Durian
Share on Facebook50Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂

Le durian. Retenez bien ce nom. Vous ne pourrez pas passer à côté de lui durant votre voyage. Et même si vous ne l’avez pas vu, vous aurez de fortes chances de le remarquer ! Vous allez découvrir dans cet article quelles sont ses particularités.

Origines

« Du » quoi ?

Le durian est un arbre tropical que l’on trouve en Asie du Sud-Est. Il peut atteindre jusque 25 mètres de haut. Ses feuilles mesurent environ 10 centimètres. Au Cambodge et au Laos on connait surtout le durian pour son fruit, appelé également par le même nom.

Ce fruit est natif d’Indonésie, de Malaisie et de Brunei. Sa production existe en quantité restreinte au Cambodge et au Laos, et dans d’autres pays d’Asie tels que le Vietnam, la Birmanie, l’Inde, le Sri Lanka, la Chine. En Thaïlande, la production y est plus importante.

Caractéristiques particulières

Le durian ou aussi appelé « durion » est un fruit pas comme les autres. Il n’a rien de banal.
En Asie du Sud-Est, on l’appelle le « roi des fruits » car il est très joli graphiquement avec sa peau hérissée de pics d’un jaune-vert, sa taille est aussi impressionnante que son odeur, assez particulière et puissante. Avec ces trois caractéristiques réunie, les autres fruits ont du mal à le dépasser. Je pense que c’est pour cela qu’on l’a désigné comme « roi des fruits ».

Fiche d’identité

Forme : hérissé de nombreuses épines coniques
Couleur : verdâtre. Selon les espèces, cette teinte peut varier, le fruit est alors de couleur brun, rouge ou jaune.
Taille : c’est un fruit volumineux. Il possède en général une longueur et un diamètre de respectivement 30 et 15 centimètres.
Poids : Il pèse environ 1 à 3 kgs et jusqu’à 8 kgs pour certaines variétés !

Selon moi, son odeur est la principale caractéristique s’il ne fallait en retenir qu’une seule. Même les yeux fermés, si on vous tend ce fruit sous votre nez, vous ne vous tromperez jamais. Son odeur est tellement particulière que l’on ne peut pas l’oublier que vous l’appréciez ou pas ! Et son odeur est de plus en plus forte en fonction de la maturité du fruit.

Vivre avec le durian

Durian au marché

Manger le durian : mode d’emploi

A la découpe, le durion est composé de cinq valves contenant chacune jusqu’à cinq graines noyées dans une pulpe blanche onctueuse comme de la crème. Ces graines sont comestibles. 

En préparation, on retrouve le fruit comme ingrédient de desserts variés (gaufrettes, au riz sucré à la noix de coco et au durian quel délice !)

Il existe aussi des glaces parfumées, je n’ai pas encore goûté mais je suis tentée d’essayer, car son parfum est vraiment unique.

Qualités nutritionnelles

Le durion est un fruit qui sent intensément fort… mais qu’il est bon pour notre organisme ! Et comment ?
> 2 fois plus riche en énergie et en glucides que la moyenne des fruits frais et exotiques, il est donc une source d’énergie.

> 2 fois moins riche en énergie et glucides que la moyenne des fruits secs.
Il contient beaucoup d’amidon, de protéines et de sels minéraux. Comme la banane, il est riche en magnésium et en potassium (permet la formation des os et des dents).
> Il contient une quantité de fibres indispensables pour le transit intestinal.

Qui aime le durion ?

Si tout le monde n’apprécie pas de manger le fruit, en revanche les animaux en raffolent. Les écureuils, les cochons, les orangs-outans, les tigres et les éléphants l’apprécient.

Son odeur est tellement forte, qu’il est interdit dans certains lieux publics et hôtels en Thaïlande. Incroyable mais vrai !

A consommer avec modération

Pour les amateurs, ce fruit est à consommer en petite quantité, du moins, éviter de le manger régulièrement. Lisez les raisons suivantes, vous comprendrez pourquoi.

– Il est un fruit riche en sucres et gras donc très calorique !

– Il est difficile de le croire mais on peut mourir si l’on en consomme trop, il est encore plus dangereux si vous vous essayez au cocktail molotov : alcool + durian
Chaque année en Asie du Sud Est, on recense plusieurs décès causés par une consommation excessive du durion. Les overdoses de durian en Asie du Sud sont une réalité.

En ce qui concerne les overdoses, c’est la vérité. Chaque année, plusieurs décès sont reportés par la presse en Thaïlande, en Indonésie. Effectivement, il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension d’en consommer. Et aussi aux femmes enceintes. 

Mon expérience

J’ai découvert et mangé ce fruit grâce à mes parents. En fait, j’ai commencé à découvrir son odeur via les gaufrettes au durian que mes parents achetaient dans les supérettes asiatiques.

Gaufrettes au durian

En ouvrant le paquet, s’est dégage une odeur pestilentielle je n’avais jamais mangé de gaufrettes avec une si forte odeur. Ce n’était pas mauvais. Après la consommation, il ne faut pas oublier de refermer le paquet au risque d’empester toute la pièce !

C’est un peu plus tard, que j’ai enfin goûté au fruit puant. Quand je disais à mes parents que cela sentait mauvais, ils m’ont ri au nez et me répondaient que ce fruit était très apprécié en Asie du Sud-Est.

A l’intérieur, je n’avais trouvé ni la consistance ni le goût d’un fruit ! Quel fruit étrange. Ses graines ont une texture crémeuse dans la bouche, similaire à un avocat. En revanche, quand on croque la graine, on comprend clairement qu’on croque également son odeur. Et pour la plupart des gens, qui ont tenté cette expérience, ils l’ont regretté.

La première fois que j’ai senti le durion, je n’arrivais pas à décrire son odeur. A quel parfum pouvait-il ressembler ? A quel fruit, ou à quel autre aliment me faisait – il penser quand je le reniflais ? A rien d’autre, son odeur est UNIQUE et indescriptible. Je ne connais rien de semblable au monde.

Sinon, j’ai découvert un fruit lui ressemblant, que je préfère à ce dernier, connu sous le nom de Jacquier. Il est plus gros que le durian car peut peser jusqu’à 25 kgs mais a des épines moins pointues. Il sent moins fort mais, je préfère son goût !

Et vous, quelle est votre expérience avec ce fruit ? Cela vous donne t-il l’envie de l’essayer ?

 

Share on Facebook50Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂