palais-royal-phnompenh
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂

La capitale du Cambodge est considérée par beaucoup comme une des plus belles villes du continent, avec ses nombreux temples et merveilles architecturales. Les choses à voir et à faire à l’intérieur de la cité sont légion. Si vous avez le projet de passer quelques jours là-bas, voici selon moi ce que vous ne devriez pas manquer.

Phnom Penh et ses monuments

Tout d’abord, un traditionnel tour des principaux bâtiments de la ville s’avère indispensable. Dans votre visite, impossible d’éviter le Palais Royal où habite le roi et la reine du Cambodge. Quand ils ne s’y trouvent pas, vous pouvez en visiter l’intérieur et découvrir la salle de couronnement, le théâtre et le pavillon extérieur ainsi que la résidence privée du roi.

Dans l’enceinte du Palais Royal se trouve également la Pagode d’Argent, avec son pavement composé de 5000 dalles … d’argent évidemment. De nombreux autres trésors reçus par la famille royale sont exposés là. Et non loin, c’est un autre trésor, métaphysique celui-là, que l’on peut trouver au Wat Phnom Mondap : l’empreinte du pied de Bouddha.

Il ne faudrait pas non plus passer à côté du Monument de l’Indépendance, monument historique et emblématique. Erigé à la fin de la guerre, il commémore l’accession à l’indépendance du pays. D’une architecture remarquable, il est souvent utilisé pour l’organisation de grands évènements au sein du calendrier cambodgien.

monument-de-independance-phnompenh

Crédit photo: Monument de l’Indépendance – Bart Geesink – https://www.flickr.com/photos/quartje/3176373311/

Mais le cœur de la ville, son âme, c’est le Wat Phnom. Il s’agit d’une petite colline dans la ville en haut duquel siège un temple toujours en activité. Nombre de fidèles la gravissent chaque jour pour s’y recueillir. Il s’agit du point le plus élevé de la ville, et son lieu fondateur. La légende dit qu’un jour une dame aurait trouvé 4 statues de Bouddha dans un tronc sur les rives du Mékong, et aurait construit ce temple en 1372 pour les protéger.

Les marchés de Phnom Penh

Autre élément primordial de la ville, ce sont les marchés pour faire votre shopping. Le principal est bien sûr le marché central, situé dans un immense bâtiment colonial au cœur de la ville (cf photo ci-dessous), il est impossible de ne pas y trouver ce que vous cherchez et ce, du matériel technologique à la nourriture en passant par les habits et les livres.

marché-central-phnom-penh

Plus modeste, le marché de nuit, près du fleuve, est l’endroit idéal pour y trouver un souvenir typique, produit par des artisans locaux, dans une ambiance plus détendue que l’imposant marché central.

Un autre marché fameux existe, il s’agit du marché russe, appelé ainsi en raison du fait qu’il était surtout fréquenté par des russes dans les années 80, et non pas parce qu’il est tenu par des russes. Les bibelots, bijoux et étoffes y sont plus nombreux qu’au marché central.

Enfin, je vous conseille grandement de vous balader sur les quais du Mékong. C’est ici que vous trouverez les plus beaux bars et restaurants de la ville pour vous reposer de votre balade dans la cité, le soir venu.

Vous pourrez même vous rendre au casino, lieu de plus en plus populaire pour les cambodgiens. Phnom Penh n’accueille pas encore, une étape de l’Asia Pacific Poker Tour, mais l’intérêt croissant de la population pour ce jeu et les machines à sous en général pourrait changer cela sous peu.

Lors de mon voyage au Cambodge fin 2012, j’ai pu visiter le nouveau casino du Bokor, je vous en parlerai dans un prochain article.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂