoir manger dans la tranquillité, entourée de la nature (avec la route pas loin), surtout qu’avec mon plat (poisson entier + riz) j’ai très bien mangé 🙂
Poisson grillé Khammouane

Poisson grillée à la citronnelle

L’après midi

Après s’être régalée avec une cuisine « home made » durant une bonne heure, nous remontons dans le van en direction de la grotte Kong Lor.

Kong Lor est un des sites les plus connus de la province Khammouane qu’il ne faut pas manquer dans tout trek au Laos. Cette grotte en calcaire mesure près de 7,5 kilomètre de long et environ 30 mètres de large. Elle est traversée par la Nam Hin Boun (rivière). Etant un peu déçue des chutes Nam Sanam, je croisais les doigts pour Kong Lor.

Une quarantaine de kilomètres parcourus à travers de magnifiques paysages, et on arrive non loin de la grotte.

Paysage Khammouane

Nam Hinboun

On s’équipe en gilet de sauvetage avant de monter en pirogue.

One day Konglor experience

Nous traversons donc la Nam Hin Boun (rivière) pour descendre sur l’autre rive. Ensuite nous marchons à près de 10 minutes avant de monter dans une nouvelle pirogue. Nous avons croisé un buffle sur le chemin… peut-être que circuler via la rivière Hin Boun est plus rapide que 300 kilomètres par la route ^^

Buffle Konglor

A bord de la pirogue à moteur, le spectacle commence…

Il fait assez sombre. Nous sommes quatre par pirogue. Équipés de nos lampes frontales, il est assez difficile de voir pendant longtemps quelque chose car nous sommes en train de circuler. Après une dizaines de minutes, on s’arrête  sur terre visiter une galerie de stalagmites et de stalactites. Pour mieux apprécier tout ceci, la galerie est équipée de lumière artificielle mais malheureusement ce jour-là, toutes les lumières n’étaient pas allumées.

Les lumières restantes m’ont tout de même permises de me rendre compte à quel point, cette merveille naturelle est magnifique.

Visiter cette grotte souterraine entourée d’eau, est une expérience unique au Laos. Même si ce n’est pas la période idéale pour la couleur de l’eau non claire ni bleue cristalline, j’ai apprécié.

Stalactite Konglor

Stalagmite Kong Lor

Sortie de Kong Lor

En sortant de la grotte…

Au pied de la forêt calcaire Hin boun

On descend pour faire une pause sur la rive quelques minutes, le village Ban Natan se trouve à 2km. Nous reprenons le même chemin en sens inverse, un deuxième tour en bateau ^^.

Il y a pas mal de route à faire vers Thakhek, mais une fois arrivée, je ne revenais toujours pas de ce que j’avais vu durant la journée. Et même si je n’ai pas visité entièrement la province de Khammouane, ce trek au Laos m’a permis une fois de plus, d’apprécier la beauté de la nature laotienne.

Pour conclure, ce trek au Laos au niveau facile n’est pas si facile pour la partie du parc Hin Boun. Il faut bien s’équiper en chaussures de marche et anti-moustique. Le milieu y est très humide.

Avec les transferts de 6 heures, 2 heures de bateau et 2h de trekking, on a largement de quoi être émerveillé. Partie à 7h40, rentrée vers 21h30 car on a fait un petit détour pour déposer quelques participants sur la route du bus de Vientiane… L’agence s’arrange en fonction de vos besoins, et pour les participants qui restent dans le van, on a eu droit à un petit dédommagement: un grand paquet de chips Lay’s chacun 😀

Si vous souhaitez découvrir une expérience de ce type à Khammouane ou dans d’autres provinces du Laos, vous pouvez contacter l’agence Green Discovery Laos sur leur formulaire de contact.

Où dormir à Thakhek ?

Afin de partir en trek avec Green Discovery, j’ai séjourné deux nuits au Phoukhunna Guesthouse , les chambres sont spacieuses mais le mobilier assez ancien. Je ne vous conseille pas d’y séjourner car cette guesthouse (bien qu’elle soit très animée le soir avec son restaurant) est éloignée du centre ville (15 minutes à pieds sans trop de transport, ce n’est pas simple).

Si vous souhaitez une chambre pas chère et un peu éloignée:

Phoukhunna Guesthouse
172/11 Chompet Village, Khammouane
Thakhek, 01000, Laos
Tél.: +856 2091145563

Sinon je vous recommande le Inthira que j’ai pu visiter car c’est à cette adresse que se trouve également l’agence Green Discovery Laos 🙂 L’Inthira est une ancienne maison coloniale à l’intérieur de laquelle est construit l’hôtel.

Inthira Thakhek
079, Unit 4, Anou Road Ban Thakhek Kang
Thakhek 85620
Laos

Article en partenariat avec l’agence Green Discovery Laos. Les avis et les photos me sont propres.

J’espère vous avoir convaincu de faire un trek au Laos à Khammouane (avec ou sans agence) sinon voici d’autres raisons de visiter le Laos.

Et vous quelles sont vos expériences en eco-tourisme ou de trek au Laos ou dans le reste du monde ?

Share on Facebook119Share on Google+0Tweet about this on Twitter6Pin on Pinterest3Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂