Coucher de soleil Sihanoukville
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest9Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂

Je me suis rendue plusieurs fois à Sihanoukville, la ville côtière du Sud-Ouest du Cambodge, dont le développement de ces dernières années a augmenté de manière impressionnante. Si elle n’est pas encore aussi populaire que les villes balnéaires les plus fréquentées de Thaïlande, elle est devenue aujourd’hui le second argument touristique du pays, derrière les inamovibles temples d’Angkor. Alors que faire dans ce port, qui est devenue destination privilégiée des back-packers en recherche de farniente au soleil et de folles nuits sur la plage ?

1. Faire le Grand Chelem des plages

Otres Beach à Sihanoukville

Photo: Hannah Loaring – http://merge-mag.com/wp-content/uploads/2013/08/otres-beach-in-sihanoukville.jpg

Et si cette activité paraît reposante de prime abord, il n’en est rien car le nombre des plages bordant la cité de tout côté est fascinant. Au moins une dizaine de plages seront à votre programme, toutes avec leurs spécificités et leurs paysages différents. Les plus fameuses sont sans doute Ochheuteal Beach (bordée d’hôtels et de résidences de luxe, elle y accueille les touristes les plus fortunés), Otres Beach (d’une longueur de 4 kilomètres et demi, anciennement occupée par des Occidentaux vivant en bungalow, ils ont été depuis expulsés par la police et la plage reste une des plus tranquilles de la ville) et Victory Beach (relativement courte, elle est la plus prisée par les back-packers et voyageurs à petit budget).

2. Réviser son histoire

 

Sihanoukville

Photo: https://alextdm26.files.wordpress.com/2015/10/img_0066.jpg

Malgré la relative banalité de l’architecture de la ville, son histoire est très riche. Nommée ainsi en honneur de l’ancien roi Norodom Sihanouk, Sihanoukville était un port de faible influence sous le régime Khmer jusque dans les années 1700. A partir de cette époque, il sera au cœur de différents conflits avec le Vietnam, ainsi que fortement convoité par les empires britanniques et français. Durant l’occupation française, Kompong Som (premier nom de Sihanoukville) fut le départ d’une courte insurrection. Après l’indépendance du Cambodge en 1954, le port fut de nouveau au cœur d’un nouveau conflit, la guerre du Vietnam. Il fallut attendre la fin de la guerre, puis l’ouverture du pays à de nouveaux marchés en 1999, pour que le port trouve un rôle d’envergure dans le développement économique du pays. Le tourisme suivit peu après.

Un conseiller pour vous répondre Un conseiller pour vous répondre
LaurentPour un voyage personnalisé et authentique au Cambodge, prenez contact avec Laurent, l’expert local de TraceDirecte. Faites une demande de devis gratuit, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Cambodge avec un numéro gratuit !
Les + de Trace Directe :
– Une ligne directe gratuite pour préparer votre voyage
– La garantie et la sécurité d’une agence française
– Une service client en France

3. Vous mettre au poker

Casino à Sihanoukville

Photo: http://agbrief.com/sites/default/files/news/star.jpg

En général, ce jeu de cartes, le plus populaire au monde, était réservé en Asie à Macao, le Las Vegas de l’est, où se déroulait par exemple de nombreuses étapes de l’Asia Pacific Poker Tour. Aujourd’hui, il y a plus de 12 casinos dans la ville, les plus fameux étant le Holiday Palace Casino, le Fortuna Casino et le Bao Mai Resort & Casino, qui attirent chaque année des gamblers du monde entier. Les prix de ces casinos étant loin d’être prohibitifs, vous pouvez vous permettre une petite soirée dans l’enfer du jeu. Que faire à Sihanoukville si vous n’aimez pas les casinos ? Lisez la suite.

4. Faire la fête

Que faire à Sihanoukville: la fête

Photo: http://www.buddha-bungalows.com/wp-content/uploads/2013/06/IMG_1002.jpg

Sihanoukville est aussi réputée pour ça durant la haute saison. De nombreux jeunes voyageurs du monde entier se retrouvent dans les bars et les clubs bordant les plages pour quelques soirées de décompression et de folie au milieu de leurs voyages et de leurs visites. Si ces soirées sont loin de représenter le mode de vie cambodgien, elles ont le mérite de rapprocher les différents voyageurs entre eux, de partager leurs diverses expériences et de, peut-être, se faire de futurs compagnons de route.

5. Comprendre le problème du Cambodge

Cambodge portrait

Photo: Alain Diveu – http://www.alaindiveuphotographie.com/wp-content/uploads/2013/10/alaindiveuphotographie-Cambodge_agrisud_0816.jpg

Car, en effet, les plages, les casinos et les boîtes de nuit sont quasi-exclusivement fréquentés par des occidentaux. Le cambodgien lambda lui, est celui qui y travaille, qui vous y emmène en tuk-tuk et qui, malheureusement parfois, y mendie. Ainsi, si vous passez un jour par Sihanoukville, profitez-en, amusez-vous, mais n’oubliez pas de partager vos richesses avec les locaux dont le quotidien est bien éloigné de la carte postale offerte par Sihanoukville.

Où dormir à Sihanoukville ?

Je peux vous conseiller le Malibu Bungalow qui offre un très joli cadre pour séjourner au calme. J’ai apprécié la vue sur la plage privée en front de mer et le personnel y est très accueillant. Réserver sur Booking.com

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest9Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂