clavier -khmer
Share on Facebook14Share on Google+0Tweet about this on Twitter6Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂

Cela fait deux mois que je ressentais l’envie d’apprendre la langue de mon père (le khmer). Durant mon enfance et mon adolescence, c’est la langue maternelle (le lao) qui est utilisée au quotidien et encore à ce jour  les échanges avec mes parents se font en lao et en français. Je connais quelque peu le vocabulaire de base, qui me permet de comprendre la plupart des conversations quotidiennes, en revanche, le khmer est une langue dont je ne suis pas capable de comprendre (pour le moment).

Depuis mon voyage au Cambodge en décembre 2012, je m’étais aperçue que la langue est vraiment LE premier moyen et le SEUL pour communiquer avec les locaux facilement. Et je ne sais pas parler khmer ! Alors pour ne plus galérer, je vais apprendre le khmer . Je vais vous délivrer ma méthode pour débuter l’apprentissage du khmer.

Parler pour me faire comprendre

Pour apprendre le khmer, la meilleure façon est de le parler, encore faut-il savoir comment apprendre.
Selon moi la meilleure façon d’apprendre le khmer, est d’avoir un bon professeur qui me corrige et avec qui je puisse échanger. Mais avoir un professeur particulier rien que pour soi, on n’en trouve pas facilement partout (ça ne courent pas les rues en France) et il faut se consacrer un budget pour apprendre (cela n’est pas donné à tout le monde).
En fait, je connais une personne qui pourrait m’apprendre le khmer gratuitement, car c’est sa langue maternelle: mon père. Mais encore faut-il qu’il soit disponible pour enseigner le khmer à une élève comme moi de manière régulière ! J’échangerai quelques mots avec lui pour le parler mais pour apprendre la langue, j’ai choisi une autre façon de faire.

Après avoir effectué quelques recherches sur internet, j’ai fini par opter pour une solution pas chère: un livre avec un CD audio.

Pour démarrer l’apprentissage, j’ai besoin d’un support papier et audio, ainsi lorsque l’envie me prend à n’importe quel moment de la journée (ou de la soirée), je pourrai apprendre le khmer au quotidien.

 de Jean Michel Filippi 2008 édition You Feng est un ouvrage dont les textes sont écrits en khmer et transcrits en alphabet phonétique. Le CD audio permet d’entendre la prononciation, plutôt pratique quand on veut commencer à apprendre seul.

Communiquer par l’écrit

Savoir parler le khmer c’est pas si mal mais savoir lire et écrire c’est encore mieux.

Il existe des sites où l’on vous met à disposition des fichiers de polices khmères à installer sur votre ordinateur. Ces polices, une fois installées, vont vous permettre de rédiger tous vos écrits en khmer.

Aussi, il existe des claviers khmers en ligne et gratuit qui ne demande aucune installation et bien pratique pour rédiger tous vos messages en khmer (pratique si vous êtes connecté d’un cybercafé, vous n’avez pas besoin d’installer de polices khmères). Et si vous êtes multilingue, différentes langues sont proposées: espagnol, allemand, italien, polonais, on y trouve même un clavier arabe.
Le clavier khmer est scindé en deux:

A gauche vous trouverez les consonnes (« ka, « kha », « ko » jusqu’à « qa ») et à droite les voyelles. Un petit mode d’emploi vous explique comment  taper les lettres en fonction soit de sa tonalité ou de la voyelle. Mais avant de l’appliquer, vous pouvez lire l’histoire de la langue khmère et revoir son alphabet pour savoir comment bien l’écrire.

Cette méthode n’est certainement pas la meilleure, vous êtes libre de choisir celle que vous voulez. Tout dépend de ce que vous recherchez (type de méthode, objectifs, délai…).

Article modifié le 20/10/2014

Et vous comment avez-vous appris le khmer ? Ou quelles sont vos solutions ou méthodes pour apprendre le khmer ?

 

Share on Facebook14Share on Google+0Tweet about this on Twitter6Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂