Les sac à dos
Share on Facebook1Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂

Partir en road trip à l’autre bout du monde est une chose ; se lancer un mois dans une aventure transnationale sous la pluie en compagnie de son baluchon en est une autre.

Pour éviter de se retrouver en pleine galère, il est nécessaire de choisir un sac à dos adapté à son corps et conçu de manière ingénieuse.

Adieu les sacs affaissés, les formes encombrantes et les matières mal-isolantes ! Aujourd’hui, les sacs de randonnée font preuve d’ergonomie, pour le plus grand bonheur des baroudeurs.

Quel volume pour quel usage ?

Quelle taille pour le sac à dos

Le plus difficile concernant l’achat d’un sac à dos réside dans le choix de son volume.

Attention, le volume du sac est totalement indépendant de son poids final. Un sac de 20 litres peut être beaucoup plus lourd qu’un 50 litres. Afin de se faire une idée du sac dont on a besoin, il est nécessaire d’organiser son contenu avant même d’investir.

  • De manière générale, les sacs entre 20 et 30 litres sont réservés aux promenades de deux à trois heures.
  • Pour une balade à la journée, privilégiez un sac entre 30 et 40 litres.
  • Pour une randonnée sur plusieurs jours logement compris, un sac à dos entre 40 et 60 litres fera l’affaire.
  • Concernant les voyages itinérants sur plusieurs semaines, comptez un sac de randonnée d’un volume entre 70 et 90 litres maximum. Ce type de sac est pensé afin d’accueillir de la nourriture, une tente, un sac de couchage et un matelas de randonnée.

Sur quels critères sélectionner son sac à dos ?

sac-a-dos-ilc

Mon vieux sac à dos

Sur ce site, les sacs à dos prévus pour la randonnée et les voyages offrent tout un tas d’options. Selon vos besoins, optez pour un sac muni d’une poche à eau, de portes-matériel, d’un accès fond de sac, d’une poche-rabat…

En général, il est préférable de choisir un sac dont le nombre de poches est limité. Même s’il est tentant de s’offrir un maximum de compartiments, l’accumulation de zips représente un poids considérable sans présenter une utilité particulière en termes de gain de place.

Lorsque l’on voyage avec 80 litres sur le dos, il faut être efficace et organisé pour éviter de devoir fouiller tout son sac à la recherche de telle ou telle chose. N’hésitez pas à réaliser un croquis de la répartition de vos affaires dans votre sac, sacrément utile en cas d’oubli. A partir de 50 litres, une séparation de contenu au sein de la poche principale devient indispensable.
S’aventurer entre le Laos, le Cambodge et la Thaïlande en pleine saison pluvieuse nécessite une housse de pluie hydrofuge. Quitte à y laisser un peu d’argent, la qualité du revêtement pour cette protection ne doit pas être négligée, puisqu’elle assure l’imperméabilité de l’intégralité de votre équipement.

Un sac à dos ajusté à sa colonne vertébrale

Sac à dos femme

Si nous avons tendance à croire que tout l’effort du trekking repose sur nos deux jambes, le dos fatigue très rapidement et son état exerce une influence sur l’ensemble des parties du corps et sur le moral du randonneur. Accorder de l’importance à l’armature du sac favorise le bon déroulement du voyage.

Pour les sacs de moins de dix kilos, privilégiez une armature intérieure. Pour ceux supérieurs à dix kilos, les armatures extérieures, la sangle pectorale et l’appui dorsal sont conseillés. Ces éléments aident à maintenir la colonne et la clavicule, tout en offrant une aération entre le sac et le dos. Peu importe le poids et le volume du sac, la ceinture et les bretelles de portage doivent être réglables et de qualité.

Etes-vous satisfait(e) de votre sac à dos ? Ou comptez-vous le changer ?

Share on Facebook1Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂