Internet en Asie du Sud Est
Share on Facebook45Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂

L’internet en Asie du Sud Est fonctionne plutôt bien. A chacun de mes voyages , je n’ai pas rencontré de problème particulier. Mon métier de blogueuse m’incite à être connectée à internet le plus souvent que possible. Montrer mes photos à mes proches et partager mes articles à l’autre bout de la planète. Voilà mes bonnes raisons d’être connectée. Et puis avec les smartphones d’aujourd’hui sont tellement sophistiqués qu’on a du mal à s’en passer, pas vrai ? Mais comment resté connecté à internet pour son voyage en Asie du Sud Est ?

Pourquoi rester connecté à internet en Asie du Sud Est pour son voyage ?

Rizière Jatiluwih Indonésie

Rizière Jatiluwih Indonésie

Qui parmi vous n’arrive t’-il pas à se passer d’internet ? Je me croyais être capable de me passer de téléphone mais finalement non car j’aime bien l’avoir sur moi pour utiliser internet.
En voyage, j’utilise souvent mes applications de voyage préférées, dont une qui utilise la localisation par GPS (MAPS.ME), pratique pour se situer sur une carte. Il faut noter également que les réseaux sociaux permettent de publier ses photos et vidéos de voyage à tout moment de la journée en quelques clics. J’aime aussi contacter mes proches via les nombreuses applications Voip comme Skype, Viber ou Facebook messenger.
Alors pourquoi devrais-je me passer de connection internet 3G ou wifi ?
J’ai compilé pour vous différentes façons de rester connecté en voyage, je ne les ai pas toutes utilisées en Asie du Sud Est mais je sais lesquelles j’utiliserai à nouveau.

1/ Le wifi (classique)

Wifi

Le wifi on le trouve partout en Asie du Sud Est: aéroports, centre commerciaux, magasins, hôtels et guest-houses… Je vous rassure, je peux même vous dire que dans les métros de Bangkok et Kuala Lumpur, les gens sont très connectés.
Le wifi, pour moi c’est la solution économique pour tous ceux qui veulent profiter d’une connection gratuite même si parfois à certains endroits, le wifi est limité (offre payante pour se connecter plus longtemps).
C’est une façon simple pour se connecter à internet il suffit juste d’avoir un identifiant et un mot de passe. Dans les guest-house et les hôtels, on vous le fournit volontiers il suffit juste de les demander si ce n’est indiqué nulle part. Dans les restaurants, il arrive souvent de trouver des feuilles au format A4 « Free wifi here » comme si c’était une affiche publicitaire de manière à inciter la clientèle à entrer pour consommer leur plat et le wifi !
Avantages:
  • Gratuit.
  • Besoin de personne pour se connecter, juste de l’identifiant et d’un mot de passe.
Inconvénients:
  • La qualité de la connection est aléatoire selon le lieu et l’établissement.
  • Pas de mobilité, si vous vous éloignez du routeur, vous perdrez la connection !

2/ Carte sim prépayée internationale

Carte sim prépayée internationale

La carte sim prépayée internationale se commande sur internet, une fois que vous la recevez chez vous, vous êtes prêt à partir équipé.
Avantages:
  • Sans abonnement
  • Facile à recharger
  • On garde le même numéro quelque soit le pays dans lequel on se trouve
Inconvénients:
  • Cela reste encore onéreux. J’ai vu sur un site proposant des cartes sim prépayées internationales ces tarifs: il vous coutera près de 25 euros pour passer des appels et envoyer des sms et 49 baht/jour (1,20 €) ou 399 bahts (10,20 euros) pour utiliser internet pendant 30 jours. Vous trouverez ce genre de service auprès d’opérateurs de mobile virtuels tels que Lebara mobile, Lycamobile, Elyatel…

3/ Carte sim prépayée locale

Carte sim prépayée locale

La carte sim prépayée est le moyen pratique pour se connecter de partout (dans les zones couvertes). En Asie du Sud Est, de nombreux opérateurs propose des formules prépayées incluant un crédit correspondant à un nombre de minutes pour passer vos appels et la possibilité de vous connecter sur internet en 3G avec un volume de données limités. J’ai utilisé à trois reprises des cartes sim prépayées (pour « touristes ») lors de mon séjour à Bangkok. C’est pratique quand on veut profiter d’un voyage pas cher à Bangkok.
 
Avantages:
  • La carte sim est rechargeable.
  • Peu coûteux, le prix d’une carte sim prépayée est à partir de 7€ (environ 300 bahts) pour une semaine d’appel limité et de connection à internet limitée
Inconvénients:
  • Peut nécessiter de l’aide pour activer la carte sim
  • Votre smartphone doit être débloqué (desimlocké) au niveau de la carte sim. Une fois fait, vous pouvez accepter la carte sim de n’importe quel opérateur. Renseignez-vous auprès de votre opérateur de téléphonie pour débloquer votre carte sim ou d’entreprises spécialisées dans les smartphones, c’est un service proposé régulièrement.

4/ Votre connection 3G avec votre opérateur (roaming)

Selfie

Vous pouvez vous connecter à internet depuis votre smartphone en profitant de votre forfait mobile (France, Belgique, Canada) actuel sur le réseau d’un opérateur national du pays dans lequel vous voyagez, c’est ce que l’on appelle le roaming.
J’ai déjà pu profiter de la connection de mon forfait mobile Free en Belgique, aux Pays-Bas… . Je dispose de 35 jours par année civile pour l’utiliser, sans supplément de frais ni aucune manipulation à faire. Mais cette offre est limitée à seulement quelques destinations, les pays d’Asie du Sud Est ne sont pas incluses. J’ai donc du chercher une autre solution pour rester connectée pendant un mois en Asie du Sud Est. Je vous en parle dans la cinquième partie.
Avantages:
  • Ne nécessite aucune manipulation à faire, vous utilisez votre smartphone en Asie du Sud Est comme chez vous
Inconvénients:
  • Une fois que vous avez atteint la limite des données internet, le supplément de connection vous est facturé en hors-forfait. Attention à la facture qui peut vite devenir salée.

5/ Wifi de poche

 

Depuis quelques années, il existe des sociétés qui proposent le wifi de poche. Le wifi de poche permet à l’aide d’un boitier de vous connecter à internet en illimité, fini les hors-forfait à l’étranger.
Avant votre départ, vous réservez le boitier sur le site, on vous le livre chez vous, puis vous l’emmenez avec vous en voyage. A votre retour, rien de plus simple, vous mettez tout le matériel (boitier+chargeur) dans l’enveloppe pré-affranchie et vous la déposez dans la boîte aux lettres.
J’ai eu la chance de pouvoir tester les services de Mywebspot lors de mon voyage en Indonésie pendant un mois. Pour ne rien vous cacher, j’ai laissé le boitier allumé non-stop, et il a continué à me fournir une connection wifi dans les zones couvertes et sans interruption.
Grâce au wifi de poche, j’ai pu diffuser ma vidéo en direct sur Facebook alors que je me tenais face au volcan Bromo. Voir plus de vidéos.

Avantages:
  • Un seul appareil pour plusieurs destinations (Cambodge, Chine, Corée du Sud, Hong-Kong, Inde, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Macao, Malaisie, Maldives, Philippines, Russie, Singapour, Sri Lanka, Taiwan, Tadjikistan, Thaïlande, Ouzbékistan, Vietnam)
  • Accès internet illimité
  • Partager sa connection avec d’autres périphériques (smartphone, tablette..), si vous partez à plusieurs, vous pouvez vous partager les frais de la location du wifi de poche.
  • La batterie a une longue durée, elle tient facilement une journée. Comme j’éteins rarement le boitier, j’emmène avec moi ma batterie externe pour le recharger.
Inconvénients:
  • Le prix ? Pour une journée, il vous coûtera 9,90€ . Au premier abord, cela paraît excessif. Mais il faut noter qu’il s’agit d’une connection illimitée ce qui n’est pas le cas pour les cartes sim prépayées, sans oublier que vous pouvez trouver un arrangement en famille ou avec vos amis si vous partez à plusieurs pour diviser les frais de location de wifi.
Si vous êtes intéressé par le wifi de poche, vous pouvez découvrir le site de Mywebspot pour en savoir plus.
Et vous ? Quelle est votre solution préférée pour resté connecté à internet en voyage ?
Photos libres de droit: https://pixabay.com

Share on Facebook45Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Buffer this pageShare on LinkedIn0Email this to someone
Le partage c'est la vie 🙂